En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Des huissiers à l'Elysée

François Hollande : le président accepte de réceptionner une invitation pour déposer au procès de René Teulade

Publié le 02 mai 2013
L'ex-député-suppléant en Corrèze de François Hollande a été condamné en 2011 pour abus de confiance.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ex-député-suppléant en Corrèze de François Hollande a été condamné en 2011 pour abus de confiance.

François Hollande pourrait bien se retrouver à la barre d'un tribunal pendant son quinquennat. Le site internet d'Europe 1 révèle en effet que le président de la République a accusé réception ce jeudi d'une invitation pour venir déposer au procès en appel René Teulade, dans l'affaire de la Mutuelle retraite de la fonction publique (MRFP). Pour rappel, l'ancien député-suppléant de François Hollande en Corrèze a été condamné il y a deux ans en première instance à 18 mois de prison avec sursis et 5 000 euros d'amende pour avoir bénéficié d’avantage au détriment de la MRFP.

Me Nicolas Lecoq-Vallon, un des avocats des parties civils qui a envoyé l'invitation à déposer à l'Elysée, a expliqué "qu'un président qui a dit, en tant que candidat, qu'il contribuerait activement à la manifestation de la vérité et qu'il répondrait à toute convocation, doit le faire dans cette affaire, concernant 450 000 fonctionnaires victimes d'un complément retraite qui les a spoliés".

Le président avait dans un premier temps refusé l'invitation à déposer au procès de son ex-suppléant âgé de 81 ans. L'article 67 de la Constitution indique en effet que le  chef de l'Etat ne peut pas être cité ou convoqué dans un procès. La deuxième présentation de l'huissier qui a assuré avoir été invité a donc été la bonne.  

François Hollande est donc invité à donner son avis sur une éventuelle influence de René Teulade dans l'affaire de la MRFP le 15 mai prochain, date à laquelle doit s'ouvrir le procès de l'ancien ministre socialiste à Paris. François Hollande avait par ailleurs expliqué lors du débat de l’entre-deux-tous de l’élection présidentielle qu'il aurait "à cœur de ne pas avoir un statut pénal du chef de l’Etat" ajoutant : "Je le ferai réformer, de façon à ce que si des actes antérieurs à ma prise de fonctions venaient à être contestés, que je puisse, dans certaines conditions, me rendre à la convocation de tel ou tel magistrat".

Les avocats des parties civiles ont d'ailleurs rappelé cette promesse du candidat Hollande ajoutant que François Hollande avait été entendu dans cette affaire en tant que "trésorier d'une association qui avait bénéficié gratuitement de locaux de la MRPF, alors présidée par René Teulade". Les avocats s'indignent par ailleurs que dans leur première "invitation" à déposer envoyée à l'Elysée en octobre 2012, François Hollande ait rendu hommage à René Teulade lors du Congrès de la Mutualité française. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

03.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

04.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

05.

Le Titanic est-il en train de disparaître définitivement ?

06.

Fleurs et vacheries au G7 : les avis surprenants des dirigeants étrangers sur Emmanuel Macron ; Notre-Dame, victime collatérale de négligence politique ; Julien Dray, mentor repenti d’Emmanuel Macron ; Panne sèche pour la voiture autonome

07.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

03.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

04.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires