En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© TOBIAS SCHWARZ / AFP
Sanction
Electroménager : un cartel sanctionné par l'Autorité de la concurrence
Publié le 08 décembre 2018
L’Autorité de la concurrence a infligé une amende de 189 millions d'euros à six fabricants d’électroménager parmi les plus importants du secteur (Bosch Siemens, Candy Hoover, Liebherr, Electrolux, Indesit et Whirlpool) pour s’être mis d'accord sur des hausses de prix de leurs références les plus vendues.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’Autorité de la concurrence a infligé une amende de 189 millions d'euros à six fabricants d’électroménager parmi les plus importants du secteur (Bosch Siemens, Candy Hoover, Liebherr, Electrolux, Indesit et Whirlpool) pour s’être mis d'accord sur des hausses de prix de leurs références les plus vendues.

Tous ensemble pour augmenter les prix... Les dirigeants des groupes BSH (marques Bosch, Siemens, Viva, Neff), Candy Hoover (Candy, Hoover, Rosières), Eberhardt Frères (Lieberr), Electrolux (Electrolux, Arthur Martin, AEG), Indesit (Indesit, Ariston, Scholtès) et Whirpool se sont mis d'accord sur des hausses de prix lors de réunions secrètes dans des restaurants, a révélé le 6 décembre l'Autorité de la concurrence.

En 2006-2007 et 2008-2009,  ces marques, qui représentent 70% du marché en France, ont décidé ensemble des hausses de prix de leurs références les plus vendues de produits « blancs » : réfrigérateurs, congélateurs, lave-live, sèche-linge, lave-vaisselle, cuisinières, fours et plaques de cuisson. Les hausses étaient de 20 € pour les appareils coûtant moins de 200 €, de 30 € pour ceux entre 200 et 400 €, et de 50 € pour ceux de plus de 400 €. Les fabricants se sont aussi concernés sur les conditions commerciales appliquées aux cuisinistes, affectant également les prix pratiqués par ces derniers.

L’Autorité de la concurrence les a condamnés au total à 189 millions d’euros d’amende, la 10e plus importante sanction prononcée par cet organisme depuis 2010. Aucune entreprise mise en cause n’a contesté les faits ; elles ont donc bénéficié d’une réduction de sanction dans le cadre d’une procédure de transaction. Rendez-vous dans quelques mois pour l’acte deux : l’affaire est tellement vaste que seule une partie des faits à été tranchée. L’enquête se poursuit sur un autre ensemble de pratiques de ce cartel, notamment des prix imposés aux distributeurs et l’interdiction qui leur a été faite de vendre certains produits sur Internet.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Cet autre mea culpa que devrait envisager Emmanuel Macron pour préserver la fin de son quinquennat
05.
Dear Melania : pourquoi les médias se trompent (aussi) sur la First Lady
06.
La droite s'insurge contre un nouveau clip raciste et haineux du rappeur Nick Conrad
07.
L'association WWF accusée de soutenir des programmes de stérilisation forcée aux abords de parcs nationaux en Afrique et en Inde
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
04.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
05.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
04.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
05.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
06.
Gilets jaunes, six mois déjà et ces questions restées sans réponse sur les défis auxquels fait face notre démocratie
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J'accuse
- 08/12/2018 - 19:05
C'est l'argent des clients !
L'amende devrait être reversée à ceux qui ont acheté des appareils de ces marques pendant la période concernée, sinon cela revient à ce qu'ils payent une taxe à l’État. Remboursez !