En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
© Reuters
Peut mieux faire

Tabac : la Cour des comptes pointe du doigt l'État

Publié le 14 décembre 2012
Le tabac, qui tue chaque année 73 000 Français, est encore aujourd’hui la première cause de mortalité évitable dans l'Hexagone.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le tabac, qui tue chaque année 73 000 Français, est encore aujourd’hui la première cause de mortalité évitable dans l'Hexagone.

L'État, fumiste en matière de tabac ? C'est en tout cas ce que semble indiquer la Cour des comptes dans un rapport présenté jeudi sur l'évaluation des politiques de lutte contre le tabagisme. Le rapport, qui s'intéresse aux deux dernières décennies et plus particulièrement depuis 2001, réclame en effet une refonte de la politique antitabac pour mettre un terme à la hausse de la consommation. Comme l'a indiqué le président de la Cour des comptes Didier Migaud, "le tabagisme connaît une inquiétante progression, en particulier chez les femmes, les jeunes et les personnes en situation de précarité". En effet, un Français sur trois fume quand c'est le cas d'un seul Anglais sur cinq.

Pour diminuer la consommation de tabac, l'institution cherche donc à convaincre les gens des dangers mais aussi à modifier l'action de l'État et demande donc par exemple une augmentation marquée des prix, l'instauration d'un paquet neutre, la fin de la tolérance des "terrasses" de café-restaurant de plus en plus souvent couvertes et fermées mais où les fumeurs ne se privent pas pour allumer une cigarette ou encore l'interdiction d'exposer les produits dans les lieux de vente. Selon la Cour des comptes, le ministère de la Santé devrait également reprendre son rôle de coordination de la lutte contre le tabagisme qui, s'il coûte douze milliards chaque année à la Sécu rapporte néanmoins quinze milliards en taxe. Il est donc important que l'État restructure sa politique de lutte contre le tabagisme qui encore aujourd’hui la première cause de mortalité évitable en France avec 73 000 décès chaque année. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

03.

Voilà ce qu’on protège vraiment en protégeant le mode de vie européen (et pourquoi le défi est de taille)

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Il meurt après une relation sexuelle lors d'un déplacement professionnel, la justice estime que c'est un accident du travail

06.

Les gènes du gaucher ont été découverts et voilà pourquoi c’est une découverte aux conséquences pratiques importantes

07.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Insécurité : la sombre réalité française dans le match des criminalités européennes

04.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

05.

L’insécurité, grenade dégoupillée pour la fin du quinquennat Macron ?

06.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

01.

Dérives de l’antiracisme : Lilian Thuram, la maladresse qui cache la forêt des décoloniaux, indigénistes et racisés assumés

02.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

03.

Peurs sur la consommation : bienvenue dans l’ère de l’irrationalité

04.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Gégé Foufou
- 14/12/2012 - 08:50
Rectificatif
rapporte 15M coute 12M
Gégé Foufou
- 14/12/2012 - 08:14
ENFIN
On reconnait que le tabac rapporte plus à l'Etat (15 M) que ce qu'il coute (15M)
Et surtout l'économie du versement de retraites à cause des morts prématurées et là LE CHIFFRE DOIT ETRE ENORME
Fumer sauve la Sécu, l'emploi et désengorge les hôpitaux.