En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
Duel
Copé et Fillon confrontent leur vision de l’UMP devant les cadres du parti
Publié le 07 juillet 2012
Le secrétaire général de l'UMP veut créer les conditions d'une "vague bleue" en 2014.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le secrétaire général de l'UMP veut créer les conditions d'une "vague bleue" en 2014.

François Fillon, candidat déclaré à la présidence de l’UMP et Jean-François Copé, candidat présumé, ont confronté leur vision du parti d'opposition à quatre mois du congrès lors d'une réunion des cadres départementaux, aujourd'hui, au siège à Paris.

"Dans l'opposition, il faut créer les conditions d'une vague bleue aux élections de 2014", a déclaré à sa sortie devant la presse Jean-François Copé, qui a animé cette réunion d'environ trois heures. François Fillon, de son côté, est arrivé pour la dernière heure.

Les secrétaires départementaux de l'UMP ont réaffirmé "leur attachement très fort à la cohésion et l'unité d'un grand parti de droite et de centre-droit", a ajouté Jean-François Copé. L'UMP a réaffirmé pendant cette réunion le bien-fondé de la stratégie du "ni-ni" face au Front national (ni alliance avec le FN, ni appel à voter à gauche). "Il y a eu un soutien unanime à la ligne que je défends", s'est félicité le député-maire de Meaux, alors que François Fillon s'est montré avare en déclarations à son arrivée comme à son départ.

Dans son allocution aux cadres, l'ancien Premier ministre est revenu sur le discours de politique générale prononcé par Jean-Marc Ayrault, qu'il a qualifié de "mystification". "C’est une longue litanie de mesures qui vont à l’encontre des objectifs affichés par le gouvernement. Le premier ministre, dans un accès de lucidité, a lui-même déclaré mardi: 'derrière les promesses, se préparent de nouvelles désillusions'. On ne peut mieux dire!' En réalité nous avons assisté cette semaine à l’annonce d’un désastre économique et social à venir", a-t-il assuré.
Et de tacler François Hollande, "élu par défaut avec le soutien de l’extrême gauche et la complicité de l’extrême droite. Il n’y a vraiment pas de quoi pavoiser !".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
03.
Vous pensiez qu’un verre de lait et un jus d’orange étaient le petit-déjeuner parfait ? Voilà pourquoi vous avez tort
04.
Loi Alimentation : sans surprise, les effets pervers s'accumulent
05.
L’arrestation d'un journaliste qui montre que Poutine contrôle beaucoup moins la Russie et ses services de renseignement qu’on l’imagine depuis l’étranger
06.
Le sondage qui montre que les sympathisants de LREM se situent de plus en plus à droite
07.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
01.
Direction les Seychelles
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Hausse des prix de l’électricité : merci qui ?
05.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
06.
Déjà 10 ans de croissance record aux Etats-Unis : voilà les erreurs françaises et européennes qui nous en ont privé
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
SOS partis disparus : quand la démocratie française s’abîme dans une crise d’immaturité collective
04.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
05.
Emmanuelle Mignon, proche de Nicolas Sarkozy, qualifie Emmanuel Macron de "meilleur président de droite qu'on ait eu depuis un certain temps"
06.
La droite après Les Républicains
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
quesako
- 08/07/2012 - 21:02
le bien-fondé du "ni-ni"! ça promet sur la stratégie !!
Encore un "bon" message de Copé ! Voila ce qui va mobiliser les Français !
Je propose : "NI copé - NI Fillon" !