En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© ALAIN JOCARD / AFP
Mercredi "jaune" et "noir" ?
1er Mai : la préfecture de police ordonne aux commerçants de se barricader
Publié le 29 avril 2019
Didier Lallement, préfet de Police de Paris, a pris un arrêté de fermeture des établissements installés sur le parcours de la manifestation intersyndicale du 1er mai 2019. Les commerces vont également devoir retirer le mobilier pouvant servir de projectile. Les autorités redoutent que des Gilets jaunes et des black blocs se mobilisent ce mercredi.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Didier Lallement, préfet de Police de Paris, a pris un arrêté de fermeture des établissements installés sur le parcours de la manifestation intersyndicale du 1er mai 2019. Les commerces vont également devoir retirer le mobilier pouvant servir de projectile. Les autorités redoutent que des Gilets jaunes et des black blocs se mobilisent ce mercredi.

Bien avant le mouvement des Gilets jaunes, le 1er mai 2018 avait été marqué par des débordements et des scènes de violences à Paris. Des black blocs avaient réussi à s'immiscer en marge du cortège parisien notamment. 

La journée de mecredi prochain est particulièrement surveillée par les autorités et par le ministère de l'Intérieur. Le traditionnel défilé des syndicats, à l'occasion de la fête du Travail, pourrait être "pollué" par l'arrivée de casseurs en marge de la manifestation. Certains Gilets jaunes, déçus par les annonces du président de la République Emmanuel Macron, ont également l'intention de descendre dans la rue pour exprimer leur mécontentement. 

La préfecture de police a donc ordonné ce lundi 29 avril aux commerçants situés sur le parcours de la manifestation prévue mercredi de se barricader. L'arrêté pris par le préfet de Police de Paris, Didier Lallement, concerne les commerces, les restaurants et les débits de boissons. Ils seront obligés de vider leurs éventuelles terrasses de tout objet "pouvant servir de projectile ou d'arme par destination". Les véhicules seront également interdits de stationner le long du parcours. 

Le cortège, organisé par les syndicats dans le cadre de la fête du Travail, doit partir de 14h30 depuis la gare Montparnasse. L'objectif est de rejoindre la place d'Italie. Selon des précisions de Franceinfo, le parcours se situe non loin du restaurant La Rotonde, là où Emmanuel Macron avait célébré son accession au second tour de l'élection présidentielle, et près de la place de la Contrescarpe, là où Alexandre Benalla était intervenu le 1er mai 2018. 

La manifestation de mercredi pourrait donc réunir de nombreux Gilets jaunes et des black blocs dans les rues de la capitale. La mobilisation des syndicats, à quelques mois des nouvelles réformes d'Emmanuel Macron sur le marché du travail ou les retraites, devrait également être déterminante pour la suite du quinquennat.   

Vu sur : Franceinfo
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
02.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
03.
Laura Smet a épousé Raphaël Lancrey-Javal au Cap Ferret
04.
Les nouvelles figures « modérées » de l’islam de France et l’ombre des Frères-musulmans
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Merci Trump ! Pourquoi Trump est utile en nous forçant à changer nos habitudes économiques
07.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
04.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
05.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
06.
Les nouvelles figures « modérées » de l’islam de France et l’ombre des Frères-musulmans
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires