En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Valery HACHE / AFP
Appel à la réconciliation
Elections européennes : Valérie Pécresse apporte son soutien à François-Xavier Bellamy
Publié le 04 mars 2019
Valérie Pécresse a annoncé sur RTL qu'elle allait soutenir la liste de sa formation politique par "fidelité" lors des prochaines élections européennes en mai 2019. Ce geste fort de la présidente LR de la région Ile-de-France intervient dans le cadre d'un effort de réconciliation.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Valérie Pécresse a annoncé sur RTL qu'elle allait soutenir la liste de sa formation politique par "fidelité" lors des prochaines élections européennes en mai 2019. Ce geste fort de la présidente LR de la région Ile-de-France intervient dans le cadre d'un effort de réconciliation.

Malgré des désaccords sur le plan des idées, Valérie Pécresse va soutenir la liste du parti Les Républicains conduite par François-Xavier Bellamy, pour les élections européennes organisées en mai 2019. La présidente LR de la région Ile-de-France était invitée sur RTL. Elle a expliqué son choix afin de rester fidèle à sa famille politique. 

"Je voterai pour la liste des Républicains, j'ai choisi de rester dans ma famille politique, j'ai deux raisons à cela : d'abord, ma fidélité à cette famille, mais aussi l'amitié que j'éprouve pour le trio de tête de liste". 

Valérie Pécresse a tenu à rappeler les enjeux majeurs pour la droite : 

"Il faut réconcilier les deux droites, c'est mon devoir. Il y a un défi à droite qui est le défi de l'élargissement, du rassemblement [des deux droites], une droite qui est plus conservatrice [et une droite] qui est plus ouverte". 

Elle a fortement apprécié que François Xavier-Bellamy précise la semaine dernière "que son rôle était de réconcilier les deux droites". 

Valérie Pécresse a en revanche regretté la polémique autour de la lettre de Laurent Wauquiez pour convoquer Jean-Pierre Raffarin (proche des idées d'Emmanuel Macron) au bureau politique des Républicains, organisé le 12 mars. 

"Je suis très triste pour ma famille qu'on en arrive là parce que je pense que, peut-être, des gestes auraient été nécessaires pour ancrer Jean-Pierre Raffarin dans la famille". 

Vu sur : RTL
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Déclarations des revenus de 2018 : attention aux risques d’erreurs
02.
L’histoire fascinante du commando Kieffer
03.
Kim Kardashian veut 7 enfants, Laura Smet en attend un, Alain Delon attend des siens qu’ils ne se déchirent pas à la Johnny; Voici voit Laeticia Hallyday & Sébastien Farran réconciliés, Closer les voit tendus; Victoria Beckham s’est fait gonfler les joues
04.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
05.
Elevage : l'entreprise Hénaff félicitée par... l'association L214
06.
Morts par morsure de serpent : une plaie planétaire contre laquelle l’OMS entend entrer en guerre
07.
Gilets jaunes : les appartements d'un casseur saisis pour rembourser ses dégradations
01.
Pourquoi les entretiens d’évaluation annuels sont inutiles pour la plupart des salariés
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Derrières les ors et les artifices, pourquoi le Qatar est toujours un dangereux émirat moyenâgeux
04.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
05.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Européennes : François-Xavier Bellamy a exposé sa vision de l'Europe face à Nathalie Loiseau lors d'un débat organisé par l'Institut Montaigne
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hoche38
- 08/03/2019 - 10:23
Pour une fois, les choses sont claires:
François-Xavier Bellamy s’est déclaré plus proche de Junker que d’Orban et d’Emmanuel Macron que de Marine Le Pen. L'union des droites est une chimère et le plafond de verre ne pourra pas être brisé que par les électeurs.
cloette
- 05/03/2019 - 05:39
le choix de Valérie Pécresse
est en réalité le choix de Non Macron, c'est tout à son honneur, et c'est courageux, choix gagnant à long terme se dit elle ...
zen-gzr-28
- 04/03/2019 - 21:04
ça y est
RAFFARIN a choisi MACRON. Les conclusions prévisibles sont claires maintenant. Ouf !