En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Cours d'histoire

Quand Chatel compare les mots de Peillon à ceux de Pétain...

Publié le 03 septembre 2012
Sur Twitter, Luc Chatel a accusé Vincent Peillon de paraphraser le maréchal Pétain, à propos de la morale laïque.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sur Twitter, Luc Chatel a accusé Vincent Peillon de paraphraser le maréchal Pétain, à propos de la morale laïque.

Luc Chatel et Vincent Peillon ne sont pas les meilleurs amis du monde. Lors de la passation de pouvoirs au ministère de l'Education nationale en mai, les deux hommes s'étaient parlés assez froidement et le climat semblait assez tendu. Dimanche, l'ancien ministre UMP a accusé sur Twitter, son successeur de paraphraser le maréchal Pétain à propos de la morale laïque. "Effarante interview de Peillon dans le JDD : redressement intellectuel et moral, mot pour mot l'appel du maréchal Pétain le 25 juin 1940" disait ce tweet. De quoi mettre le feu aux poudres.

Loin d'être effrayé par le début de polémique qu'il a lancé, Luc Chatel a accentué ses accusations ce lundi matin sur iTélé. "Ce sont les propos d'une déclaration, d'un appel, du 25 juin 1940 du maréchal Pétain. Alors naturellement, j'y vois une maladresse fâcheuse" a expliqué l'ex-ministre. Pour être tout à fait complet, il faut rappeler les propos de Philippe Pétain en 1940. "Notre défaite est venue de nos relâchements. L'esprit de jouissance détruit ce que l'esprit de sacrifice a édifié. C'est à un redressement intellectuel et moral que, d'abord, je vous convie. Français, vous l'accomplirez et vous verrez, je vous le jure, une France neuve sortir de votre ferveur" disait le maréchal.

Vincent Peillon a répondu ce lundi sur France Inter. "Je ne sais pas quoi vous dire, je suis un peu désolé qu'il ait fait ça" juge le ministre avant de défendre son idée d'instaurer la morale laïque. "Cela comporte une construction du citoyen avec certes une connaissance des règles de la société, de droit, du fonctionnement de la démocratie, mais aussi toutes les questions que l'on se pose sur le sens de l'existence humaine, sur le rapport à soi, aux autres, à ce qui fait une vie heureuse ou une vie bonne. Le redressement de la France doit être un redressement matériel mais aussi intellectuel et moral" conclut le socialiste. Chatel, lui, ne voit pas vraiment la notion de morale laïque de la sorte.

Vu sur : Le JDD.fr
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

05.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

06.

Qui a dit « j’ai une intolérance aux homards, je n’aime pas le caviar, le champagne me donne mal à la tête » ?

07.

Yémen, la situation évolue discrètement cet été à l'abri des regards des vacanciers

01.

Attention, poison ?

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

05.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

06.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

Commentaires (20)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
VeLiVoS
- 05/09/2012 - 14:01
désolé pour les fautes …
→ "CoutumierS"
→ "devrait pas renier …"
VeLiVoS
- 05/09/2012 - 13:59
Vincennes - 04/09/2012 - 16:41
Que Chatel reprenne Peillon sur les mots utilisés, pourquoi pas dans la mesure où les socialistes sont aussi coutumier du fait. En revanche, que ces reproches s'appliquent à des propos que ne devraient pas renier une personne de droite,
• cela me gêne,
• cela confirme ce qu'a été Chatel en tant que ministre de l'éducation à savoir, un ministre … de gauche, plus prompt à favoriser le lobbying homosexuel (valorisation de la théorie du genre, film "le baiser sur la lune", …) et la perte de culture de l'histoire de leur pays par les jeunes français (voir le programme d'histoire proposé … quand ce programme n'était pas purement et simplement supprimé ‼).
■ Alors, je comprends que vous critiquiez la gauche, cela n'enlève strictement rien à la contradiction extraordinaire entre Luc Chatel, ministre de l'éducation d'une droite "forte" et ce qu'il a réellement proposé en tant que ministre. Je ne serais pas étonné de le voir, un jour ou l'autre, occuper un poste important dans un gouvernement de la présidence Hollande ‼
Vincennes
- 04/09/2012 - 16:41
@Vélivos......à chaque fois que Moi, je petit Pdt euh euh
ou un de ses Ministes s'expriment (reprenant, en ce qui concerne Peillon, une phrase de Pétain) ....." on comprend tout à fait la branlée qu'il est en train de se prendre" et là je reprends la votre d'expression.
Peillon n'avait qu'à mieux choisir ses mots
Tobira n'avait qu'à mieux préparer son interview, plutôt qu'ânoner
devant la Magistrature.....ils savent maintenant à qui ils ont à faire
Ben Kacem n'a trouvé aucun cadavre, contrairement à se qu'affirme "Giffla", elle s'est fait remettre à sa place aussi bien par Sylvie Brossolette que par D.Migaud. Il faut suivre les débats Giffla