En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© Reuters
Interview télévisée
François Hollande au 20h de TF1 : "Le cap est le redressement de la France, je vais accélérer"
Publié le 09 septembre 2012
François Hollande était l'invité de Claire Chazal au journal de 20h ce dimanche sur TF1. Le président de la République en a profité pour évoquer de nombreux sujets. Extraits.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Hollande était l'invité de Claire Chazal au journal de 20h ce dimanche sur TF1. Le président de la République en a profité pour évoquer de nombreux sujets. Extraits.


François Hollande a indiqué aux Français ses objectifs expliquant "je dois fixer le cap et le rythme. Le cap, c'est le redressement de la France". Il s'est donc "fixé un agenda du redressement: deux ans. Deux ans pour à la fois mettre en oeuvre une politique pour l'emploi, pour la compétitivité et pour le redressement des comptes publics". Le président de la République a également indiqué comment il allait trouver les 30 milliards nécessaires pour combler le déficit de la France. Ainsi, "10 milliards seront trouvés grâce aux administrations, 10 autres milliards grâce aux grandes entreprises et enfin les 10 derniers chez les ménages".

Le chef de l'Etat a enfin tenu à "reprendre la main", voulant se montrer actif. Jean-Marc Ayrault, est "un homme sérieux" avec qui "j'ai toujours travaillé en bonne intelligence. Je ne me défausse pas sur le Premier ministre. Je suis en première ligne. Je m'exprimerai devant les Français régulièrement" a-t-il déclaré.

Sur le pouvoir d'achat

"Le gouvernement n'a pas perdu de temps et a agi pour les Français dans de nombreux secteurs. Le prix des carburants a notamment été baissé. Je veux proposer aux Français un agenda de redressement pour qu'ils vivent mieux en 2017.

Sur le chômage 

"Le cap est le redressement de la France. Je vais fixer un agenda du redressement en deux ans. Je vais accélérer. J'ai demandé que les partenaires sociaux puissent négocier sur le contrat de génération. Tout doit être engagé avant la fin de l'année. La réforme du marché du travail est importante. Il faut qu'il y ait un système plus protecteur pour les salariés. Les entreprises seront plus soutenues dans leur effort d'adaptabilité. Ce sera un compromis historique entre les partenaires sociaux. Je souhaite aussi créer 100 000 emplois d'avenir".

"Sur Peugeot, les partenaires sociaux doivent trouver des plans d'actions que l'Etat accompagnera"

"Il faut faire en sorte que les salaires ne soient pas les seules bases de cotisation. Dès la fin de l'année, nous allons changer le mode de financement de la protection sociale. Embaucher ne coûtera pas plus cher. Nous devons inverser la courbe du chômage d'ici un an"

Sur la crise

"Je prends en compte une situation que je connaissais, que je ne découvrais pas. Ma prévision de croissance est de 0,8%. Il faudra trouver 33 milliards pour réduire le déficit. L'état emprunte à des taux historiquement faibles aux environs de 2%. C'est bien. Mais nous ne pouvons pas jouer simplement sur cette situation. Il faut un soutien à la croissance à travers le logement, le pouvoir d'achat, en créant aussi la Banque publique d'investissement.

Comment trouver 33 milliards ? 10 milliards le seront sur des postes budgétaires sauf dans l'éducation, la sécurité et la justice.10 milliards seront trouvés chez les grandes entreprises. Nous leur raboterons des niches fiscales. Les PME resteront quant à elles protégées. Et les 10 milliards restants viendront de la participation des ménages. Je le fais par conviction. Pour les revenus de plus de 150 000 euros par part, 45% seront prélevés. Pour les deux premières tranches, il y aura un système de décote prévu".

Sur l'affaire Bernard Arnault

"Je pense qu'il aurait dû mesurer ce que signifie demander une autre nationalité. Il faut appeler au patriotisme et Monsieur Arnault a dit qu'il prendrait sa part de patriotisme. Etre Français, c'est recevoir de l'argent mais aussi donner. Le temps du redressement, c'est à dire deux ans, nous taxerons à 75% toutes les rémunérations supérieures à 1 million d'euros. Cela concerne  2000 à 3000 personnes".

Sur la sécurité

"Quand il y a une situation de crise, c'est le devoir de la gauche d'agir. Il y a 15 000 roms en France avec des situations humaines difficiles mais le ministre de l'Intérieur a fait son devoir. Dès mercredi, il va aller en Roumanie pour traiter le problème à la source".

Sur son début de quinquennat

"J'assume toute ces responsabilités. Je suis rattrapé par les réalités des problèmes de la France. Si l'espoir est là, nous allons redresser la France. Mon cap est le quinquennat, pas un mois, pas 4 mois, pas un an. Mon but est de construire une société plus humaine, plus sûre, dynamique, harmonieuse".

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
crise, Hollande
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
02.
Quand les secrets du succès du Bon Coin intriguent Amazon et eBay
03.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
04.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
05.
« L'homme-arbre » demande à être amputé
06.
Quand les tabloïds britanniques s’inquiètent de voir Paris livrée aux bandes pendant la fête de la musique : fantasme de no-go zones ou début de réalité ?
07.
Amazon : 11,2 milliards de profit, 0 dollars d’impôts payés… : mais dans quel état erre un certain capitalisme ?
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
04.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Notre-Dame de Paris : l’incendie aurait été causé par une série de négligences
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
03.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
04.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
05.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
06.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
Commentaires (42)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
sbgf43
- 10/09/2012 - 16:13
Dans quelle direction ?
Accélérer c'est bien mais pour allez ou ? plus vite dans l'abîme !!! Et attention quand on accélère trop ...la voiture patine....et le conducteur ne contrôle plus rien.....c'est le dérapage assuré....
Mani
- 10/09/2012 - 10:17
Et une nouvelle fois, les
Et une nouvelle fois, les niches fiscales ne sont pas des cadeaux pour les riches, et c'est inique de le sous-entendre ainsi. Les dites "niches fiscales" sont au contraire des mesures d'efficacité fiscale : l'argent est ainsi consacré directement aux endroits où l'Etat veut le dépenser, sans que l'Etat ait besoin de le faire lui-même. Autrement dit, les niches fiscales sont des mesures d'économie pour l'Etat ! Supprimer une niche fiscale, très bien, mais qu'on ne vienne pas nous dire que c'est pour faire des économies...
Rosine
- 10/09/2012 - 09:02
un imbécile heureux
voilà: Bécasse et GrosJean, couple présidentiel...nous sommes en pleine comédie de boulevard...et j'avoue être pas trop stupéfaite des gants et des précaution infinies que Mediapart prend avec lui...il est temps qu'Atlantico devienne une Mediapart libéral!