En direct
Best of
Best Of
En direct
© TOBIAS SCHWARZ / AFP
Sanction
Electroménager : un cartel sanctionné par l'Autorité de la concurrence
Publié le 08 décembre 2018
L’Autorité de la concurrence a infligé une amende de 189 millions d'euros à six fabricants d’électroménager parmi les plus importants du secteur (Bosch Siemens, Candy Hoover, Liebherr, Electrolux, Indesit et Whirlpool) pour s’être mis d'accord sur des hausses de prix de leurs références les plus vendues.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’Autorité de la concurrence a infligé une amende de 189 millions d'euros à six fabricants d’électroménager parmi les plus importants du secteur (Bosch Siemens, Candy Hoover, Liebherr, Electrolux, Indesit et Whirlpool) pour s’être mis d'accord sur des hausses de prix de leurs références les plus vendues.

Tous ensemble pour augmenter les prix... Les dirigeants des groupes BSH (marques Bosch, Siemens, Viva, Neff), Candy Hoover (Candy, Hoover, Rosières), Eberhardt Frères (Lieberr), Electrolux (Electrolux, Arthur Martin, AEG), Indesit (Indesit, Ariston, Scholtès) et Whirpool se sont mis d'accord sur des hausses de prix lors de réunions secrètes dans des restaurants, a révélé le 6 décembre l'Autorité de la concurrence.

En 2006-2007 et 2008-2009,  ces marques, qui représentent 70% du marché en France, ont décidé ensemble des hausses de prix de leurs références les plus vendues de produits « blancs » : réfrigérateurs, congélateurs, lave-live, sèche-linge, lave-vaisselle, cuisinières, fours et plaques de cuisson. Les hausses étaient de 20 € pour les appareils coûtant moins de 200 €, de 30 € pour ceux entre 200 et 400 €, et de 50 € pour ceux de plus de 400 €. Les fabricants se sont aussi concernés sur les conditions commerciales appliquées aux cuisinistes, affectant également les prix pratiqués par ces derniers.

L’Autorité de la concurrence les a condamnés au total à 189 millions d’euros d’amende, la 10e plus importante sanction prononcée par cet organisme depuis 2010. Aucune entreprise mise en cause n’a contesté les faits ; elles ont donc bénéficié d’une réduction de sanction dans le cadre d’une procédure de transaction. Rendez-vous dans quelques mois pour l’acte deux : l’affaire est tellement vaste que seule une partie des faits à été tranchée. L’enquête se poursuit sur un autre ensemble de pratiques de ce cartel, notamment des prix imposés aux distributeurs et l’interdiction qui leur a été faite de vendre certains produits sur Internet.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
04.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
05.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
07.
Brexit : à J-9, les 4 scénarios impossibles. A croire que le chaos annoncé profite à beaucoup de monde
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Le voile est-il vraiment un accoutrement souhaitable pour vendre des petites culottes ?
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
03.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
De Christchurch à Utrecht : quel modèle intellectuel pour penser sereinement le grand bouleversement démographico-ethnique dans les démocraties occidentales ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J'accuse
- 08/12/2018 - 19:05
C'est l'argent des clients !
L'amende devrait être reversée à ceux qui ont acheté des appareils de ces marques pendant la période concernée, sinon cela revient à ce qu'ils payent une taxe à l’État. Remboursez !