En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© Reuters
Annonces
François Hollande veut un Conseil constitutionnel sans anciens présidents
Publié le 07 janvier 2013
Le président de la République a par ailleurs expliqué qu'il renonçait au "parrainage citoyen".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président de la République a par ailleurs expliqué qu'il renonçait au "parrainage citoyen".

Les présidents ne seront plus Sages ! C'est en tout cas le projet de François Hollande qui a expliqué ce lundi lors de ses vœux au Conseil constitutionnel vouloir supprimer le titre de membre de droit du Conseil constitutionnel accordé aux anciens présidents de la République française. "J'entends mettre fin au statut de membre de droit du Conseil constitutionnel des anciens présidents de la République", a ainsi déclaré François Hollande.

Ce n'est pas vraiment une surprise puisque cette mesure figurait déjà en 47e position des 60 propositions du candidat Hollande lors de la campagne présidentielle. La loi ne sera toutefois pas rétroactive et les trois derniers présidents en exercice – Valery Giscard d’Estaing, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy – pourront donc continuer de siéger au Conseil constitutionnel. Le premier président concerné par cette loi ne sera donc autre que François Hollande lui-même.

Le président a par ailleurs également annoncé ce lundi qu'il renonçait à instaurer "un parrainage citoyen" pour les candidats à la présidentielle, la concertation des partis l'ayant "finalement convaincu de la difficulté de sa mise en œuvre". Le candidat Hollande avait en effet signifié lors de la campagne présidentielle vouloir remplacer le parrainage des candidats par 500 élus par un simple "parrainage citoyen".

François Hollande a toutefois évoqué la préparation d'un projet de loi visant à "améliorer les conditions de financement des campagnes présidentielles et pour assouplir les règles d'accès des candidats aux médias, en particulier lors de la période dite 'intermédiaire'".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
03.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
04.
Laura Smet a épousé Raphaël Lancrey-Javal au Cap Ferret
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Le "chat renard", une nouvelle espèce de félin découverte en Corse
07.
MotoGP : un spectaculaire accident lors du Grand Prix de Catalogne
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
03.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
04.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
05.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
06.
De Benalla à Loiseau en passant par Castaner : ces déceptions personnelles d'Emmanuel Macron qui montrent son incapacité à bien s'entourer
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Divrig
- 10/01/2013 - 16:58
Comme en Russie
En cours de législature la russie a changé la durée présidentielle de 4 à 6 ans. Cousus main pour le Président en place.
On dira s'est la Russie, il ont encore un long chemin à faire vers la démocratie etc., etc...
Mais, en France pays de la démocratie, avec un Président hyper normal Démocrate, on change les règles du jeu en cours de route car le Conseil constitutionnel a retoqué les 75% d'impôts pour les RICHES, quelle démocratie, es ce que le pouvoir se radicaliserait ??
ISABLEUE
- 08/01/2013 - 10:49
Cela est très intéressant;
une mesure phare pour la France.
Le PS dans toute sa splendeur.

Misère et décadence....
Salaudepatron
- 08/01/2013 - 10:03
OK... Dehors au plus vite !
Pour une fois, je suis totalement d'accord avec lui !!!!
Tout ce qui peut éloigner au plus vite F.Hollande de la vie publique est toujours bon à prendre et après cinq années destructrices, d'idéologie socialiste, il est effectivement préférable que ce Monsieur dégage sans attendre en 2017 !