En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
Froid dans le dos

Une directrice de collège alerte sur "l'hypersexualité" des élèves de 6e et de 5e

Publié le 22 mai 2019
La principale d'un collège de Gironde a adressé un courrier aux parents d'élèves pour alerter sur le comportement "hypersexualisé" d'une quinzaine d'adolescents.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La principale d'un collège de Gironde a adressé un courrier aux parents d'élèves pour alerter sur le comportement "hypersexualisé" d'une quinzaine d'adolescents.

Dans un collège de Mios, en Gironde, 600 parents d'élèves ont reçu un courrier de la part de la directrice de l'établissement alertant sur le comportement "hypersexualisé" d'une quinzaine d'élèves de 6e et de 5e. "Visionnage de films à caractère pornographique, exhibitionnisme, masturbation dans la cour de récréation, attouchements des parties intimes...", la liste des faits qui se seraient déroulés dans l'établissement fait froid dans le dos. La principale confie : "aussi tôt, chez des 6e, je n'ai jamais vu ça".

"J'alerte l'ensemble des parents pour qu'ils soient vigilants" explique-t-elle ajoutant qu'une quinzaine d'élèves ont déjà été sanctionnés.

La principale met aussi en garde contre l'accès aux contenus pornographiques des enfants à l'ère des réseaux sociaux, et de l'omniprésence des écrans : " Nous tenions à vous alerter afin que vous puissiez être attentifs auprès de votre enfant quant à l’utilisation de son téléphone portable ou autre appareil avec une connexion Internent lui laissant un libre accès vers des sites interdits aux mineurs"

Vu sur : France 3
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires