© Valery HACHE / AFP
Acte IV
31.000 Gilets jaunes comptabilisés à la mi-journée
Publié le 08 décembre 2018
Ce chiffre officiel est en baisse par rapport au 1er décembre, où l'estimation était de 36.000 manifestants à la même heure.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce chiffre officiel est en baisse par rapport au 1er décembre, où l'estimation était de 36.000 manifestants à la même heure.

Le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'intérieur, Laurent Nuñez, a annoncé à la mi-journée que 31.000 manifestants ont été comptabilisés en France, dont 8.000 à Paris, pour ce quatrième samedi de mobilisation des Gilets jaunes. Il a aussi annoncé que 700 personnes ont été interpellées sur tout le territoire. A 13 h 30, la préfecture de Paris a de son côté annoncé 581 interpellations, dont 423 gardes à vue.

89 000 personnels des forces de l’ordre ont été déployés dans toute la France, dont 8 000 à Paris. Dans la capitale, des tensions sont apparues à plusieurs endroits entre les forces de l'ordre et quelques manifestants, mais la situation est globalement bien plus calme que le 1er décembre.

Sur tout le territoire, des échangeurs sont bloqués, des déviations mises en place et des sorties obligatoires organisées. Le réseau routier et autoroutier français connaissait de nombreux points de perturbations dans la matinée, selon l'AFP.

Seul autre gros défilé en province, à Marseille, 2000 Gilets jaunes ont défilé dans le calme depuis le Vieux Port vers la préfecture de région, précédés d'une dizaine d'ambulanciers qui ont rejoint le mouvement avec leurs véhicules, gyrophares allumés. "On n'est pas là pour casser, on doit défiler à visage découvert. Si on en voit qui cassent, ils seront sortis. Nos revendications qu'on a tous, salariés, retraités, chômeurs, chef d'entreprise de PME ou de PMI, c'est notre pouvoir d'achat, et c'est qu'on soit respecté, qu'on nous écoute. On veut vivre dignement, c'est tout", a déclaré à la foule Viva Noé, responsable d'une page Facebook "Stop au racket Méditerranée", juchée sur un plot en béton avant le départ du cortège.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
04.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
05.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
07.
Brexit : à J-9, les 4 scénarios impossibles. A croire que le chaos annoncé profite à beaucoup de monde
01.
Nouveaux calendriers mayas : la fin du monde n'est pas annoncée...
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Le voile est-il vraiment un accoutrement souhaitable pour vendre des petites culottes ?
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
03.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
De Christchurch à Utrecht : quel modèle intellectuel pour penser sereinement le grand bouleversement démographico-ethnique dans les démocraties occidentales ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 08/12/2018 - 19:21
Ce qui prouve que mettre
90 000 policiers et gendarmes est une erreur (3 policiers pour 1). Les GLJ se relaient et font des roulements, alors que les forces de l'ordre sont à bout de souffle; cela ne sert à rien à être nombreux pour tenir un rond-point, un péage ou une autoroute. Les "poulets" ne tarderont pas à être cuits.
J'accuse
- 08/12/2018 - 16:52
31.001 !
Et alors, et moi, on m'a oublié ?