En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Faits divers
Héroique
Etats-Unis : Il désarme un élève armé d'un fusil à pompe en lui faisant un câlin
il y a 9 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Sept ans de réflexion" : Une farce (un peu trop lourde) sur l'adultère

il y a 11 heures 9 min
light > Insolite
Dur à avaler
Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff
il y a 13 heures 23 min
décryptage > Environnement
Découvrons l'écoféminisme

"Ma planète, ma chatte, sauvons les zones humides" !

il y a 15 heures 9 min
décryptage > Economie
Experte

Esther Duflo à Bercy, vite. Mais pas comme ministre

il y a 15 heures 43 min
décryptage > France
Mauvais prisme

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

il y a 16 heures 2 min
décryptage > France
Interdit d'interdire

Pourquoi la France devrait résister à la tentation de répondre par des interdictions à tous les défis qu’elle rencontre

il y a 16 heures 16 min
décryptage > Economie
Manque d’ambition ?

PLF 2020 : l’étonnante stabilité de la ventilation des dépenses publiques françaises à travers le temps

il y a 16 heures 28 min
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 1 jour 4 heures
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 1 jour 6 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vania : Une même nuit nous attend tous" : "Oncle Vania" revisité

il y a 10 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le roman de la France- une histoire de la liberté" de Laurent Joffrin : Tome 1, de Vercingétorix à Mirabeau

il y a 11 heures 16 min
décryptage > Education
Tous égaux

Discriminations positive à l’entrée dans les Grandes écoles : l’égalitarisme en mode délire

il y a 15 heures 3 min
décryptage > Economie
Dépenses très privées

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

il y a 15 heures 26 min
décryptage > High-tech
La Minute Tech

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

il y a 15 heures 54 min
décryptage > Justice
L'armée des ombres

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

il y a 16 heures 9 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit : si vous avez aimé les deux premières saisons, vous serez passionné par la troisième

il y a 16 heures 24 min
décryptage > Politique
En même temps

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

il y a 16 heures 39 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 1 jour 6 heures
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 1 jour 7 heures
© REUTERS/Stringer
© REUTERS/Stringer
Récolte de dons

Sidaction : une mobilisation intense car "nous n'en n'avons pas fini avec le sida"

Publié le 05 avril 2013
L'édition 2013 du Sidaction rassemble 20 chaînes de télévision et radios de vendredi à dimanche, alors que 34 millions de personnes continuent de vivre avec le VIH dans le monde.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'édition 2013 du Sidaction rassemble 20 chaînes de télévision et radios de vendredi à dimanche, alors que 34 millions de personnes continuent de vivre avec le VIH dans le monde.

"Ne pas crier victoire trop vite". Tel est le principal message de l'édition 2013 du Sidaction. En effet, cette année la mobilisation va être importante. De vendredi à dimanche, ce sont 20 chaînes de radios et de télévisions qui participeront à cette manifestation. Et cela a son importance car 34 millions de personnes continuent de vivre avec le VIH dans le monde. "Malgré les discours optimistes, notamment sur les avancées de la recherche, le sida tue 1,7 million de personnes par an dans le monde et 8 millions de personnes n'ont toujours pas accès aux traitements contre le VIH", souligne cette organisation créée en 1994.

Sidaction, présidé par Pierre Bergé, organise ces trois jours de "mobilisation intense" en faveur de la lutte contre le sida afin de sensibiliser la population sur une épidémie qui s'étend encore au rythme de 2,5 millions de personnes nouvellement contaminées chaque année. Les promesses de dons peuvent être faites en appelant le 110 jusqu'au 18 avril. Les fonds collectés seront versés pour moitié à la recherche et aux soins et les 50 % restants à des programmes de prévention et d'aide aux malades, en France et dans 29 pays en développement.

Alors que l'édition 2012 avait collecté 4 millions d'euros, Sidaction espère que les donateurs "renouvelleront leur générosité" cette année. L'ensemble des chaînes des groupes TF1, France Télévisions, M6, Arte, Canal+, mais aussi MTV, Radio France, Europe 1 et RTL, vont mobiliser leurs antennes. De nouvelles chaînes de la TNT, dont D8, D17 et 6ter vont également rejoindre le Sidaction. "En matière de solidarité, la guerre des chaînes n'existe pas : un moment rare dans l'histoire des médias", se félicitent Pierre Bergé et Line Renaud, la vice-présidente de Sidaction, dans un communiqué.

"Nous n'en avons pas fini avec le sida ! Ces trois jours seront l'occasion de rappeler que les avancées sont bien réelles, mais que rien ne nous autorise à prédire la fin du sida dans un avenir proche", ont-ils ajouté. "Plus que jamais, nous devons rester mobilisés pour offrir aux chercheurs les moyens de progresser et de parvenir, un jour, à vaincre le VIH", assurent-ils alors qu'en 2012 ce programme a soutenu 150 projets de recherche. En France, de 15 000 à 30 000 personnes sont porteuses du VIH sans le savoir tandis que 6 100 personnes ont appris leur séropositivité en 2011, selon des données de l'Institut de veille sanitaire (InVS).

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires