En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Fin du blocage

Aciérie d'Ascoval : les salariés votent la reprise du travail

Publié le 31 octobre 2018
La décision a été prise en assemblée générale ce mercredi.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La décision a été prise en assemblée générale ce mercredi.

Les salariés d'Ascoval, en grève depuis plus d'une semaines qui bloquaient l'aciérie du Nord depuis maintenant plus d'une semaine ont voté ce mercredi en assemblée générale la reprise du travail à compter de lundi a annoncé Bruno Kopczynski, porte-parole de la coordination syndicale.

Quelques heures après une réunion des acteurs du dossier à Bercy où le gouvernement et le cabinet d'experts ont jugé la proposition de reprise du groupe Altifort comme "solide et viable" malgré les "fragilités" qui persistent, le responsable syndical a expliqué qu' "on nous ouvre une chance, on ne peut pas la laisser passer. Il faut aller jusqu'au bout." La décision a été prise à l'unanimité selon le porte-parole.

Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie a salué "l'esprit de responsabilité des salariés d'Ascoval".  Sur Twitter, elle assure que "Le gouvernement travaille d'arrache-pied pour trouver une solution et assurer un avenir aux salariés. Notre parti pris, c'est de donner toutes ses chances à l'offre d'Altifort".

" Le sentiment général qui ressort, c'est la crainte de se faire rouler une nouvelle fois dans la farine" a-t-elle ajouté en se disant "plus que jamais" optimiste sur une issue favorable.

Le porte-parole Bruno Kopczynski a expliqué : "On essaie de faire tout ce qu'il faut. Encore une fois, c'est juste une étape, il n'y a pas de garantie qu'au bout, ça passera" en précisant que la reprise du travail se fait "pour les "4-5 semaines demandées par Bruno Le Maire".

 
Vu sur : Lu sur BFMTV
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

02.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

03.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

04.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

05.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

06.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

07.

Psychogénéalogie : comment les générations familiales qui nous précèdent laissent leur empreinte sur notre identité

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires