En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand la novlangue de la Mairie de Paris se traduit en réalité cauchemardesque

02.

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

03.

Catherine Deneuve achète tout en liquide, Laura Smet encaisse le cash de Laeticia, Patrick Bruel dépense le sien pour Clémence; Paris Hilton pour son chien; Jean-Michel Blanquer quitte sa (2ème) femme, Johnny Depp cassait les affaires de Vanessa Paradis

04.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

05.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

06.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

07.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

01.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

02.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

03.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

04.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

05.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

06.

Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

03.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

04.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

05.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Elections municipales 2020 : comment la candidature de Rachida Dati a assuré la survie de la droite à Paris

il y a 2 min 21 sec
décryptage > International
Bonnes feuilles

Comment le coronavirus a bouleversé et totalement relancé la course à la Maison Blanche entre Joe Biden et Donald Trump

il y a 1 heure 15 min
décryptage > Environnement
Stratégie gouvernementale

La récession économique n’empêchera pas le gouvernement de mettre en oeuvre son programme (de punition) écologique

il y a 2 heures 2 min
décryptage > Environnement
Carburant du futur ?

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

il y a 2 heures 57 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

il y a 4 heures 9 min
décryptage > Environnement
Gaspillages

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

il y a 4 heures 36 min
pépites > Justice
Le retour de la justice
Le parquet de Paris enquête sur les fraudes au "chômage partiel"
il y a 20 heures 54 min
pépites > France
Rénovation vintage
C’est officiel : la flèche de Notre-Dame de Paris sera reconstruite à l’identique
il y a 22 heures 52 min
pépites > France
Fin de partie
L'état d'urgence sanitaire prend fin aujourd'hui, qu'est ce que cela signifie ?
il y a 23 heures 42 min
pépite vidéo > France
Reconnaissance
Lors du défilé du 14 juillet, l'armée de l'air rendra hommage au personnel soignant
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Société
Bonnes feuilles

L’instinct de survie : cet atout majeur de l’espèce humaine pour surmonter ses peurs, les obstacles et les accidents de la vie

il y a 32 min 33 sec
décryptage > France
Bonnes feuilles

Retour de l’Etat de droit : la difficile et délicate mission de la lutte contre le narcobanditisme

il y a 1 heure 39 min
décryptage > Economie
Marché du travail

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

il y a 2 heures 25 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

il y a 3 heures 39 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Catherine Deneuve achète tout en liquide, Laura Smet encaisse le cash de Laeticia, Patrick Bruel dépense le sien pour Clémence; Paris Hilton pour son chien; Jean-Michel Blanquer quitte sa (2ème) femme, Johnny Depp cassait les affaires de Vanessa Paradis
il y a 4 heures 21 min
007
L'espion égyptien qui travaillait dans l'entourage d'Angela Merkel a été démasqué
il y a 19 heures 52 min
light > Science
Une vie de chien
Non, l'âge humain de votre chien ne se multiplie pas par sept
il y a 21 heures 24 min
pépites > Economie
L'euro fort
L'Irlandais Paschal Donohoe prend la tête de l'Eurogroupe
il y a 23 heures 17 min
pépites > France
Sécurité
En déplacement à Dijon, Jean Castex dénonce des comportements "inadmissibles"
il y a 1 jour 1 heure
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le rouge se met à fumer et quand la cible a du plomb dans l’heure : c’est l’actualité caniculaire des montres
il y a 1 jour 3 heures
© Reuters
© Reuters
Justice

Pasqua et Santini : jugés pour détournements présumés de fonds publics

Publié le 15 octobre 2012
L'ancien sénateur des Hauts-de-Seine et le maire d'Issy-les-Moulineaux comparaissent dans le cadre de l'affaire de la Fondation Hamon.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancien sénateur des Hauts-de-Seine et le maire d'Issy-les-Moulineaux comparaissent dans le cadre de l'affaire de la Fondation Hamon.

Charles Pasqua et André Santini rendent visite à la justice ce lundi. L'ancien sénateur des Hauts-de-Seine et le député-maire de la ville d'Issy-les-Moulineaux sont en effet jugés dans le cadre de l'affaire de la Fondation Hamon. Les deux hommes, accusés de "détournement de fons publics", "recel de faux" et "prise illégale d'intérêt" pour André Santini, comparaissent donc, accompagnés de neuf autres personnes dont le donateur des œuvres d'art, le promoteur Jean Hamon, devant le tribunal correctionnel de Versailles.

L'avocat du député-maire Me Grégoire Lafarge, qui devrait plaider la nullité de l'ordonnance de renvoi, a déjà déclaré à l'agence de presse Sipa que "M. Santini n'est coupable de rien du tout. Il est innocent de tout ça. Il n'a jamais commis de détournement de fonds publics et rien n'a été trouvé au cours de l'instruction. Ses comptes en banque ont été inspectés", ajoutant que "la donation est réelle, elle ne correspond pas à autre chose que 50 millions d'œuvres d'art au syndicat mixte. Tout est justifié. Les tribunaux civils ont jugé qu'elle était justifié".

Pou rappel, le Syndicat mixte de l'Ile Saint-Germain (SMISG) avait été créé en 2001 par le conseil général des Hauts-de-Seine et la ville d'Issy-les-Moulineaux afin d'aider à la conception d'un musée qui devait alors recevoir 192 œuvres du collectionneur d'art Jean Hamon. Les œuvres étaient alors stockées et entretenues avec l'argent du contribuable dans un château appartenant à M. Hamon qui percevait par ailleurs des frais de garde. La juge d'instruction en charge du dossier a expliqué que les deux accusés ont "l'un et l'autre posé les premiers jalons des détournements de fonds publics" qui "ont servi aux détournements de fonds, par le biais d'une facturation conséquente". En effet, le budget du SMISG était assuré par un tiers par la ville d'Issy-les-Moulineaux et le reste par le conseil général présidé à l'époque par Charles Pasqua. La juge a toutefois admis qu'elle n'avait pas pu trouver de mobile pour les deux accusés que les vérifications de leurs comptes bancaires n'avaient "pas permis de démontrer que ces derniers en ont tirer un profit financier direct".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
castres81
- 15/10/2012 - 23:14
Au bout de 15 ans enfin le procès
On n'a toujours rien trouvé contre eux. Ils ont simplement géré de leur mieux une situation anormale: un héritage qui devait aller dans un musée qui n'a pas pu être bâti !
c'est tout§
A leur place j'aurai mis le feu à ces fichus tableaux.
Altec
- 15/10/2012 - 14:44
Deux des plus gros
Deux des plus gros magouilleurs de la 5ème République.
Deux °rdures qui prennent l'état pour leur porte monnaie.
Ils ne méritent que la prison.
Ravidelacreche
- 15/10/2012 - 12:29
"détournement de fons publics"
Ils ont piqué une bouteille d'eau à la cantine du parlement ?