En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© Flickr / marcn
Inquiétude
Hillary Clinton : atteinte d'une thrombose, elle a été hospitalisée d'urgence
Publié le 31 décembre 2012
Dans un communiqué, son conseiller a expliqué qu'"au cours d'examens pratiqués dimanche, les médecins de Mme Clinton ont découvert qu'un caillot de sang s'était formé à la suite de la commotion cérébrale".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans un communiqué, son conseiller a expliqué qu'"au cours d'examens pratiqués dimanche, les médecins de Mme Clinton ont découvert qu'un caillot de sang s'était formé à la suite de la commotion cérébrale".

L'inquiétude est montée d'un cran dans le clan Clinton dimanche soir. Hillary Clinton a en effet été hospitalisée d'urgence pour une thrombose consécutive à une commotion cérébrale il y a deux semaines. La chef de la diplomatie américaine, âgée de 65 ans, devait en principe retourner au département d'Etat "la semaine prochaine", après une succession d'ennuis de santé depuis son retour il y a plus plus de trois semaines d'une tournée en Europe et moins d'un mois avant de passer le témoin à John Kerry, son successeur nommé par le président Barack Obama.

Dans un bref communiqué, son plus proche conseiller Philippe Reines a expliqué qu'"au cours d'examens pratiqués dimanche, les médecins de Mme Clinton ont découvert qu'un caillot de sang s'était formé à la suite de la commotion cérébrale subie il y a plusieurs semaines". "Elle est soignée avec des anticoagulants et est à l'hôpital presbytérien de New York pour que son traitement soit suivi au cours des prochaines 48 heures", a-t-il ajouté.

"Ses médecins vont continuer à évaluer son état de santé, y compris d'autres problèmes liés à la commotion cérébrale. Ils détermineront s'il y a d'autres mesures à prendre", a encore écrit M. Reines. Le département d'Etat a régulièrement communiqué depuis trois semaines sur la santé de la secrétaire d'Etat, mais sans dissiper toutes les interrogations de médias américains et d'élus républicains face à une absence inédite et aussi longue.

Philippe Reines avait d'abord annoncé le 9 décembre que Mme Clinton avait attrapé un "virus gastrique" l'obligeant à annuler une tournée en Afrique du Nord. Une semaine plus tard, le 15 décembre, le même conseiller et les médecins de Hillary Clinton avaient révélé une "commotion cérébrale" après un "évanouissement" dû à une "forte déshydratation". Ses médecins lui avaient ensuite conseillé de ne pas reprendre avant "la mi-janvier" les tournées diplomatiques en avion qu'elle affectionne aux quatre coins de la planète.

Ses ennuis de santé l'ont empêchée de témoigner comme prévu le 20 décembre devant le Congrès à propos de l'attentat contre le consulat américain de Benghazi le 11 septembre. Cette attaque terroriste, qui a coûté la vie à quatre agents américains, dont l'ambassadeur en Libye, avait déclenché une tempête politique à Washington. Les républicains réclament qu'elle témoigne en janvier. Ce pilier du gouvernement Obama, qui a inlassablement défendu la politique étrangère du chef de l'Etat depuis janvier 2009, n'a pas non plus assisté le 21 décembre à la Maison Blanche à la nomination de John Kerry.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
La France mal classée à "l'indice de misère"
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
06.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
01.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
02.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
03.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
04.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
05.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
06.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
laïcité
- 31/12/2012 - 18:38
Bien qu'elle ait sorti des énormités
en se permettant notamment de critiquer les pays européens dont la France qui ont "osé" voter des lois interdisant le port de la burqua, je lui souhaite malgré tout un bon rétablissement. Mme Clinton semble avoir une très curieuse conception sur ce que doit être la dignité de la femme car voir des femmes déguisées en Belphégor est une insulte à la condition féminine!...Voir des politiques de ce niveau sortir de telles absurdités est affligeant !