En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Bis Repetita

Curiosity 2 : la Nasa prévoit une nouvelle mission vers Mars en 2020

Publié le 05 décembre 2012
Il s'agira cette fois de rapporter sur Terre des rochers martiens.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il s'agira cette fois de rapporter sur Terre des rochers martiens.

La Nasa prépare une réplique de la mission Curiosity en cours actuellement. Un frère jumeau du robot sera envoyé sur Mars en 2020 pour récuprer des roches martiennes. Cette mission réutilisera la conception et certaines pièces de Curiosity 1, qui arpente actuellement Mars, et ce afin de faire des économies dans la fabrication de la deuxième mouture.

Curiosity 2 pourrait avoir la lourde mission de rapporter sur Terre des échantillons. En livrant sur Terre des morceaux de roches martiennes, le robot permettrait aux scientifiques d'utiliser toutes les fonctionnalités de leurs laboratoires pour reconstituer l'histoire de Mars, et espérer détecter d'anciennes traces de vie.

"L'Administration Obama est engagée à mener une sérieuse exploration de Mars et avec cette prochaine mission nous nous assurons que l'Amérique reste le leader mondial de l'exploration de la planète rouge", a annoncé Charles Bolden, le patron de la Nasa.

Mais cette décision de l'agence américaine est aussi synonyme d'échec pour l'Agence spatiale européenne, brutalement abandonnée en cours de route par la Nasa il y quelques mois pour sa mission la plus ambitieuse. En février dernier, la Nasa a en effet décidé de ne pas honorer ses engagements, et d'abandonner sa coopération avec le programme européen ExoMars, invoquant des coupes sévères dans son budget.

Certaines estimations évoquent un budget de 1,5 milliard de dollars pour le nouveau robot américain : une économie non négligeable par rapport aux 2,5 milliards de dollars de Curiosity. En revanche, cette somme est très comparable au 1,4 milliard que la Nasa avait au départ prévu d'apporter à ExoMars, qui est désormais obligé de collaborer avec la Russie pour tenter de sauver la mission.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

02.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

03.

Une suggestion pour Greta Thunberg : et si pour sauver la planète, on guillotinait les riches ?

04.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

05.

Carlos Ghosn : enfin un ami, Francis Ford Coppola !

06.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

07.

Les épargnants français, bipolaires ?

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

04.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

05.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

06.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

05.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires