En direct
Best of
Best Of
En direct
© Steve Pope / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Présidents milliardaires
Michael Bloomberg souhaite investir 100 millions de dollars pour la future course à la présidentielle
Publié le 28 décembre 2018
Alors que les Etats-Unis sont toujours paralysés par le "shutdown", le spectre d’une candidature de Michael Bloomberg refait surface.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que les Etats-Unis sont toujours paralysés par le "shutdown", le spectre d’une candidature de Michael Bloomberg refait surface.

L'ancien maire de New York, Michael Bloomberg (Démocrate), a l'intention d'injecter plus de 100 millions de dollars dans le cadre de la course à la présidence en 2020. Donald Trump pourrait donc voir la personnalité d’un autre milliardaire menacer sa réélection. La fortune de Michael Bloomberg est estimée à 40 milliards de dollars. Cette information a été annoncée jeudi par son conseiller Howard Wolfson.

"Mike a dépensé plus de 100 millions [de dollars] en novembre dernier pour vaincre les Républicains à mi-parcours et s'il courait pour la présidence, il dépenserait certainement le nécessaire pour gagner".

Howard Wolfson est "sûr" que ce chiffre serait même dépassé lors d'une candidature à la Maison Blanche.

D’après son conseiller, Michael Bloomberg va décider s'il sera officiellement candidat à la présidentielle américaine d'ici le début de l'année 2019. 

Michael Bloomberg a déjà dépensé environ 100 millions de dollars dans sa campagne pour sa victoire lors de son troisième mandat en tant que maire de New York. 

Le conseiller de Michael Bloomberg, Howard Wolfson, a déjà travaillé sur la candidature d’Hillary Clinton à la présidentielle de 2008. 

Michael Bloomberg avait déjà hésité à se présenter à l’élection présidentielle de 2016. Selon des informations du New York Times à l’époque, il avait annoncé vouloir dépenser au moins un milliard de dollars pour sa campagne électorale. 

Vu sur : New York Post
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
03.
Auto-positionnement politique des Français : le sondage qui montre l’ampleur de la crise existentielle vécue par la droite
04.
Au tableau : Christophe Castaner mal à l’aise après une question d’un élève
05.
Gilets jaunes : les états-majors des grandes entreprises imaginent trois scénarios de sortie de crise possibles
06.
Votre mémoire pourra-t-elle être piratée dans le futur ? La réponse est plus inquiétante que vous ne le croyez
07.
Alain Finkelkraut étrille Marlène Schiappa après ses propos sur la Manif pour tous
01.
Fiscalité : les journalistes méritent-ils leur niche ?
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
04.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
05.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
06.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
01.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
02.
Auto-positionnement politique des Français : le sondage qui montre l’ampleur de la crise existentielle vécue par la droite
03.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
04.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
05.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
06.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 29/12/2018 - 22:16
Ce navet de Bloomberg croit encore au pouvoir du fric...
d’une petite clique consanguine, alors que le pouvoir du fric est sur une poudrière giletsjaunes. Et même les USA sont menacés...
Anouman
- 28/12/2018 - 20:10
Campagne
S'il lui a fallu dépenser 100 millions pour se faire élire maire de New-York alors qu'ils sont presque tous démocrates, il va falloir qu'il dépense beaucoup plus pour convaincre le reste du pays. Mais apparemment il a l'air de croire que celui qui paye le plus décroche le gros lot.