En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
Travailler plus...
François Fillon : "Il faut supprimer les 35 heures"
Publié le 22 octobre 2012
L'ancien Premier ministre estime qu'il est temps de tenir l'engagement de Nicolas Sarkozy pris en 2007.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancien Premier ministre estime qu'il est temps de tenir l'engagement de Nicolas Sarkozy pris en 2007.

François Fillon, candidat à la présidence de l'UMP, a déclaré lundi qu'il fallait "prendre l'engagement d'abroger purement et simplement toutes les lois sur les 35 heures", lors d'un meeting à La Ville-aux-Dames (Indre-et-Loire) près de Tours. En 2007, Nicolas Sarkozy "était absolument convaincu qu'il fallait supprimer les 35 heures", a fait valoir l'ancien Premier ministre. A l'époque, le gouvernement pensait avoir le temps d'utiliser "la médecine douce", "donc on a utilisé la médecine douce et la défiscalisation des heures supplémentaires", a-t-il expliqué.

Le candidat à la présidence de l'UMP a aujourd'hui estimé qu'il était temps "d'aller à la chirurgie". "Il faut donner la possibilité d'une négociation dans chaque entreprise et il faut naturellement demander aux fonctionnaires de l'Etat, des collectivités territoriales et de la fonction publique hospitalière de faire un petit effort de travail supplémentaire", a-t-il affirmé.

Selon un dernier sondage Harris Interactive pour 20 Minutes, François Fillon est toujours loin devant Jean-François Copé dans la course à la présidence de l'UMP. A moins d'un mois de l'élection, 45% des Français souhaitent que l'ancien Premier ministre soit élu à la tête du parti, contre 11% pour Jean-François Copé.

La même question posée aux sympathisants de l’UMP donne un écart plus large encore : François Fillon recueille alors 67% d’opinions favorables contre 22% pour l’actuel secrétaire général du parti. A noter que ce sont les militants - et non les sympathisants - qui seront invités à voter le 18 novembre.

Vu sur : Lu sur Le Point
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Travaux à Paris : « Je creuse donc je suis ! »
02.
Sauver la France en travaillant plus, pourquoi pas… Pourquoi le diagnostic initial ne correspond que de loin à la réalité vécue par les Français
03.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
04.
Une série d’erreurs serait à l'origine de l’incendie de Notre-Dame de Paris
05.
Pourquoi la France est malade de son immobilier
06.
Les médecins de Britney Spears dévoilent la vérité sur son hospitalisation
07.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
04.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
05.
Tous végétariens ou vegans ? Quand l’OMS met le hola sur les régimes universels écologiques
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
04.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
05.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
06.
Tous addicts à la polémique : votez-vous encore pour ce que les candidats se proposent de faire ou uniquement pour ce qu’ils sont ?
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
quesako
- 22/10/2012 - 20:50
C'est plus important comme sujet que les pains au chocolat !
Si Fillon ne l'a pas fait en tant que PM c'est que Sarkozy, avec ses grands discours tranchants, n'a pas eu le courage de le faire !, et que le patronat tient à garder ses aides 35H !!
Néanmoins c'est bien que Fillon s'attaque, dès maintenant, aux vrais problèmes.
walküre
- 22/10/2012 - 20:40
Culotté le Fillon...
Qu'a t-il donc fichu à Matignon durant toutes ces années ?
UmPs quand vous nous racontez des bobards on vote Marine...
Stockdor
- 22/10/2012 - 19:23
Pov'...
Clown....tu ne sais ni parler ....!... ni.. te taire...!