En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© Reuters
Über efficace

Flexibilité du travail : François Hollande vante l'exemple allemand

Publié le 23 mai 2013
Invité aux 150 ans du Parti social-démocrate allemand, le président français a fait l'éloge jeudi des réformes "courageuses" du marché du travail menées par l'ancien Chancelier social-démocrate Gerhard Schröder.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Invité aux 150 ans du Parti social-démocrate allemand, le président français a fait l'éloge jeudi des réformes "courageuses" du marché du travail menées par l'ancien Chancelier social-démocrate Gerhard Schröder.

"Le progrès, c'est aussi de faire dans les moments difficiles des choix courageux pour préserver l'emploi." En déplacement à Leipzig, François Hollande a fait ce jeudi l'éloge des réformes du marché du travail menées en Allemagne par l'ancien Chancelier social-démocrate Gerhard Schröder. Très applaudi, le président français était invité aux célébrations des 150 ans du parti social-démocrate allemand, rapporte Le Point. "Ces décisions ne sont pas faciles à prendre, elles peuvent faire surgir des controverses, mais [...] rien de solide ne se bâtit en ignorant le réel", a-t-il ajouté.

Les réformes Schröder qui ont introduit une plus grande flexibilité du marché du travail sont controversées au sein de la gauche européenne, y compris parmi les sociaux-démocrates allemands. Certains y voient la clé de la baisse du chômage enregistrée ces dernières années en Allemagne. Mais d'autres soulignent qu'elles ont développé les bas salaires et la précarité, précise l'AFP.

"Nos pays sont différents. Nos cultures politiques syndicales sont singulières. Mais je garde de la social-démocratie le sens du dialogue, la recherche du compromis et la synthèse permanente entre la performance économique et la justice sociale", a ajouté François Hollande dans son discours, suivi notamment par la Chancelière Angela Merkel. "Tout n'est pas transposable" d'un pays à l'autre, a-t-il toutefois nuancé.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires