En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Disparition

Mort de Guy Carcassonne : le constitutionnaliste avait 62 ans

Publié le 27 mai 2013
Le grand spécialiste de droit constitutionnel et ancien conseiller de Michel Rocard est mort dans la nuit de dimanche à lundi à Saint-Pétersbourg en Russie.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le grand spécialiste de droit constitutionnel et ancien conseiller de Michel Rocard est mort dans la nuit de dimanche à lundi à Saint-Pétersbourg en Russie.

Le constitutionnaliste et ancien conseiller de Michel Rocard, Guy Carcassonne, est mort dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 62 ans, a révélé son cabinet d'avocats ce lundi matin. Il était en voyage à Saint-Pétersbourg en Russie lorsqu'il a succombé à une hémorragie cérébrale, a précisé Le Monde. Il se trouvait avec sa femme, Claire Brétécher, une star de la bande dessinée, avec laquelle a eu un fils, Martin.

Né le 14 mai 1951, docteur en droit public, Guy Carcassonne était un proche de Michel Rocard, dont il fut un collaborateur au ministère de l’Agriculture (1983-1985), puis à Matignon, comme conseiller des relations avec le Parlement. Coauteur d'une "Histoire de la Ve République", Guy Carcassonne enseignait le droit public à l'université Paris X-Nanterre.

Mais sa notoriété allait bien au-delà du cercle universitaire : fréquemment sollicité pour répondre à des questions sur des sujets d'actualité liés à la Constitution, il avait récemment commenté la loi sur le mariage pour tous, rappelle France info


Guy Carcassonne : le statut du chef de l'Etat. par FranceInfo

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Guy Carcassonne
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

04.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

07.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Pourquoi cette étude confirme l'absence de lien entre vaccination et sclérose en plaques (mais ne suffira probablement pas à recréer la confiance)

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires