En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© BERTRAND GUAY / AFP
Photos compromettantes
Alexandre Benalla au sujet du selfie à Saint-Martin : "Avec moi, la photo n’aurait jamais pu être prise"
Publié le 19 octobre 2018
L'ancien collaborateur de l'Elysée s'est exprimé dans une série d’entretiens auprès de "Valeurs actuelles". Il a notamment évoqué le cas du cliché polémique avec des jeunes de Saint-Martin. Pour Alexandre Benalla, Emmanuel Macron "s'est fait avoir comme un lapin de six semaines".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancien collaborateur de l'Elysée s'est exprimé dans une série d’entretiens auprès de "Valeurs actuelles". Il a notamment évoqué le cas du cliché polémique avec des jeunes de Saint-Martin. Pour Alexandre Benalla, Emmanuel Macron "s'est fait avoir comme un lapin de six semaines".

Dans le cadre d'entretiens dévoilés dans la dernière édition de Valeurs actuelles du 18 octobre, Alexandre Benalla s'est notamment confié sur le selfie polémique d'Emmanuel Macron aux côtés d'un jeune faisant un doigt d’honneur. 

"Avec moi, la photo n'aurait jamais pu être prise. Les mecs n'auraient pas pu toucher le président et le selfie, je l'aurais évité. Il [Emmanuel Macron, ndlr] s'est fait avoir comme un lapin de six semaines".
 
Le 30 septembre dernier, le chef de l’Etat avait posé avec un jeune homme et le cousin de ce dernier, au cœur du quartier d'Orléans à Saint-Martin. Sur la photographie, l’un des jeunes avait fait un doigt d'honneur. Ce geste et son pantalon baissé sont à l’origine de la polémique. 
 
Ces confidences d'Alexandre Benalla sur le cliché de Saint-Martin interviennent alors que l’ancien chargé de mission de l’Elysée a lui aussi été pointé du doigt pour un selfie polémique. Mediapart avait dévoilé un cliché d'Alexandre Benalla avec une arme à la main. L’image datait de la période de l'entre-deux-tours de l'élection présidentielle, alors qu’Alexandre Benalla ne disposait pas encore normalement de l'autorisation de porter une arme en dehors du QG de campagne d'Emmanuel Macron.
 
Dans le cadre de ces entretiens, Alexandre Benalla révèle qu'il soupçonne "un haut fonctionnaire, numéro deux d'une grande institution de la police" d'avoir été à l'origine des révélations du Monde entraînant sa chute. Selon Valeurs actuelles, "sa famille a été épargnée" par le retentissement médiatique du dossier, y compris sa compagne Meryem, "salariée de La République en marche", et son fils Lino. 
 
Selon l’hebdomadaire, Alexandre Benalla serait désormais consultant en sûreté, sécurité et en diplomatie d'affaires. L’ancien chargé de mission de l'Elysée serait "provisoirement logé par un ami administrateur de sociétés du CAC 40, dans un appartement des beaux quartiers parisiens". Alexandre Benalla dit avoir "complètement tourné la page élyséenne", sans "regrets".
 

On ne trouve même plus de mots pour exprimer notre indignation.
La France ne mérite certainement pas cela. C’est impardonnable ! MLP pic.twitter.com/Lvf2k8cO8S

— Marine Le Pen (@MLP_officiel) 30 septembre 2018
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
L'étonnante proposition de Brigitte Macron à Valérie Trierweiler et Carla Bruni-Sarkozy
02.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
03.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
04.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
05.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
06.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
07.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
03.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
04.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
05.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
07.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
03.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
04.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
05.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
03.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires