© BORIS HORVAT / AFP
Rebelote

L'Aquarius a secouru onze nouveaux migrants

Publié le 20 septembre 2018
SOS Méditerranée a refusé de les débarquer en Libye et cherche un port européen pour les débarquer.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
SOS Méditerranée a refusé de les débarquer en Libye et cherche un port européen pour les débarquer.

Comme un air de déjà vu. Jeudi matin, l'Aquarius a fait monter à son bord 11 migrants qu'ils avaient apparamment trouvé à la dérive dans une barque sur le point de chavirer au large de la Libye. L'équipage à déjà refusé de les ramener à terre sur la côte nord-africaine et souhaiterait trouver un port pour les débarquer en Europe. Ils considèrent que le pays n'est pas sûr. Le navire devra certainement contourner les ports italiens, qui lui sont fermés. Etant donné le petit nombre de migrants, l'association continue à chercher des migrants au large de la côte tout en attendant de trouver une solution pour ceux recueillis. 

Les membres de l'Aquarius ont contacté le pouvoir italien qui leur a demandé de s'adresser aux gardes-côtes libyens. Ils ont aussi contacté Malte et la Tunisie, sans réponse pour l'instant. 

En juin, l'Aquarius avait amené 237 migrants à Valence en Espagne, et 141 à Malte en août. Dans les deux cas, son action avait ébranlé l'unité précaire des différents pays membres de l'Union européenne.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

03.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

04.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

05.

Pourquoi le sectarisme flambe

06.

Les conditions de la détention de l’actrice Felicity Huffman dévoilées par la presse américaine

07.

Voilà ce qu’on protège vraiment en protégeant le mode de vie européen (et pourquoi le défi est de taille)

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Insécurité : la sombre réalité française dans le match des criminalités européennes

04.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

05.

L’insécurité, grenade dégoupillée pour la fin du quinquennat Macron ?

06.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

01.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

02.

Peurs sur la consommation : bienvenue dans l’ère de l’irrationalité

03.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

04.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

05.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

06.

Université d'Evergreen (États-Unis) : une terrifiante vidéo qui montre le vrai visage de la nouvelle bête immonde

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires