En direct
Best of
Best Of
En direct
© LUDOVIC MARIN / AFP
Rabibochage
Défense européenne : Emmanuel Macron a reçu Donald Trump, qui avait trouvé "insultants" les propos du président français
Publié le 10 novembre 2018
Donald Trump a été reçu ce samedi par Emmanuel Macron à l'Elysée, à l'occasion du centenaire de l'armistice de la guerre 14-18. Ils ont notamment échangé sur les capacités stratégiques européennes.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Donald Trump a été reçu ce samedi par Emmanuel Macron à l'Elysée, à l'occasion du centenaire de l'armistice de la guerre 14-18. Ils ont notamment échangé sur les capacités stratégiques européennes.

Opération déminage ce samedi à l'Elysée. Le président français recevait son homologue américain, à l'occasion du centenaire de l'armistice de la guerre 14-18, sur fond de tensions concernant la défense européenne. 

A peine arrivé à Paris, vendredi soir, Donald Trump a écrit un tweet dans lequel il a jugé "très insultants" les propos d’Emmanuel Macron concernant la nécessité pour l'Europe de se doter d'une armée commune. "Le président de la France Macron, a suggéré que l'Europe se dote de sa propre armée pour se protéger des États-Unis, de la Chine et de la Russie. Très insultant mais peut-être que l'Europe devrait d'abord payer sa part à l'OTAN que les États-Unis subventionnent largement", a écrit Donald Trump. Mardi 6 novembre, Emmanuel Macron avait déclaré : "On ne protégera pas les Européens si on ne décide pas d'avoir une vraie armée européenne".

Sitôt le président américain arrivé à l'Elysée, les deux hommes ont voulu jouer l'apaisement. Emmanuel Macron a salué "son bon ami" Donald Trump et a assuré, en anglais : "Je partage l'avis du président Trump : nous avons besoin de partager le financement de notre défense. Ce n'est pas juste que la sécurité européenne soit uniquement financée par les Etats-Unis". Donald Trump a indiqué être heureux d'être à Paris et rappelé son propos sur la défense européenne : "nous voulons une Europe forte", a-t-il dit. "Je vais partager avec le président Trump mes propositions faites sur les capacités stratégiques européennes", a poursuivi Emmanuel Macron. 

Néanmoins, "l’armée européenne" prônée par Emmanuel Macron ne vise pas les Etats-Unis, a précisé la présidence française, qui parle d'une "confusion". "Je comprends que l’enchaînement des sujets dans l’interview [sur l’antenne d’Europe 1] puisse créer de la confusion mais ce sont bien deux sujets différents, le traité des armes nucléaires à portée intermédiaire (INF) et ce sujet d’une force de défense des Européens où il y a des travaux en cours", a souligné samedi l'Elysée

Vu sur : Lu dans Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
La France va devenir la première puissance mondiale en moins de 5 ans
03.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
04.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
05.
Emmanuel Macron, pourquoi n’allez-vous pas en boîte comme Christophe Castaner plutôt que de faire du ski ?
06.
Acte XVIII des Gilets jaunes : retour prévu de la violence, réponse difficile à prévoir du gouvernement
07.
Recep Tayyip Erdogan critiqué pour avoir diffusé des images de l'attentat de Christchurch
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
04.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
05.
Le voile est-il vraiment un accoutrement souhaitable pour vendre des petites culottes ?
06.
Révolution silencieuse ? Un groupe de physiciens armés d’ordinateurs quantiques a réussi (en quelque sorte) à remonter dans le temps
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
03.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Quand Nathalie Loiseau teste les nouveaux "éléments de langage" du progressisme face à Marine Le Pen sans grand succès
06.
Samedi de violences : l’Etat manque-t-il des moyens pour maintenir l’ordre ou ce gouvernement enchaîne-t-il les erreurs de stratégie ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires