En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© Zakaria ABDELKAFI / AFP
Cibles
Gilets jaunes : une vingtaine de journalistes va porter plainte pour violences policières
Publié le 15 décembre 2018
Les témoignages "sont trop nombreux, les méfaits trop répétés, les blessures trop vives", dénonce l'avocat des journalistes.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les témoignages "sont trop nombreux, les méfaits trop répétés, les blessures trop vives", dénonce l'avocat des journalistes.

Plusieurs journalistes ont témoigné, lors des manifestations du 8 décembre, avoir été victimes de violences des forces de l'ordre. Dans Le Monde, on a ce jour-là pu lire qu'un "groupe de photographes, à genoux pour se protéger et clairement identifiable, a été pris pour cible. Un photographe indépendant a notamment été touché à l’épaule. Plus tôt, face au drugstore Publicis, un autre photographe avait été touché à l'aine par un flashball." Sur Twitter, un journaliste du site Explicite JA, Paul Conge, a dit avoir reçu une grenade désencerclante à mi-cuisse tandis que Boris Kharlamoff, de l'agence A2PRL, a témoigné avoir reçu un tir de flashball malgré son "brassard presse en évidence". Yann Foreix, journaliste au Parisien, a été touché à la nuque par un tir de flashball.

Suite à ces évènements, une vingtaine de journalistes ont annoncé vendredi soir leur intention de porter plainte avec constitution de partie civile, annonce Libération. Dans une lettre adressée au ministre de l'Intérieur, au préfet de police et au procureur de Paris, leur avocat, Me Jérémie Assous, écrit que "ces témoignages provenant de tous les points du territoire national sont trop nombreux, les méfaits trop répétés, les blessures trop vives pour que puissent être opposés les excuses que l'action fournit habituellement aux autorités chargées de l'ordre public tels "le contexte violent" et "l'absence totale d'organisation" des récentes manifestations".

L'avocat demande aux autorités d'user de leur pouvoir "pour que l'ensemble des faits dénoncés cessent et ne se répètent pas afin que soient garantie la sécurité des personnes qui oeuvrent pour la liberté de la presse". ,

"Il vous revient d'ordonner à vos policiers de cesser de confisquer le matériel indispensable à l'exercice de leurs fonctions dans ces manifestations (casques, lunettes de protection, masques à gaz, etc.)", poursuit-il.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Castaner : l'inconnue n'en était pas une (et peut-être pas la seule); Foresti rit au soleil, Laeticia Hallyday & Paris Jackson dépriment à L.A; Meghan engage un coach "gestion de bébé"; Public voit un enfant pour Jenifer et une joueuse du PSG pour MBappé
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
04.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
05.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
06.
Mont Everest : la fonte des glaces fait apparaître de nombreux corps d'alpinistes
07.
Fumer du cannabis à forte concentration de THC augmenterait les risques de développer une grave maladie mentale
01.
Le consul Marc Fonbaustier soupçonné de vols à Hong Kong
01.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
02.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
Révolution silencieuse ? Un groupe de physiciens armés d’ordinateurs quantiques a réussi (en quelque sorte) à remonter dans le temps
06.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
05.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
06.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
alam
- 16/12/2018 - 22:17
Une honte
Ce sont évidemment des journalistes sans idéologie de Libération qui vont porter plainte. A rapprocher de l ' émission d ' Elise Lucet qui dénonçait les violences policières la semaine dernière. C'est un véritable scandale qu ' une chaine du service public véhicule une idéologie dévoyée faisant des casseurs les victimes.
assougoudrel
- 15/12/2018 - 19:04
C'est le gros âne-hongre de
Castaner qui disait à Strasbourg: "on applaudit les policiers aujourd'hui et demain, on leur lancera des pavés". Lui, il félicite ses hommes, pour demander ensuite aux journalistes de porter plainte contre eux.