En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© TOBIAS SCHWARZ / AFP
Sanction
Electroménager : un cartel sanctionné par l'Autorité de la concurrence
Publié le 08 décembre 2018
L’Autorité de la concurrence a infligé une amende de 189 millions d'euros à six fabricants d’électroménager parmi les plus importants du secteur (Bosch Siemens, Candy Hoover, Liebherr, Electrolux, Indesit et Whirlpool) pour s’être mis d'accord sur des hausses de prix de leurs références les plus vendues.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’Autorité de la concurrence a infligé une amende de 189 millions d'euros à six fabricants d’électroménager parmi les plus importants du secteur (Bosch Siemens, Candy Hoover, Liebherr, Electrolux, Indesit et Whirlpool) pour s’être mis d'accord sur des hausses de prix de leurs références les plus vendues.

Tous ensemble pour augmenter les prix... Les dirigeants des groupes BSH (marques Bosch, Siemens, Viva, Neff), Candy Hoover (Candy, Hoover, Rosières), Eberhardt Frères (Lieberr), Electrolux (Electrolux, Arthur Martin, AEG), Indesit (Indesit, Ariston, Scholtès) et Whirpool se sont mis d'accord sur des hausses de prix lors de réunions secrètes dans des restaurants, a révélé le 6 décembre l'Autorité de la concurrence.

En 2006-2007 et 2008-2009,  ces marques, qui représentent 70% du marché en France, ont décidé ensemble des hausses de prix de leurs références les plus vendues de produits « blancs » : réfrigérateurs, congélateurs, lave-live, sèche-linge, lave-vaisselle, cuisinières, fours et plaques de cuisson. Les hausses étaient de 20 € pour les appareils coûtant moins de 200 €, de 30 € pour ceux entre 200 et 400 €, et de 50 € pour ceux de plus de 400 €. Les fabricants se sont aussi concernés sur les conditions commerciales appliquées aux cuisinistes, affectant également les prix pratiqués par ces derniers.

L’Autorité de la concurrence les a condamnés au total à 189 millions d’euros d’amende, la 10e plus importante sanction prononcée par cet organisme depuis 2010. Aucune entreprise mise en cause n’a contesté les faits ; elles ont donc bénéficié d’une réduction de sanction dans le cadre d’une procédure de transaction. Rendez-vous dans quelques mois pour l’acte deux : l’affaire est tellement vaste que seule une partie des faits à été tranchée. L’enquête se poursuit sur un autre ensemble de pratiques de ce cartel, notamment des prix imposés aux distributeurs et l’interdiction qui leur a été faite de vendre certains produits sur Internet.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Et maintenant voici le PQ blasphématoire…
02.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
03.
L'étonnante proposition de Brigitte Macron à Valérie Trierweiler et Carla Bruni-Sarkozy
04.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
05.
La déconsommation affecte tous les secteurs, sauf l’alimentaire et le made in France. Mais les Gilets jaunes n‘y sont pour rien
06.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
07.
Macronracourcix : la France prise au piège de son syndrome Astérix ?
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
03.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
04.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
05.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
06.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
07.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
03.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
04.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
05.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
03.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
06.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J'accuse
- 08/12/2018 - 19:05
C'est l'argent des clients !
L'amende devrait être reversée à ceux qui ont acheté des appareils de ces marques pendant la période concernée, sinon cela revient à ce qu'ils payent une taxe à l’État. Remboursez !