En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
On remet ça?
Affaire du Carlton : DSK espère la fin des poursuites mercredi
Publié le 17 décembre 2012
La chambre d'instruction de la cour d'appel de Douai, dans le Nord, doit se prononcer ce mercredi sur les requêtes en nullité déposées par les avocats de Dominique Strauss-Kahn dans l'affaire du Carlton de Lille.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La chambre d'instruction de la cour d'appel de Douai, dans le Nord, doit se prononcer ce mercredi sur les requêtes en nullité déposées par les avocats de Dominique Strauss-Kahn dans l'affaire du Carlton de Lille.

Une affaire en appelle une autre. Seulement une semaine après la fin des poursuites de Nafissatou Diallo contre lui dans le dossier du Sofitel, Dominique Strauss-Kahn s'apprête à assister ce mercredi à ce qui sera peut-être la fin de ses soucis judiciaires. En effet, la chambre d'instruction de la cour d'appel de Douai (Nord) va devoir rendre sa décision sur les requêtes en nullité déposées par les avocats de DSK dans l'affaire de proxénétisme du Carlton de Lille. Cette dernière aurait normalement déjà dû trancher le 28 novembre dernier. 

"Grosso modo, les trois grandes possibilités envisageables sont une annulation de l'ensemble de la procédure, une annulation de certains volets de la procédure et notamment des gardes à vue, ou une annulation de la mise en examen", a expliqué Olivier Bluche, l'avocat du commissaire Lagarde, également cité dans l'affaire. Il a tenu à se plaindre de la longueur de la procédure. "Ce que je déplore, c'est que j'ai déposé ma requête au mois d'avril, ça fera donc huit mois. La justice prend son temps, si c'est à bon escient tant mieux", a-t-il noté.

Pour obtenir la nullité, les avocats de Dominique Strauss-Kahn, comme ceux de Jean-Christophe Lagarde, ont mis en doute l'impartialité des juges d'instruction qui ne leur auraient pas communiqué toutes les pièces du dossier. 

Pour rappel, neuf personnes avaient été mises en examen pour proxénétisme aggravé en bande organisée. Dominique Strauss-Kahn affirmait qu'il ignorait que les femmes présentes aux parties fines, auxquelles il a participé dans le Carlton de Lille, étaient des prostituées. En octobre, le parquet de Lille avait classé les accusations de viol contre l'ancien patron du FMI sans suite.

Vu sur : Lu sur Le Point
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Charlotte Casiraghi &Gad Elmaleh n’ont pas la même (idée de l’)éducation, Meghan Markle &son père non plus; Laeticia H. se dé-esseule avec un Top chef, Karine Ferri &Yoann Gourcuff se marient en vivant chacun seul; Jennifer Aniston : ses 50 ans avec Brad
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Comment on a tué les centre-villes de ces villes moyennes où une majorité de Français voudraient pourtant vivre
04.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
05.
Maltraitance dans les Ehpad : pourquoi des formations des personnels soignants peuvent faire une grande différence pour les personnes âgées
06.
Fake news indétectables : GPT2, le programme développé par l’équipe d’intelligence artificielle d’Elon Musk auquel ses concepteurs préfèrent renoncer tant il leur fait peur
07.
14 tonnes d’aide humanitaire française pour le Venezuela confisquées à Caracas par la Garde nationale
01.
Christine Lagarde, la directrice du FMI, prévient d’un risque grave de tempête mondiale mais personne ne semble l’entendre
02.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
03.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
04.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
05.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
06.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
03.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
04.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
05.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
06.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
jean-charles
- 17/12/2012 - 17:24
Justice
Pour tous les procureurs du dimanche qui s'estiment plus compétents que la justice et qui prétendent que celle-ci est "à la botte" du pouvoir en place, on peut aussi en déduire que lorsque DSK a été mis en examen elle pouvait tout aussi bien être "à la botte" du pouvoir en place à l'époque.....ce qui expliquerait les irrégularités relevées par les avocats de toutes les personnes concernées dans cette affaire, y compris ceux des call girls !
géodith
- 17/12/2012 - 12:36
Au secours !
On n'en peut plus de ces gens là...
Royal, Aubry, DSK, JP Désir...
C'est pour quand le changement ?
Atlante13
- 17/12/2012 - 12:02
ça n'a pas tramé !!
J'entends encore Hollande et Aubry farcir leurs discours de "juste", "justice", etc... etc...
Et ben voila, 6 mois à peine pour blanchir leurs saletés.
C'est beau, c'est grand, c'est généreux, la Justice Socialiste.
Et dans moins de 6 mois, vous verrez DSK au gouvernement socialiste.
Qui prend les paris?