En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

06.

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

07.

Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

ça vient d'être publié
décryptage > France
Atlantico.fr opération Sentinelle Vigipirate
"Années de plomb"

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

il y a 28 sec
pépite vidéo > International
Meilleur président ?
Donald Trump ironise sur le bilan d'Emmanuel Macron sur la question du chômage
il y a 15 heures 18 min
light > Politique
Lettre ouverte
Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes
il y a 16 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Avant que j'oublie" de Anne Pauly : un magnifique roman sur le deuil

il y a 17 heures 45 min
pépites > Justice
Blanchiment aggravé
Patrick Balkany condamné à 5 ans de prison et à 10 ans d'inéligibilité, 4 ans de prison ferme sans mandat de dépôt pour son épouse Isabelle
il y a 18 heures 33 min
pépites > Terrorisme
Lutte antiterroriste
Un projet d'attentat "inspiré du 11 septembre" a été déjoué en France
il y a 19 heures 22 min
décryptage > Société
Laïcité

Sur le voile, Jean-Michel Blanquer a dix longueurs d’avance sur Emmanuel Macron

il y a 20 heures 6 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 21 heures 15 min
décryptage > France
Effets

Loi alimentation : le gouvernement persiste malgré les effets pervers

il y a 23 heures 7 min
décryptage > Europe
Brexit

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

il y a 23 heures 30 min
pépites > Europe
Catalogne
Grève générale : très forte mobilisation des indépendantistes catalans dans les rues de Barcelone
il y a 14 heures 52 min
pépites > Justice
EI
La justice française a émis un mandat d'arrêt international contre Abou Bakr al-Baghdadi
il y a 15 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Surface" d'Olivier Norek : la découverte d’un corps disparu depuis 25 ans relance "une affaire classée"

il y a 16 heures 54 min
pépite vidéo > International
Culiacan
L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa
il y a 17 heures 59 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand on fait mieux que le superlatif et quand on s’illumine comme une éclipse : c'est l’actualité des montres en veille de Brumaire
il y a 19 heures 6 min
pépites > France
Casse-tête budgétaire
L'Assemblée nationale valide la suppression de la taxe d'habitation
il y a 19 heures 51 min
pépites > France
TER
Un mouvement social "inopiné" à la SNCF perturbe la circulation
il y a 20 heures 16 min
décryptage > Société
Bonne gouvernance

Pour sortir (enfin) de la crise des services publics

il y a 22 heures 43 min
rendez-vous > France
Géopolitico-scanner
Destin méditerranéen, immigration, communautarisme, délinquance : Marseille sans fatalisme mais sans langue de bois, entretien avec un homme politique qui monte, Bruno Gilles
il y a 23 heures 18 min
décryptage > Economie
Règle commune

Taxation des multinationales : l’OCDE fait un petit pas sur un très grand chemin

il y a 23 heures 47 min
© BORIS HORVAT / AFP
© BORIS HORVAT / AFP
Amitié indéfectible

Jean-Louis Debré évoque son amitié avec Jacques Chirac et se confie sur son état de santé

Publié le 04 mars 2019
L'ancien président du Conseil constitutionnel, Jean-Louis Debré, s'est confié à la rédaction du Monde sur ses liens d'amitié avec Jacques Chirac et sur l'évolution de son état de santé. Jean-Louis Debré a également travaillé sur un documentaire, "Mon Chirac", qui sera diffusé le 18 mars sur La Chaîne parlementaire.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancien président du Conseil constitutionnel, Jean-Louis Debré, s'est confié à la rédaction du Monde sur ses liens d'amitié avec Jacques Chirac et sur l'évolution de son état de santé. Jean-Louis Debré a également travaillé sur un documentaire, "Mon Chirac", qui sera diffusé le 18 mars sur La Chaîne parlementaire.

Jean-Louis Debré s'est confié sur son amitié sincère avec Jacques Chirac dans les colonnes du Monde. Presque toutes les semaines, Jean-Louis Debré rend visite à Jacques Chirac, dans l'hôtel particulier, au cœur du 6e arrondissement, mis à sa disposition par François Pinault. 

Jean-Louis Debré évoque l'actualité et donne des nouvelles des amis à Jacques Chirac lors de ses visites. 

Dans cet article, la rédaction du Monde a obtenu le récit et le témoignage poignant de Jean-Louis Debré sur son amitié avec Jacques Chirac. 

"J'ai tellement d'affection pour lui, je serais là jusqu'au bout". 

L'ancien président du Conseil constitutionnel s'est confié sur l'état de santé de Jacques Chirac :  

"Je ne sais pas s'il me reconnaît, j'en ressors moralement épuisé, ça me fait mal de le voir comme ça, mais j'ai la faiblesse de penser que ma présence lui fait du bien".

Jean-Louis Debré cite notamment une anecdote sur les troubles cérébraux de Jacques Chirac. Alors qu'ils regardent un documentaire sur Georges Pompidou dans lequel Jacques Chirac apparaît, l'ancien président semble ne pas se reconnaître, selon les confidences de Jean-Louis Debré : 

"A la fin, je lui ai dit : "Qu'est-ce que vous étiez beau !". Il m'a regardé sans comprendre, j'ai réalisé qu'il ne s'était pas reconnu. (…) Le dialogue est devenu peu à peu impossible."

Depuis l'été 2018, Jacques Chirac ne prononcerait quasiment plus un mot. Il serait dans son fauteuil, les yeux dans le vague, parfois fermés. Selon Jean-Louis Debré, fort heureusement "le corps va très bien". 

Jean-Louis Debré est l'une des dernières personnes à rendre encore visite à Jacques Chirac. 

Les deux hommes se sont rencontrés pour la première fois en 1967. Jacques Chirac l'a embauché par la suite comme conseiller juridique au ministère de l'agriculture. Jean-Louis Debré sera son ministre de l'Intérieur en 1995 avant d'être nommé président de l'Assemblée nationale en 2002 et président du Conseil constitutionnel en 2007. 

Selon des informations du Monde, Jean-Louis Debré a d'ailleurs travaillé sur un documentaire, "Mon Chirac", qui sera diffusé le 18 mars prochain sur La Chaîne parlementaire.  

Vu sur : Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

06.

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

07.

Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Phlt1
- 06/03/2019 - 12:07
Pathétique...!.
Chirac est Debré sont inscrits sur ma liste comme faisant partie des grands fossoyeurs de la France.!. En 1981, Chirac fait tout contre Giscard et fait élire Mitterrand...avec les résultats que l'on sait: c'est le début du déclin de la France, sur tous les plans, moral, culturel, industriel, économique, social. Elu Président, Chirac rend le pouvoir aux socialistes.!. Jospin accorde 2 Millions de cartes vitales à des étrangers sans droits (ce qui coute 14 Milliard à la France) et Martine Aubry termine le travail avec les 35 heures et les RTT.!. En 2005, c'est un Chirac incompétent et incapable de se battre pour l'Europe qui recueille en fait les suffrages contre lui.!. Mais ce n'est pas fini: en 2012, Chirac vote Hollande, et le déclin français recommence.!. Tout ça avec la complicité de Monsieur Debré, l'un des politiciens les plus ridicules qui soit.!. Alors leurs états d'âme....
jurgio
- 04/03/2019 - 16:07
Aujourd'hui, on semble s'intéresser davantage
à la santé d'un président que de l'état morbide dans lequel il a laissé le pays.
antidote
- 04/03/2019 - 13:56
Fils de Michel Debré !
Sans Chirac il n'aurait jamais mis un pieds au perchoir . Chirac avait promis à son père qu'il s'occuperait de son fils et il a tenu parole .C'est un peu un Hollande de droite .Sa retraite doit être mirobolante après tous les postes que Chirac lui a confié il lui est redevable ...