En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© BORIS HORVAT / AFP
Amitié indéfectible

Jean-Louis Debré évoque son amitié avec Jacques Chirac et se confie sur son état de santé

Publié le 04 mars 2019
L'ancien président du Conseil constitutionnel, Jean-Louis Debré, s'est confié à la rédaction du Monde sur ses liens d'amitié avec Jacques Chirac et sur l'évolution de son état de santé. Jean-Louis Debré a également travaillé sur un documentaire, "Mon Chirac", qui sera diffusé le 18 mars sur La Chaîne parlementaire.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancien président du Conseil constitutionnel, Jean-Louis Debré, s'est confié à la rédaction du Monde sur ses liens d'amitié avec Jacques Chirac et sur l'évolution de son état de santé. Jean-Louis Debré a également travaillé sur un documentaire, "Mon Chirac", qui sera diffusé le 18 mars sur La Chaîne parlementaire.

Jean-Louis Debré s'est confié sur son amitié sincère avec Jacques Chirac dans les colonnes du Monde. Presque toutes les semaines, Jean-Louis Debré rend visite à Jacques Chirac, dans l'hôtel particulier, au cœur du 6e arrondissement, mis à sa disposition par François Pinault. 

Jean-Louis Debré évoque l'actualité et donne des nouvelles des amis à Jacques Chirac lors de ses visites. 

Dans cet article, la rédaction du Monde a obtenu le récit et le témoignage poignant de Jean-Louis Debré sur son amitié avec Jacques Chirac. 

"J'ai tellement d'affection pour lui, je serais là jusqu'au bout". 

L'ancien président du Conseil constitutionnel s'est confié sur l'état de santé de Jacques Chirac :  

"Je ne sais pas s'il me reconnaît, j'en ressors moralement épuisé, ça me fait mal de le voir comme ça, mais j'ai la faiblesse de penser que ma présence lui fait du bien".

Jean-Louis Debré cite notamment une anecdote sur les troubles cérébraux de Jacques Chirac. Alors qu'ils regardent un documentaire sur Georges Pompidou dans lequel Jacques Chirac apparaît, l'ancien président semble ne pas se reconnaître, selon les confidences de Jean-Louis Debré : 

"A la fin, je lui ai dit : "Qu'est-ce que vous étiez beau !". Il m'a regardé sans comprendre, j'ai réalisé qu'il ne s'était pas reconnu. (…) Le dialogue est devenu peu à peu impossible."

Depuis l'été 2018, Jacques Chirac ne prononcerait quasiment plus un mot. Il serait dans son fauteuil, les yeux dans le vague, parfois fermés. Selon Jean-Louis Debré, fort heureusement "le corps va très bien". 

Jean-Louis Debré est l'une des dernières personnes à rendre encore visite à Jacques Chirac. 

Les deux hommes se sont rencontrés pour la première fois en 1967. Jacques Chirac l'a embauché par la suite comme conseiller juridique au ministère de l'agriculture. Jean-Louis Debré sera son ministre de l'Intérieur en 1995 avant d'être nommé président de l'Assemblée nationale en 2002 et président du Conseil constitutionnel en 2007. 

Selon des informations du Monde, Jean-Louis Debré a d'ailleurs travaillé sur un documentaire, "Mon Chirac", qui sera diffusé le 18 mars prochain sur La Chaîne parlementaire.  

Vu sur : Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

02.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

03.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

04.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

05.

Quand Nelson Mandela rejoignait Johnny Clegg sur scène

06.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

07.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

01.

Des tares pas si mauvaises pour l'économie

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Phlt1
- 06/03/2019 - 12:07
Pathétique...!.
Chirac est Debré sont inscrits sur ma liste comme faisant partie des grands fossoyeurs de la France.!. En 1981, Chirac fait tout contre Giscard et fait élire Mitterrand...avec les résultats que l'on sait: c'est le début du déclin de la France, sur tous les plans, moral, culturel, industriel, économique, social. Elu Président, Chirac rend le pouvoir aux socialistes.!. Jospin accorde 2 Millions de cartes vitales à des étrangers sans droits (ce qui coute 14 Milliard à la France) et Martine Aubry termine le travail avec les 35 heures et les RTT.!. En 2005, c'est un Chirac incompétent et incapable de se battre pour l'Europe qui recueille en fait les suffrages contre lui.!. Mais ce n'est pas fini: en 2012, Chirac vote Hollande, et le déclin français recommence.!. Tout ça avec la complicité de Monsieur Debré, l'un des politiciens les plus ridicules qui soit.!. Alors leurs états d'âme....
jurgio
- 04/03/2019 - 16:07
Aujourd'hui, on semble s'intéresser davantage
à la santé d'un président que de l'état morbide dans lequel il a laissé le pays.
antidote
- 04/03/2019 - 13:56
Fils de Michel Debré !
Sans Chirac il n'aurait jamais mis un pieds au perchoir . Chirac avait promis à son père qu'il s'occuperait de son fils et il a tenu parole .C'est un peu un Hollande de droite .Sa retraite doit être mirobolante après tous les postes que Chirac lui a confié il lui est redevable ...