En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
ça vient d'être publié
light > Media
Déconfinement
Jean-Pierre Pernaut sera de retour sur le plateau du journal de 13H de TF1 dès le lundi 8 juin
il y a 3 heures 36 min
pépite vidéo > Santé
Longue interview
Retrouvez l’intégralité de l’entretien de Didier Raoult sur BFMTV
il y a 4 heures 55 min
pépites > International
Menace du Covid-19 ?
Tiananmen : des milliers de manifestants défilent à Hong Kong malgré la répression policière
il y a 6 heures 7 min
pépites > Europe
Prédictions
La BCE prévoit une chute de 8,7% du PIB de la zone euro en 2020
il y a 7 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Cœurs. Du romantisme dans l’art contemporain" : le cœur romantique

il y a 8 heures 27 min
light > France
Place de la Concorde
14 juillet : le traditionnel défilé militaire sera remplacé par une cérémonie et un hommage aux soignants
il y a 11 heures 12 min
pépite vidéo > Politique
Elections municipales
Rachida Dati défend son projet pour Paris et critique la décision d’Agnès Buzyn de se maintenir au second tour
il y a 12 heures 10 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Le Point pense que Macron endort les Français à coup de milliards qu’il n’a pas; L’Express s’inquiète pour nos salaires; VA tire à vue sur les ennemis de Raoult; Onfray décline l’invitation de Buisson
il y a 13 heures 20 min
décryptage > Science
Calcul mental

La méthode de calcul basée sur le boulier chinois qui pourrait révolutionner la façon dont nous concevons les mathématiques

il y a 14 heures 5 min
décryptage > Politique
Second tour

Elections municipales : quand le Conseil d'Etat joue la montre...

il y a 14 heures 46 min
pépites > France
Liberté de circulation
La France a l’intention de proposer la réouverture des frontières de l'espace Schengen pour le 1er juillet
il y a 4 heures 19 min
pépite vidéo > People
Eglise Saint-Germain-des-Prés
Célébrités et anonymes rendent un dernier hommage à Guy Bedos pour ses obsèques
il y a 5 heures 34 min
pépites > Justice
Chemin vers la vérité ?
Affaire Maddie McCann : un nouveau suspect a été identifié par la police allemande
il y a 6 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'officier de fortune" de Xavier Houssin : un bon et court récit écrit à la pointe sèche, un père peut en croiser un autre

il y a 8 heures 16 min
pépites > France
Derniers jours
Impôts : une dizaine de millions de contribuables n'ont pas encore déclaré leurs revenus
il y a 10 heures 41 min
pépites > Santé
Vague de colère
Des syndicats et collectifs hospitaliers appellent à une "journée d'action nationale et de grève" le 16 juin
il y a 11 heures 37 min
décryptage > Economie
Monde d'après

Les plateformes d’indépendants nous permettent collectivement d’être plus résilients face à la crise

il y a 12 heures 59 min
décryptage > Terrorisme
Nouvelles cibles

Ce que l’étrange communiqué de presse récent de Daech qui vise uniquement et seulement le Qatar dit des guerres "proxi" à venir

il y a 13 heures 34 min
décryptage > Economie
Méthode face à la crise

Miser sur l'intelligence collective : le secret du leadership intelligent

il y a 14 heures 23 min
décryptage > France
La condition humaine

"Il n’y a de grand parmi les hommes que le poète, le prêtre et le soldat" (Baudelaire). Pourquoi avons-nous permis qu’ils disparaissent ?

il y a 15 heures 7 min
© REUTERS/Pascal Rossignol
© REUTERS/Pascal Rossignol
C'est clair et net

Affaire Bettencourt : Henri Guaino "ne répondra pas aux questions" de la police

Publié le 12 mai 2013
Le député UMP, poursuivi pour avoir accusé le juge Jean-Michel Gentil d'avoir "déshonoré la justice", n'a pas l'intention de répondre aux questions de la police chargée de l'enquête préliminaire sur cette affaire.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le député UMP, poursuivi pour avoir accusé le juge Jean-Michel Gentil d'avoir "déshonoré la justice", n'a pas l'intention de répondre aux questions de la police chargée de l'enquête préliminaire sur cette affaire.

Henri Guaino est ferme. Il reste droit dans ses bottes et sa ligne de conduite ne bouge pas d'un iota. Interrogé par le Journal du Dimanche sur la défense qu'il compte adopter dans l'affaire qui l'oppose au juge Jean-Michel Gentil (il est poursuivi pour l'avoir accusé d'avoir "déshonoré la justice" NDLR), le député UMP des Yvelines est clair. Il n'a pas l'intention de répondre aux questions de la police chargée de l'enquête préliminaire sur cette affaire. "A priori, je n'ai pas l'intention de répondre aux questions de cette brigade", a déclaré l'ex-conseiller spécial de Nicolas Sarkozy au quotidien . "A moins qu'on y aille à 100 députés", a-t-il ajouté.

Une petite phrase qui fait référence au soutien de 105 députés de son parti qu'il a reçu la veille. Ces députés s'étonnent de la décision du parquet d'ouvrir une enquête et reprennent à leur compte les propos valant à Henri Guaino ces poursuites. "J'en fais une affaire de principe", a expliqué Henri Guaino au JDD. "C'est la souveraineté du peuple qui est en cause dans cette affaire", a-t-il ajouté. "La justice a autre chose à faire et la police, encore plus", a conclu celui qui fut la "plume" de l'ex-chef de l'Etat.

L'enquête, confiée à la Brigade de répression de la délinquance sur la personne, a été ouverte après plainte de l'Union syndicale des magistrats pour "outrage à magistrat et discrédit jeté sur une décision de justice". Cette plainte visait les attaques du député des Yvelines contre le juge qui a mis Nicolas Sarkozy en examen pour "abus de faiblesse" dans le dossier Bettencourt. En effet, à plusieurs reprises, après la mise en examen prononcée contre l'ancien chef de l'Etat à Bordeaux, Henri Guaino avait affirmé que le juge Gentil avait "déshonoré un homme, les institutions, la justice".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires