En direct
Best of
Best Of
En direct
© PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP
Mea culpa
Taxes, APL, 80km/h... Emmanuel Macron admet avoir fait des "conneries"
Publié le 09 décembre 2018
Le président a reçu des élus, vendredi, qui lui ont dit leur quatre vérités.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président a reçu des élus, vendredi, qui lui ont dit leur quatre vérités.

Accusé d'être déconnecté des réalités de nombreux Français, le président de la République, Emmanuel Macron, a décidé de recevoir vendredi à l'Elysée une quinzaine de maires et d’élus des Yvelines, membres de l’association « Génération terrain », pour une discussion à bâtons rompus sur la fracture entre lui et le peuple. 

Le Parisien décrit un président "prenant des notes, ne décrochant pas une fois son téléphone, et tordant parfois le nez", comme lorsqu'un élu lui a lancé que les gens veulent voir sa tête "au bout d'une pique". "Des choses ont été dites, parfois pas très agréables, car l’exaspération de bon nombre de Français à son endroit est vraiment très forte", raconte au Parisien Arnaud Péricard, maire Les Républicains de Saint-Germain-en-Laye et cofondateur du collectif.

Le président a reconnu devant eux que plusieurs "conneries" ont été faites ces derniers mois, dont la suppression des 5 euros d'APL ou la limitation à 80 km/h sur les routes. "Il y a trop d'impôts, trop de taxes, trop de fiscalité dans ce pays !", a-t-il dit, toujours selon le journal. Il a aussi, de son côté, été honnête en critiquant certains de ses collaborateurs: "Vous n’imaginez pas comme je ne suis pas aidé…" a-t-il admis.

Karl Olive, maire républicain de Poissy à l'initiative de la rencontre, interrogé ce dimanche matin sur BFMTV, a déclaré : "le président a entendu. Je pense qu'il a compris qu'il y avait de la maladresse de sa part, une rupture avec le terrain, qu'il n'est plus le candidat avec de l'empathie mais devenu le président suffisant, qu'il fallait que ça change."

Selon Le JDD, Emmanuel Macron aurait livré devant son cabinet, jeudi - donc avant sa rencontre avec les élus - une étonnante analyse de la crise actuelle : "Le vrai problème, c'est quand les gens sont indifférents. Quand il y a de la haine, c'est qu'il y a aussi une demande d'amour", aurait-il dit. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
04.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
05.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
07.
Brexit : à J-9, les 4 scénarios impossibles. A croire que le chaos annoncé profite à beaucoup de monde
01.
Le Front de libération nationale vainqueur des élections législatives en Algérie
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Le voile est-il vraiment un accoutrement souhaitable pour vendre des petites culottes ?
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
03.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
De Christchurch à Utrecht : quel modèle intellectuel pour penser sereinement le grand bouleversement démographico-ethnique dans les démocraties occidentales ?
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pharamond
- 14/12/2018 - 13:26
Qui disait...?
E.Macron méprisé parce que méprisant? Rappelez-le-moi: qui disait "les Français sont des veaux"?
edac44
- 10/12/2018 - 09:55
Il est trop tard, le clown est mort
Toi qui lisais les bandes dessin'es
Et te voyais en surhomme vainqueur !...
...
Mais c'est bient't fini, Manu ! Vois-tu encore le soleil ?
C'est bient't fini, Manu ! Sens-tu venir le sommeil ?
...
Oui ! C'est comme 'a, absurde et cruel.
Je crois comprendre que tu commences ' comprendre
Mais c'est un peu tard, oui, un peu tard.
La nuit commence ' descendre.
...
Maintenant c'est fini, Manu ! Tes yeux se ferment d'j'
Maintenant c'est fini, Manu ! Dans cette France meurtrie, tu dormiras.
walchp
- 10/12/2018 - 09:37
Sa plus grosse connerie
C'est le recyclage de bien trop d'anciens PS