En direct
Best of
Best Of
En direct
© LUDOVIC MARIN / AFP
Rabibochage
Défense européenne : Emmanuel Macron a reçu Donald Trump, qui avait trouvé "insultants" les propos du président français
Publié le 10 novembre 2018
Donald Trump a été reçu ce samedi par Emmanuel Macron à l'Elysée, à l'occasion du centenaire de l'armistice de la guerre 14-18. Ils ont notamment échangé sur les capacités stratégiques européennes.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Donald Trump a été reçu ce samedi par Emmanuel Macron à l'Elysée, à l'occasion du centenaire de l'armistice de la guerre 14-18. Ils ont notamment échangé sur les capacités stratégiques européennes.

Opération déminage ce samedi à l'Elysée. Le président français recevait son homologue américain, à l'occasion du centenaire de l'armistice de la guerre 14-18, sur fond de tensions concernant la défense européenne. 

A peine arrivé à Paris, vendredi soir, Donald Trump a écrit un tweet dans lequel il a jugé "très insultants" les propos d’Emmanuel Macron concernant la nécessité pour l'Europe de se doter d'une armée commune. "Le président de la France Macron, a suggéré que l'Europe se dote de sa propre armée pour se protéger des États-Unis, de la Chine et de la Russie. Très insultant mais peut-être que l'Europe devrait d'abord payer sa part à l'OTAN que les États-Unis subventionnent largement", a écrit Donald Trump. Mardi 6 novembre, Emmanuel Macron avait déclaré : "On ne protégera pas les Européens si on ne décide pas d'avoir une vraie armée européenne".

Sitôt le président américain arrivé à l'Elysée, les deux hommes ont voulu jouer l'apaisement. Emmanuel Macron a salué "son bon ami" Donald Trump et a assuré, en anglais : "Je partage l'avis du président Trump : nous avons besoin de partager le financement de notre défense. Ce n'est pas juste que la sécurité européenne soit uniquement financée par les Etats-Unis". Donald Trump a indiqué être heureux d'être à Paris et rappelé son propos sur la défense européenne : "nous voulons une Europe forte", a-t-il dit. "Je vais partager avec le président Trump mes propositions faites sur les capacités stratégiques européennes", a poursuivi Emmanuel Macron. 

Néanmoins, "l’armée européenne" prônée par Emmanuel Macron ne vise pas les Etats-Unis, a précisé la présidence française, qui parle d'une "confusion". "Je comprends que l’enchaînement des sujets dans l’interview [sur l’antenne d’Europe 1] puisse créer de la confusion mais ce sont bien deux sujets différents, le traité des armes nucléaires à portée intermédiaire (INF) et ce sujet d’une force de défense des Européens où il y a des travaux en cours", a souligné samedi l'Elysée

Vu sur : Lu dans Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Le patron des députés LREM nous prend pour des cons ! Il n'a pas tort car nous sommes des cons…
02.
Toulouse : un Gilet jaune entre la vie et la mort après un tir de flash-ball en pleine tête
03.
Alliées forcées “des 1%” : comment les classes moyennes supérieures sont tenues “en otage” par le biais de l’immobilier
04.
Après l’éviction de Carlos Ghosn, Renault obligé d’abandonner tout pouvoir de direction chez Nissan en dépit de sa position au capital
05.
Géorgie : Nicolas Sarkozy a remplacé Emmanuel Macron pour l'investiture de la présidente Salomé Zourabichvili
06.
Les deux graphiques pour comprendre pourquoi le revenu universel pourrait permettre de sortir de la crise des gilets jaunes
07.
Pourquoi la NASA pourrait plus facilement trouver des signes de vies anciennes sur Mars que sur Terre
01.
Toulouse : un Gilet jaune entre la vie et la mort après un tir de flash-ball en pleine tête
02.
Il venait d’avoir 18 ans (de moins qu’elle) : Monica Bellucci in love; Rihanna a peur des voleurs, Brigitte Macron peur pour sa famille; George &Amal Clooney se sont (enfin) revus... avec 3000 personnes, Brad Pitt &Angelina Jolie aussi mais sans témoins
03.
L’Elysée dissipe les rumeurs de tensions entre Emmanuel et Brigitte Macron
04.
Supprimons les crèches de Noël ! Elles mettent certains en colère…
05.
Louis XX : l’étrange buzz autour d’un prétendant au trône de France vêtu d’un gilet jaune
06.
Baisse des prix du pétrole et fin de l’aide militaire américaines au Yémen : l’étau se referme sur l’Arabie saoudite
07.
Si la présidentielle 2017 avait lieu de nouveau, Emmanuel Macron ferait un peu mieux au premier tour
01.
Ce désastre sécuritaire national que révèle l’attentat de Strasbourg
02.
Mais où va Emmanuel Macron, ce président devenu doublement illisible depuis les Gilets jaunes ?
03.
Les 5 graphiques qui révèlent l'incroyable aveuglement des élites européennes sur les dysfonctionnements de la zone euro
04.
Une société propose de mouler votre anus pour en faire des chocolats de Noël
05.
Traque à Strasbourg : révélations sur l’itinéraire de Chérif Chekatt
06.
Baisse des prix du pétrole et fin de l’aide militaire américaines au Yémen : l’étau se referme sur l’Arabie saoudite
01.
Ce désastre sécuritaire national que révèle l’attentat de Strasbourg
02.
Attentat de Strasbourg : pourquoi l'antiterrorisme français se fourvoie dans un logiciel de pensée dépassé
03.
Mais où va Emmanuel Macron, ce président devenu doublement illisible depuis les Gilets jaunes ?
04.
Le patron des députés LREM nous prend pour des cons ! Il n'a pas tort car nous sommes des cons…
05.
Traque à Strasbourg : révélations sur l’itinéraire de Chérif Chekatt
06.
Le choc Gilets jaunes : comment les démocraties ont fini par s’affaiblir à force de vouloir se préserver des passions populaires
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires