En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Valery HACHE / AFP
Appel à la réconciliation

Elections européennes : Valérie Pécresse apporte son soutien à François-Xavier Bellamy

Publié le 04 mars 2019
Valérie Pécresse a annoncé sur RTL qu'elle allait soutenir la liste de sa formation politique par "fidelité" lors des prochaines élections européennes en mai 2019. Ce geste fort de la présidente LR de la région Ile-de-France intervient dans le cadre d'un effort de réconciliation.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Valérie Pécresse a annoncé sur RTL qu'elle allait soutenir la liste de sa formation politique par "fidelité" lors des prochaines élections européennes en mai 2019. Ce geste fort de la présidente LR de la région Ile-de-France intervient dans le cadre d'un effort de réconciliation.

Malgré des désaccords sur le plan des idées, Valérie Pécresse va soutenir la liste du parti Les Républicains conduite par François-Xavier Bellamy, pour les élections européennes organisées en mai 2019. La présidente LR de la région Ile-de-France était invitée sur RTL. Elle a expliqué son choix afin de rester fidèle à sa famille politique. 

"Je voterai pour la liste des Républicains, j'ai choisi de rester dans ma famille politique, j'ai deux raisons à cela : d'abord, ma fidélité à cette famille, mais aussi l'amitié que j'éprouve pour le trio de tête de liste". 

Valérie Pécresse a tenu à rappeler les enjeux majeurs pour la droite : 

"Il faut réconcilier les deux droites, c'est mon devoir. Il y a un défi à droite qui est le défi de l'élargissement, du rassemblement [des deux droites], une droite qui est plus conservatrice [et une droite] qui est plus ouverte". 

Elle a fortement apprécié que François Xavier-Bellamy précise la semaine dernière "que son rôle était de réconcilier les deux droites". 

Valérie Pécresse a en revanche regretté la polémique autour de la lettre de Laurent Wauquiez pour convoquer Jean-Pierre Raffarin (proche des idées d'Emmanuel Macron) au bureau politique des Républicains, organisé le 12 mars. 

"Je suis très triste pour ma famille qu'on en arrive là parce que je pense que, peut-être, des gestes auraient été nécessaires pour ancrer Jean-Pierre Raffarin dans la famille". 

Vu sur : RTL
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

02.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

03.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

04.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

05.

Au Yémen, les Emirats Arabes Unis défendent leurs intérêts... au détriment des Saoudiens

06.

Pourquoi le ralentissement économique occidental n'a que peu de liens avec la guerre commerciale sino-américaine

07.

Comme Richard Ferrand, nous appelons à un « sursaut collectif contre la violence ». Oui, mais contre toutes les violences !

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hoche38
- 08/03/2019 - 10:23
Pour une fois, les choses sont claires:
François-Xavier Bellamy s’est déclaré plus proche de Junker que d’Orban et d’Emmanuel Macron que de Marine Le Pen. L'union des droites est une chimère et le plafond de verre ne pourra pas être brisé que par les électeurs.
cloette
- 05/03/2019 - 05:39
le choix de Valérie Pécresse
est en réalité le choix de Non Macron, c'est tout à son honneur, et c'est courageux, choix gagnant à long terme se dit elle ...
zen-gzr-28
- 04/03/2019 - 21:04
ça y est
RAFFARIN a choisi MACRON. Les conclusions prévisibles sont claires maintenant. Ouf !