En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
Cache-cache
Espionnage de la NSA : mais où se trouve Edward Snowden ?
Publié le 25 juin 2013
L'homme reste introuvable après avoir séjourné à Hong-Kong durant plusieurs semaines.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'homme reste introuvable après avoir séjourné à Hong-Kong durant plusieurs semaines.

Le récent trentenaire (il les a eu le 21 juin) demeure introuvable. Ed (diminutif d'Edward) Snowden, ex sous-traitant de la NSA, agence d'espionnage américaine, qui a révélé les méthodes de surveillance via internet et d'écoutes de son employeur est toujours activement recherché par son pays, les Etats-Unis. Arrivé de Hawaï le 20 mai dernier à Hong-Kong, Ed Snowden en est reparti dimanche 23 juin, en direction de Moscou. Par les informations qui lui ont été données par des avocats de l'ancienne colonie britannique, l'homme a compris qu'il devenait persona non grata, et que les autorités de l'île pourraient bien exécuter le mandat d'arrêt émis par les Etats-Unis à son encontre.

Un de ses conseils a expliqué ce mardi 25 juin en partie de quelle manière avait vécu l'homme qui ne peut se passer d'ordinateur à Hong-Kong. Démasqué dans un hôtel de luxe le 10 juin, il aurait par la suite changé de lieu d'une à deux fois. Se sentant seul et abandonné, il se serait ainsi entouré de juristes et de membres d'organisations des droits de l'Homme. Après un dîner composé de cuisses de poulet et arrosé de Pepsi pour son anniversaire, Ed Snowden, sentant l'étau se resserrer, a affirmé qu'il quitterait le pays pour l'Equateur. Le ministre des Affaires étrangères équatorien, Ricardo Patino, a par ailleurs confirmé sur son compte Twitter dimanche 23 juin que son pays avait bien reçu une demande d'asile de la part de l'ancien espion (et en a déjà reçu une autre de la part de Julian Assange, le fondateur de Wikileaks).

Pour rallier le continent sud-américain, Ed Snowden a embarqué dimanche a bord d'un vol pour Moscou. Après avoir (volontairement ?) brouillé les pistes en annonçant Cuba comme lieu de refuge, Ed Snowden se trouverait peut-être encore dans la zone de transit de l’aéroport Moscou-Cheremetievo. Personne ne l'aurait vu à bord du Moscou-La Havane parti ce mardi 25 juin.  

Par ailleurs, la Russie a réagi vigoureusement aux propos de John Kerry, le secrétaire d'Etat américain, qui avait déclaré : "Il y aura de ce fait et sans aucun doute un effet et un impact sur les relations ainsi que des conséquences".

Moscou, qui a étudié une demande d'extradition émise par les Etats-Unis a indiqué via Serguei Lavrov, son ministre des Affaires étrangères, n'avoir "aucun rapport ni avec M. Snowden, ni avec ses relations avec la justice américaine, ni avec ses déplacements à travers le monde(…) Snowden n’a pas traversé la frontière russe, et nous jugeons tout à fait infondées et inacceptables les tentatives d’accuser la Russie d’avoir violé les lois des Etats-Unis, d’avoir quasiment monté un complot, le tout accompagné de menaces à notre encontre". Indiquant que M. Snowden n'aurait pas traversé la frontière, la Russie semble jouer sur les mots (puisqu'il serait en zone de transit).

Pour rappel, l'accusé est recherché par les Etats-Unis pour avoir divulgué des informations confidentielles. Trois chefs d'accusation ont été retenus contre lui le 14 juin dernier : transfert illégal d'informations relevant de la sécurité nationale des Etats-Unis, de transfert prémédité de renseignements secrets et de détournement de patrimoine public. Il encourt 10 ans de prison pour chaque chef d'accusation, soit trente années de détention, puisque les peines se cumulent. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
02.
Ce que le projet de loi Dussopt sur la fonction publique indique des renoncements d’Emmanuel Macron
03.
Ces inquiétants progrès de l’idéologie décoloniale en France
04.
Charlotte Casiraghi &Gad Elmaleh n’ont pas la même (idée de l’)éducation, Meghan Markle &son père non plus; Laeticia H. se dé-esseule avec un Top chef, Karine Ferri &Yoann Gourcuff se marient en vivant chacun seul; Jennifer Aniston : ses 50 ans avec Brad
05.
Un président étranger à son peuple mais aussi de plus en plus étranger à la communauté internationale
06.
Fake news indétectables : GPT2, le programme développé par l’équipe d’intelligence artificielle d’Elon Musk auquel ses concepteurs préfèrent renoncer tant il leur fait peur
07.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
01.
Christine Lagarde, la directrice du FMI, prévient d’un risque grave de tempête mondiale mais personne ne semble l’entendre
02.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
03.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
04.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
05.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
06.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
03.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
04.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
05.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
06.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires