En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© ERIC FEFERBERG / AFP
Enquête
Agression contre Alain Finkielkraut : un suspect a évolué dans la mouvance islamiste
Publié le 18 février 2019
L’homme qui apparaît sur la vidéo en train d’insulter le philosophe est connu des services de renseignement, selon Le Parisien.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’homme qui apparaît sur la vidéo en train d’insulter le philosophe est connu des services de renseignement, selon Le Parisien.

Samedi 16 février, en marge de la quatorzième mobilisation des gilets jaunes à Paris, le philosophe Alain Finkielkraut a été violemment pris à partie par certains gilets jaunes. Un des manifestants lui avait notamment lancé : "Tu es un haineux et tu vas mourir, tu vas aller en enfer". Ses propos, tenus à visage découvert, ont été filmés et retransmis sur les réseaux sociaux.

La Licra souhaite porter plainte

Selon Le Parisien, l'homme en question "aurait été identifié par un policier est connu des services de renseignement pour avoir évolué en 2014 dans la mouvance radicale islamiste". Toutefois, il n’a jamais fait l’objet d’un suivi au titre du Fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT).

Si le philosophe n’a pas souhaité pour l’instant porter plainte, une enquête a été ouverte par le parquet de Paris dimanche 17 février pour "injure publique en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion par parole, écrit, image ou moyen de communication". Les investigations ont été confiées à la Brigade de répression de la délinquance à la personne (BRDP) de la PJ parisienne. Pour l'heure, ni le manifestant radicalisé, ni ses acolytes n'ont été interpellés. La Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) a également annoncé qu'elle va saisir la justice.

Vu sur : Le Parisien
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
03.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
04.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
05.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
06.
De crypto-macroniste à Paris à orbaniste à Budapest, où va le Nicolas Sarkozy d’aujourd’hui ?
07.
Ce gouffre spectaculaire qui sépare le vocabulaire de la France du front anti-Macron de celle qui le soutient
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
Henri Guaino : « L’Union Européenne attise désormais les violences et les pulsions mauvaises qu’elle prétendait guérir à jamais »
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
01.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
02.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
03.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
04.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pharamond
- 19/02/2019 - 13:19
Indigestion (2)
à Georges Pompidou en 1968, lucide,force tranquille qui n'en pensait pas moins,évoquant "les dissensions pathologiques des français". Comme l'écrivait l'autre :"l'homme ne se connait que lorsqu'il se mesure à l'obstacle". Des réputations se sont fissurées.Au sujet du maintien de l'ordre,il nous faudrait un ministre Charles Pasqua 2. Dernière remarque: aucune étude,analyse sociologique,projection prospective n'avait prévu cette situation dont l'ampleur surprend.Il y a des limites à l'expertise. Comment cela finira-t-il? La nature même politique, a horreur du vide.
Pharamond
- 19/02/2019 - 12:45
Indigestion...
Il est bcp trop tôt pour tirer des conclusions d'ensemble sur ce mouvement dit "gilets-jaunes". Certains traits quand même. Au départ un sentiment d'indigestion fiscale,on manifeste contre,certains que beaucoup suivront , pas de problèmes:tout le monde il est beau il est gentil. Naïveté,angélisme,irénisme. La réalité est toute autre. Il y avait des vautours alentour qui n'attendaient que cette faille pour s'engouffrer. Donc,organisation défaillante malgré les déclarations multiples du genre:"on ne voulait pas de ça",mais encore aujourd'hui on ne parvient pas à canaliser cette violence. Mouvement non structuré:on attend encore un programme,des suggestions émanant de leaders; il n'y en a pas. Récupération politique en tout genre. On peut objectivement prévoir qu'après l'incident Finkelkraut,MLP va perdre des voix car bcp de ces violents se réclament d'elle et sa réaction a été plus que prudente,lénifiante. Idem pour Dupont-Aignant,qui n'assume pas ses propos,les qualifiant quelques minutes après de "plaisanterie". Ce n'est pas donné à tout le monde de rester calme et lucide face à des situations inattendues,des cygnes noirs,chers à Nicolas Taleb. Je pense à Georges Pompidou en 196
Caustik317
- 19/02/2019 - 03:33
CQFD :
la religion musulmane est intolérante et agressive avec tout ce qui lui est étranger : athées, bouddhistes, juifs , catholiques. Mais , bien entendu, ce n'est pas du racisme ! De l'Art de prendre les gens pour des imbéciles. Attention, cette facilité, est en voie de disparition !