En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Reuters
Horizon
UMP : quand François Fillon montre ses muscles...
Publié le 14 juin 2013
L’ancien chef du gouvernement lance le premier meeting de son club Force Républicaine ce vendredi à Mandelieu dans les Alpes-Maritimes.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’ancien chef du gouvernement lance le premier meeting de son club Force Républicaine ce vendredi à Mandelieu dans les Alpes-Maritimes.

En terrain connu. Ce vendredi soir, François Fillon va donner le premier le meeting de son nouveau club, Force républicaine (FR), à Mandelieu-la-Napoule, dans les Alpes-Maritimes. Terre de droite par excellence (le département a voté à plus de 64% à la dernière présidentielle pour Nicolas Sarkozy), les Alpes-Maritimes sont également le fief d’Eric Ciotti et de Christian Estrosi, deux des principaux ralliés à l’ancien Premier ministre.

Lors d’une visite à Tokyo début mai, François Fillon avait affirmé être candidat "quoiqu’il arrive" à la primaire de l’UMP en 2016. Et ce, malgré la "menace" de voir l’ancien président Nicolas Sarkozy effectuer un retour au premier plan en politique. A presque 60 ans, François Fillon sort de son silence après l’échec cuisant de la primaire l’opposant en novembre dernier à Jean-François Copé. Après le pacte de "non-agression" conclu avec son rival, l’horizon lui semble dégagé, et les candidatures déjà déclarées de Bruno Le Maire ou Xavier Bertrand ne l’effraient pas plus que cela.

L’ancien Premier ministre estime être l’homme de la situation à venir, car selon lui, François Hollande est trop clivant, tout comme a pu l’être son prédécesseur, Nicolas Sarkozy. Force Républicaine, dont la première assemblée générale se tiendra le 25 juin prochain, revendique à ce jour 10 000 adhésions. Son secrétaire général sera Patrick Stefanini (pro Chirac et Juppé).  


La cible Fillon par Europe1fr

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Travaux à Paris : « Je creuse donc je suis ! »
02.
Une série d’erreurs serait à l'origine de l’incendie de Notre-Dame de Paris
03.
Les médecins de Britney Spears dévoilent la vérité sur son hospitalisation
04.
Pourquoi la France est malade de son immobilier
05.
Les princes William et Harry n’auraient jamais dû s’appeler ainsi
06.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
07.
Sauver la France en travaillant plus, pourquoi pas… Pourquoi le diagnostic initial ne correspond que de loin à la réalité vécue par les Français
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
04.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
05.
Tous végétariens ou vegans ? Quand l’OMS met le hola sur les régimes universels écologiques
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
02.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
03.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
04.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
05.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
06.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires