En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Flickr / Le Jhe
Violences

Corse : l'île frappée par 24 attentats et un assassinat

Publié le 08 décembre 2012
Des résidences secondaires ont été prises pour cible quelques heures après qu'un homme a été tué par balles à Calvi.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des résidences secondaires ont été prises pour cible quelques heures après qu'un homme a été tué par balles à Calvi.

Les violences se poursuivent en Corse. L'île de beauté a en effet été frappée par un assassinat et surtout 24 attentats visant des résidences secondaires un peu partout sur le territoire. Si cette "nuit bleue", du nom d'opérations communes menées par les clandestins, n'a pas encore été revendiquée et n'a fait aucune victime, elle est néanmoins la plus importantes depuis le mois de mai où 23 résidences secondaires avaient alors été plastiquées.

Les attentats ont donc été commis la veille de la Fête de la nation corse, le 8 décembre, jour de l'Immaculée Conception, célébrée par les nationalistes et surtout seulement deux semaines après que les ministres de l'Intérieur et de la Justice Manuel Valls et Christiane Taubira se soient rendus en Corse pour réaffirmer la détermination de l'Etat à mettre un terme à la violence criminelle sur l'île en luttant notamment contre le blanchiment d'argent sale mais aussi la délinquance économique dans des secteurs comme l'immobilier, le BTP, la nuit ou encore les jeux.

Quelques heures auparavant les 24 attentats, un homme âgé de 29 ans, Jérémy Mattioni, a été tué par balle à proximité du centre de la station balnéaire de Calvi (Haute-Corse). Son beau-fils, âgé de 11 ans, a par ailleurs été blessé à ses côtés.

Le procureur de la République à Bastia, Dominique Alzéari, a déclaré : "C'est une exécution d'une violence inouïe, en présence d'un enfant, avec un tir d'achèvement et avec utilisation de plusieurs armes puisque l'on peut voir près du véhicule criblé de balles des munitions d'armes de chasse et certainement d'armes automatiques".

La victime, dirigeant d'une boîte de nuit, était sous contrôle judiciaire. Il avait en effet été plusieurs fois condamné pour des vols qualifiés et avait également été mis en examen dans d'autres affaires de vols qualifiés, atteintes aux biens et escroqueries, dans d'autres juridictions qu'en Corse.

Pour rappel, il s'agit du vingtième assassinat en Corse depuis janvier. Malgré un nombre de policiers et de gendarmes très élevée, aucun de des 19 précédents assassinats perpétrés cette année n'a été élucidé. Pas plus que les 22 commis en 2011 et les 17 de 2010.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

05.

Qui a dit « j’ai une intolérance aux homards, je n’aime pas le caviar, le champagne me donne mal à la tête » ?

06.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

07.

Après l’annonce de la mort d’Hamza Ben Laden, de hauts responsables d’Al-Qaida réapparaissent

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
antoinem
- 09/12/2012 - 10:16
valls-taubira... 2 comiques !
Ces 2 là me font vraiment rire !!! Ils pensent vraiment qu'en déclarant leurs inepties ils font peur aux Corses ???? Au contraire, je pense que leurs menaces futiles ne font qu'hatiser la criminalité !!!! Leur soi-disante "efficacité" c'est du vent pour leurs électeurs (s'il leur en reste !)
Deckard
- 08/12/2012 - 21:51
Plannings des déplacements
Plannings des déplacements de Valls et Taubira pour 2013 :
Marseille-Ajaccio
Ajaccio-Marseille
Marseille-Bastia
Bastia-Marseille
Marseille-Ajaccio
Ajaccio-Marseille
Marseille-Bastia
Bastia-Marseille
Marseille-Ajaccio
Ajaccio-Marseille
Marseille-Bastia
Bastia-Marseille
Marseille-Ajaccio
Ajaccio-Marseille
Marseille-Bastia
Bastia-Marseille
Marseille-Ajaccio
Ajaccio-Marseille
Marseille-Bastia
Bastia-Marseille
sicenetoi
- 08/12/2012 - 21:38
violences et meurtres en corse
Le jour ou la police fera vraiment son boulot, c'est à dire qu'elle n'oubliera pas volontairement ou presque de poursuivre les assassins et quand la peur aura changé de camp, cela changera peut-être. Certains journaux l'ont évoqué et certaines autorités policières ont été remplacées ce qui prouvent qu'elles ne devaient pas être blanc bleu dans l'exercice de leur métier.
L'on a réussi à faire diminuer par deux la mortalité routière et l'on serait incapable de démasquer les assassins corses ? Foutaise !