En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© REUTERS/Stringer
Récolte de dons
Sidaction : une mobilisation intense car "nous n'en n'avons pas fini avec le sida"
Publié le 05 avril 2013
L'édition 2013 du Sidaction rassemble 20 chaînes de télévision et radios de vendredi à dimanche, alors que 34 millions de personnes continuent de vivre avec le VIH dans le monde.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'édition 2013 du Sidaction rassemble 20 chaînes de télévision et radios de vendredi à dimanche, alors que 34 millions de personnes continuent de vivre avec le VIH dans le monde.

"Ne pas crier victoire trop vite". Tel est le principal message de l'édition 2013 du Sidaction. En effet, cette année la mobilisation va être importante. De vendredi à dimanche, ce sont 20 chaînes de radios et de télévisions qui participeront à cette manifestation. Et cela a son importance car 34 millions de personnes continuent de vivre avec le VIH dans le monde. "Malgré les discours optimistes, notamment sur les avancées de la recherche, le sida tue 1,7 million de personnes par an dans le monde et 8 millions de personnes n'ont toujours pas accès aux traitements contre le VIH", souligne cette organisation créée en 1994.

Sidaction, présidé par Pierre Bergé, organise ces trois jours de "mobilisation intense" en faveur de la lutte contre le sida afin de sensibiliser la population sur une épidémie qui s'étend encore au rythme de 2,5 millions de personnes nouvellement contaminées chaque année. Les promesses de dons peuvent être faites en appelant le 110 jusqu'au 18 avril. Les fonds collectés seront versés pour moitié à la recherche et aux soins et les 50 % restants à des programmes de prévention et d'aide aux malades, en France et dans 29 pays en développement.

Alors que l'édition 2012 avait collecté 4 millions d'euros, Sidaction espère que les donateurs "renouvelleront leur générosité" cette année. L'ensemble des chaînes des groupes TF1, France Télévisions, M6, Arte, Canal+, mais aussi MTV, Radio France, Europe 1 et RTL, vont mobiliser leurs antennes. De nouvelles chaînes de la TNT, dont D8, D17 et 6ter vont également rejoindre le Sidaction. "En matière de solidarité, la guerre des chaînes n'existe pas : un moment rare dans l'histoire des médias", se félicitent Pierre Bergé et Line Renaud, la vice-présidente de Sidaction, dans un communiqué.

"Nous n'en avons pas fini avec le sida ! Ces trois jours seront l'occasion de rappeler que les avancées sont bien réelles, mais que rien ne nous autorise à prédire la fin du sida dans un avenir proche", ont-ils ajouté. "Plus que jamais, nous devons rester mobilisés pour offrir aux chercheurs les moyens de progresser et de parvenir, un jour, à vaincre le VIH", assurent-ils alors qu'en 2012 ce programme a soutenu 150 projets de recherche. En France, de 15 000 à 30 000 personnes sont porteuses du VIH sans le savoir tandis que 6 100 personnes ont appris leur séropositivité en 2011, selon des données de l'Institut de veille sanitaire (InVS).

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Ce rapport du Conseil national de productivité rédigé par des proches d’Emmanuel Macron préfigure-t-il le vrai tournant du quinquennat ?
02.
1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"
03.
La vraie raison qui pousse Apple à multiplier le nombre d’Iphones qu’ils veulent lancer chaque année
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
06.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
07.
Ces risques malheureusement ultra prévisibles liés au retour de l’encadrement des loyers à Paris
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
04.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires