En direct
Best of
Best of du 6 au 12 avril 2019
En direct
Blasphème
Profanation de cinquante tombes de soldats allemands
Publié le 08 juillet 2012
Aucune inscription n'a été retrouvée qui indiquerait un message politique.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Aucune inscription n'a été retrouvée qui indiquerait un message politique.

Cinquante tombes ont été profanées dans un cimetière militaire où reposent des soldats allemands, à Saint-Etienne-à-Arnes dans les Ardennes. Selon la préfecture, les faits auraient été commis dans la nuit de vendredi à samedi.

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a condamné "fermement" cette profanation. Aucun élément ne permettait de déterminer s'il s'agit d'une "action déterminée" ou "inconséquente de gens irresponsables", selon la préfecture des Ardennes. "On n'a retrouvé aucune inscription ou tag laissant à penser à une revendication ou à un message politique. On ne privilégie rien à ce stade, il faut être prudent", a ajouté la préfecture.

Cette profanation jette une ombre sur le cinquantenaire de la réconciliation franco-allemande célébrée aujourd'hui par Angela Merkel et François Hollande. A peine quarante kilomètres séparent en effet le village de Saint-Etienne-à-Arnes de Reims, où les deux chefs d'Etat sont attendus aujourd'hui, 50 ans après la "messe de la paix" qui y avait été célébrée dans la cathédrale en présence de leurs prédécesseurs, le chancelier Konrad Adenauer et Charles De Gaulle. 

Le secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé a exprimé sa "profonde indignation" : "Ces actes d'une extrême gravité sont particulièrement choquants à la veille de la célébration des 50 ans de la réconciliation entre la France et l'Allemagne, née de la volonté indéfectible du Général de Gaulle et du chancelier Konrad Adenauer de bâtir la paix entre nos deux pays", écrit le secrétaire général de l'UMP dans un communiqué. "Les auteurs de ces dégradations devront être poursuivis et condamnés avec la plus grande fermeté", ajoute-t-il.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Les puissants relais de l'Algérie en France ; Ces amis de Ghosn que tout le monde craignait chez Renault; L'avertissement de Philippe à Castaner; Technip: et un mégagâchis industriel de plus; Notre-Dame partout dans les hebdos, le catholicisme plus rare
04.
Un pognon de dingue pour Notre-Dame de Paris ? Oui, car l'Homme ne vit pas que de pain
05.
Hausse des salaires : Jeff Bezos peut-il révolutionner le capitalisme américain ?
06.
Près d'un milliard d'euros de dons pour Notre-Dame : une occasion en or pour repenser le lien entre sens de la dépense publique et consentement à l'impôt
07.
Le blues des gendarmes de Matignon ne faiblit pas
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Carcajou
- 10/07/2012 - 22:02
Pire qu'ignare, est-ce possible? Ben oui.
@Robert - 09/07/2012 - 08:12


Confondre cadavres et mémoire, faut le faire!

Devant une telle culture, je me retire.

"Je regrette la profanation, mais bon, je la comprends", nous dit Robert. "Je regrette la connerie, mais bon, il en faut", répond Carcajou.
texarkana
- 09/07/2012 - 10:01
@ Robert
La plupart des soldats de la Wehrmacht étaient de jeunes appellés auxquels on n'avait pas demandé leur avis (s'ils refusaient, ils étaient fusillés). Les pourritures, ce furent les responsables de l'Epuration (100 000 victimes), page noire et méconnue de notre Histoire (cf. la torture et l'assassinat du vieil amiral Platon et de son épouse par des "résistants de la 25éme heure".
Thomas Bishop-Garnier
- 09/07/2012 - 08:20
On ne profane pas les tombes !
La profanation des tombes est condamnée dans toutes les cultures à travers le monde, quelque soit les tombes.

Malgré la repugnance que m'inspirent l'occupant allemand, sans oublier l'italien sous Mussolini ainsi que la collaboration, on ne profane pas les cimetierres.