En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Nouvelles ambitions

Rachida Dati renonce à l'Europe et vise la mairie de Paris

Publié le 06 mars 2019
L'ancienne ministre de Nicolas Sarlozy est décidée à battre Anne Hidalgo en 2020. Elle est persuadée que la droite et le centre peuvent l'emporter aux prochaines municipales.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancienne ministre de Nicolas Sarlozy est décidée à battre Anne Hidalgo en 2020. Elle est persuadée que la droite et le centre peuvent l'emporter aux prochaines municipales.

Le choix n'a peut-être pas été simple à faire mais elle parait sure d'elle. Rachida Dati veut la mairie de Paris plus que toute autre chose. Elle a d'ailleurs annoncé qu'elle ne se présenterait pas aux élections européennes en mai prochain. Un moyen pour elle d'être concentré à 100% sur les prochaines municipales dans la capitale française.

La maire du VIIe arrondissement est bien décidée à mettre fin aux 20 ans de règne de la gauche en remportant le prochain scrutin face à la maire sortante, Anne Hidalgo. « Paris a toujours été la ville de toutes les promesses, celle de l’émancipation où se réalisent les rêves et les ambitions. Paris répond-elle toujours à cette promesse ? Je ne le crois pas. Je veux redonner à Paris cette ambition » avait-elle déclaré au Figaro hier.

Position confirmée par l'ancienne Garde des Sceaux ce matin sur RTL : "C'est un beau combat. J'ai envie d'être candidate à la mairie de Paris. Je pense qu'aujourd'hui, les Parisiens ne sont pas satisfaits de leur vie, qu'une alternative est possible, que la droite et le centre peuvent gagner Paris. Il n'y a pas de raison que je ne m'engage pas dans ce combat".

Une décision qui a eu le don de surprendre à droite car tout le monde s'attendait à la voir se présenter aux européennes. Un choix fort qui pourrait permettre à LR d'avoir une candidate solide et expérimentée pour faire face à Hidalgo lors des élections parisiennes.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires