En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© LUDOVIC MARIN / AFP
Personnalités désignées
Grand débat national : la liste des cinq garants de l'indépendance est désormais officielle
Publié le 18 janvier 2019
Ces personnalités vont veiller au bon déroulement du grand débat national. Trois hommes et deux femmes ont été désignés.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ces personnalités vont veiller au bon déroulement du grand débat national. Trois hommes et deux femmes ont été désignés.

Les cinq "garants de l'indépendance" du grand débat ont été révélés. Ces cinq personnalités auront pour mission de veiller au bon déroulement du grand débat national. Deux de ces garants ont été désignés par le gouvernement. Trois autres ont été nommés par les présidents de l'Assemblée nationale, du Sénat et du Conseil économique, social et environnemental (Cese). 

Matignon a désigné Jean-Paul Bailly (72 ans) comme l'un des garants du grand débat. Diplômé de l'école Polytechnique, Jean-Paul Bailly est l'ancien patron de la RATP et de la Poste. Il est notamment à l'origine de la création de la Banque Postale.

Le Premier ministre a également désigné une seconde personnalité. Isabelle Falque-Pierrotin (58 ans) préside depuis 2011 la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL).  Isabelle Falque-Pierrotin est diplômée de l'ENA et d'HEC.  

Le politologue Pascal Perrineau (68 ans), spécialiste de sociologie électorale et professeur à Sciences Po, a été choisi par le président du Sénat, Gérard Larcher. Il participe régulièrement au débat démocratique et intervient souvent dans les médias. Pascal Perrineau est régulièrement invité dans l'émission "C dans l'air" sur France 5 notamment. 

Richard Ferrand, le président de l'Assemblée nationale, a annoncé avoir choisi l'ancien membre du Conseil constitutionnel Guy Canivet pour être son "garant". Guy Canivet (75 ans) est un ancien magistrat. Il a été premier président de la Cour de cassation de 1999 à 2007. Guy Canivet a siégé au Conseil constitutionnel de 2007 à 2016.   

Patrick Bernasconi, le président du Conseil économique, social et environnemental (Cese) a annoncé ce jeudi avoir désigné la secrétaire générale de la Ligue de l'enseignement, Nadia Bellaoui (43 ans). Elle a notamment été membre du Haut conseil à la vie associative. Nadia Bellaoui a également occupé les postes de présidente du Mouvement associatif et administratrice de la fondation La France s'engage. 

Ces cinq garants désignés pour "garantir l'indépendance" du grand débat national vont devoir veiller à la "régularité de la méthode" et formuler des recommandations afin de répondre aux exigences de "transparence et d'impartialité". 

Vu sur : Le JDD
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
02.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
03.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
04.
Notre-Dame de Paris : l'entreprise en charge des travaux impliquée dans un autre départ de feu récent
05.
Et encore des contacts "volés" à ses utilisateurs : l’heure de dissoudre Facebook est-elle venue ?
06.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
07.
Notre-Dame et Gilets jaunes : le week-end à hauts risques d'Emmanuel Macron
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
MIMINE 95
- 18/01/2019 - 17:17
"garants de l'indépendance"
que de jolis mots .......!!!!
J'accuse
- 18/01/2019 - 12:06
Bouclage et enfumage
"La régularité de la méthode..." Pour réguler, il faut des règles; quelles sont-elles ? Dictées par Macron ?
"La transparence et l'impartialité" .... de qui et de quoi ? En tout cas pas celles des règles de la méthode puisqu'on ne les connait pas !
Ce qu'on peut comprendre, c'est que ces "garants" vont effectuer des tris et des censures, pour éliminer tout ce qui ne convient pas à Sa Seigneurie.
Ils sont la garantie de Macron, pas que l'expression populaire soit bien recueillie et bien transmise.
Il faudrait que les garants soient élus par le peuple, pas choisis par ces politiciens qui sont justement la cible des colères populaires, et qui n'ont aucun intérêt à ce que ce "débat" soit libre.