En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© Reuters
Suite

UMP : François Fillon réaffirme son souhait d'un nouveau vote

Publié le 02 décembre 2012
Le candidat à la présidence de l'UMP a déclaré que ses "équipes sont prêtes, dès demain, à se réunir avec celles de Jean-François Copé pour réfléchir ensemble à ces modalités".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le candidat à la présidence de l'UMP a déclaré que ses "équipes sont prêtes, dès demain, à se réunir avec celles de Jean-François Copé pour réfléchir ensemble à ces modalités".

Alors que l'UMP est en pleine crise depuis plusieurs semaines maintenant, il semblerait que la sortie du tunnel soit proche pour le parti. François Fillon a en effet réaffirmé ce dimanche en clôture des Entretiens de Royaumont dans le Val d'Oise son souhait d'un nouveau vote pour élire le président de l'UMP. Il a ainsi déclaré : "Mes équipes sont prêtes, dès demain, à se réunir avec celles de Jean-François Copé pour réfléchir ensemble à ces modalités", ajoutant que "si cette solution ne convenait pas, alors il faudrait réunir sans attendre le comité des sages prévu par nos statuts". François Fillon a par ailleurs assuré que "dès lors que nous aurons l'assurance que ce vote pourra être organisé et piloté dans des règles d'impartialité indiscutables et dans un délai raisonnable, nous mettrons fin au groupe parlementaire que j'ai créé et aux procédures qui ont été engagées".

L'ancien Premier ministre répondait donc indirectement à Luc Chatel, numéro deux de Jean-François Copé à la tête de l'UMP. Pour rappel, l'ancien ministre de l'Education s'est prononcé dans un entretien donné au Journal du Dimanche en faveur d'un nouveau vote pour la présidence du parti, expliquant en effet qu'"il faut redonner la parole aux militants".

Par ailleurs, Luc Chatel "propose […] l'installation immédiate d'un groupe de travail sur les statuts et sur l'organisation d'un nouveau scrutin. On ne peut pas revoter avec les règlements et les statuts actuels. Les mêmes causes produiront les mêmes effets".

L'ancien ministre de l'Éducation nationale a estimé que "revoter Fillon-Copé dans les quinze jours, c'est l'implosion assurée [des fédérations UMP], le risque d'y importer cette guerre d'apparatchiks". Selon lui, il faudra donc "prendre le temps de donner la parole aux militants mais il faut se mettre au travail tout de suite" afin de justement définir les conditions d'un nouveau vote, conditions qui doivent "être le fruit du travail commun des deux équipes".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

02.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

03.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

04.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

05.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

06.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
géodith
- 03/12/2012 - 11:24
Et ce,
jusqu'a ce qu'il soit élu...
Pendant ce temps, moudepartou continue ses conneries...
chateleine
- 03/12/2012 - 11:13
si il faut revoter fillon est
si il faut revoter fillon est disqualifier,en tant que diviseur il s,impose,une fois il conteste,refuse la presidence la main tendue par cope,maintenant il veut presider,c,est quoi ce bazard ? de toute facon il est cuit,s,il contait se servir de l,ump pour la presidentielle,c,est foutue!!!! il ne pense qu,a sa gueule et les militants il s,en fout!! il a un ego demesure ce type,jamais il n,aura ni ma voix ni celle de mes amis qui s,accordent a dire que c,est Mer diviseur,a cause de lui on ne s,oppose pas au ps qui est train de tout demolir,notre societe fout le camp!!! duflot veut requisitionne les batiments religieux ?l,etat n,est plus laiique?pourquoi pas les mosquees ? toujours l,eglise !!!! y en a marre,le mariage gai!! c,est quoi ce bordel en france ? reveillons nous et descendons dans la rue,il est temps debout peuple de france ,la republique est en dan,ger !!!
FIGAROCB
- 03/12/2012 - 09:25
Mauvaise foi !
M. FILLON est d'une extrême mauvaise foi ! Il n'était pas sans connaître les règles du parti AVANT le vote, mais il était tellement confiant sur sa réussite qu'il n'a cru devoir vérifier si toute les instances de contrôle du vote étaient ou non partisanes.
La dernière proposition de M. COPE me semble de bonne aloi, elle va dans le bon sens pour résoudre le problème immédiat permettant à l'UMP de jouer son rôle d'opposant sans laisser cette place aux autres.
Les Français, partisans ou inscrits à l'UMP, en ont assez de voir ces deux "enfants" jouer avec la "poupée UMP" qu'ils redescendent sur terre et vite !