En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
Cache-cache
Espionnage de la NSA : mais où se trouve Edward Snowden ?
Publié le 25 juin 2013
L'homme reste introuvable après avoir séjourné à Hong-Kong durant plusieurs semaines.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'homme reste introuvable après avoir séjourné à Hong-Kong durant plusieurs semaines.

Le récent trentenaire (il les a eu le 21 juin) demeure introuvable. Ed (diminutif d'Edward) Snowden, ex sous-traitant de la NSA, agence d'espionnage américaine, qui a révélé les méthodes de surveillance via internet et d'écoutes de son employeur est toujours activement recherché par son pays, les Etats-Unis. Arrivé de Hawaï le 20 mai dernier à Hong-Kong, Ed Snowden en est reparti dimanche 23 juin, en direction de Moscou. Par les informations qui lui ont été données par des avocats de l'ancienne colonie britannique, l'homme a compris qu'il devenait persona non grata, et que les autorités de l'île pourraient bien exécuter le mandat d'arrêt émis par les Etats-Unis à son encontre.

Un de ses conseils a expliqué ce mardi 25 juin en partie de quelle manière avait vécu l'homme qui ne peut se passer d'ordinateur à Hong-Kong. Démasqué dans un hôtel de luxe le 10 juin, il aurait par la suite changé de lieu d'une à deux fois. Se sentant seul et abandonné, il se serait ainsi entouré de juristes et de membres d'organisations des droits de l'Homme. Après un dîner composé de cuisses de poulet et arrosé de Pepsi pour son anniversaire, Ed Snowden, sentant l'étau se resserrer, a affirmé qu'il quitterait le pays pour l'Equateur. Le ministre des Affaires étrangères équatorien, Ricardo Patino, a par ailleurs confirmé sur son compte Twitter dimanche 23 juin que son pays avait bien reçu une demande d'asile de la part de l'ancien espion (et en a déjà reçu une autre de la part de Julian Assange, le fondateur de Wikileaks).

Pour rallier le continent sud-américain, Ed Snowden a embarqué dimanche a bord d'un vol pour Moscou. Après avoir (volontairement ?) brouillé les pistes en annonçant Cuba comme lieu de refuge, Ed Snowden se trouverait peut-être encore dans la zone de transit de l’aéroport Moscou-Cheremetievo. Personne ne l'aurait vu à bord du Moscou-La Havane parti ce mardi 25 juin.  

Par ailleurs, la Russie a réagi vigoureusement aux propos de John Kerry, le secrétaire d'Etat américain, qui avait déclaré : "Il y aura de ce fait et sans aucun doute un effet et un impact sur les relations ainsi que des conséquences".

Moscou, qui a étudié une demande d'extradition émise par les Etats-Unis a indiqué via Serguei Lavrov, son ministre des Affaires étrangères, n'avoir "aucun rapport ni avec M. Snowden, ni avec ses relations avec la justice américaine, ni avec ses déplacements à travers le monde(…) Snowden n’a pas traversé la frontière russe, et nous jugeons tout à fait infondées et inacceptables les tentatives d’accuser la Russie d’avoir violé les lois des Etats-Unis, d’avoir quasiment monté un complot, le tout accompagné de menaces à notre encontre". Indiquant que M. Snowden n'aurait pas traversé la frontière, la Russie semble jouer sur les mots (puisqu'il serait en zone de transit).

Pour rappel, l'accusé est recherché par les Etats-Unis pour avoir divulgué des informations confidentielles. Trois chefs d'accusation ont été retenus contre lui le 14 juin dernier : transfert illégal d'informations relevant de la sécurité nationale des Etats-Unis, de transfert prémédité de renseignements secrets et de détournement de patrimoine public. Il encourt 10 ans de prison pour chaque chef d'accusation, soit trente années de détention, puisque les peines se cumulent. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Les puissants relais de l'Algérie en France ; Ces amis de Ghosn que tout le monde craignait chez Renault; L'avertissement de Philippe à Castaner; Technip: et un mégagâchis industriel de plus; Notre-Dame partout dans les hebdos, le catholicisme plus rare
02.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
03.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
04.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
05.
Un pognon de dingue pour Notre-Dame de Paris ? Oui, car l'Homme ne vit pas que de pain
06.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
07.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires