En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Reuters
Fin du match
UMP : Copé et Fillon n'oublient "rien du passé" mais estiment que "la page est tournée"
Publié le 05 février 2013
Les deux responsables s'exprimaient devant la presse à l'issue du premier comité politique de leur parti, qui se tiendra désormais chaque mardi matin au siège de l'UMP.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les deux responsables s'exprimaient devant la presse à l'issue du premier comité politique de leur parti, qui se tiendra désormais chaque mardi matin au siège de l'UMP.

Cette fois, c'est bel et bien terminé. Entre François Fillon et Jean-François Copé, c'est la paix des braves. Les deux hommes sont prêts à travailler ensemble. Mardi, plus de sept semaines après l'accord de sortie de crise à l'UMP, le député de Paris a néanmoins affirmé qu'il n'oubliait "rien du passé", mais qu'il était "temps de se remettre au travail". Lors du premier comité politique du parti, les deux responsables s'exprimaient ensemble et ont indiqué vouloir "avancer".

"L'UMP a traversé des moments très difficiles, je n'oublie rien du passé, mais il est temps aujourd'hui de nous mettre au travail, parce que le pays a besoin d'entendre la voix de l'opposition", a affirmé l'ancien Premier ministre. Selon lui, le comité politique a "trouvé les moyens de réfléchir à des réformes de l'organisation" du parti et "aux procédures pour les élections qui permettent - j'espère - d'éviter de se retrouver dans la situation dramatique que nous avons connue".

"On est autour de la table pour réformer les statuts, pour lancer ensemble la réflexion sur les municipales et puis, surtout, pour nous opposer au gouvernement", a-t-il poursuivi. La commission des statuts de l'UMP se réunira "à partir de lundi prochain", a précisé Valérie Pécresse, membre du comité politique de l'UMP. "C'était une très bonne réunion", a assuré le président du parti Jean-François Copé. "J'avais vraiment eu à coeur depuis un mois et demi de proposer l'esprit de rassemblement le plus large. C'est le cas aujourd'hui." "Je crois que vraiment, la page est tournée", a-t-il affirmé.

Selon lui, l'UMP doit se concentrer "en priorité sur les préoccupations des Français. La situation économique est extrêmement préoccupante : le matraquage fiscal qui touche des millions de Français, la remontée de la délinquance qui est aujourd'hui une autre préoccupation majeure", a-t-il ajouté. La fin de la partie est sifflée.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
02.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
03.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
04.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
05.
Notre-Dame de Paris : l'entreprise en charge des travaux impliquée dans un autre départ de feu récent
06.
Notre-Dame et Gilets jaunes : le week-end à hauts risques d'Emmanuel Macron
07.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
playlist
- 06/02/2013 - 08:33
C est pareil chez les autres
On sait tous qu'en politique, tous partis confondus, le danger est dans son propre camp; puis , un jour, après des raclées électorales successives monumentales , lorsque le manque d'être au pouvoir est aussi douloureux qu' un sevrage de drogues dures alors soudainement ils jouent l union sacrée, l amour fou;ils vendraient tous père et mère , quitte à faire des alliances improbables. Un exemple : PS version 2012 . Les autres n'y couperont pas non plus: c'est le jeu de la vie politique!
Gengis
- 05/02/2013 - 18:48
En tout bien tout honneur ...
Le titre me rappelait un épisode douloureux de ma vie avec Marie-Chantal ... !
N'empêche, pas convaincu qu'ils renouent un jour, ces deux là !
Gégé Foufou
- 05/02/2013 - 17:58
Ils ont dit
"La situation économique est extrèmement préocupante"
Surtout celle de l'UMP auraient ils dû ajouter....