En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© Pixabay
Historique
France : la fraude fiscale a atteint un nouveau record
Publié le 14 septembre 2018
Elle a augmenté de 20 milliards d'euros depuis 2013 et culmine maintenant à 100 milliards d'euros annuels. Un record historique.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Elle a augmenté de 20 milliards d'euros depuis 2013 et culmine maintenant à 100 milliards d'euros annuels. Un record historique.

La fraude fiscale n'a jamais privé l'Etat d'autant de recettes. Selon le dernier rapport du principal syndicat des Finances publiques, Solidaires-Finances publiques, dévoilé par Marianne jeudi 13 septembre, la fraude fiscale a atteint le cap des 100 milliards d'euros annuels. Réalisée tous les cinq ans, l'enquête montre une augmentation de la fraude fiscale, de 20 milliards d'euros par rapport à l'estimation de 2013. Une somme qui comblerait aisément le déficit budgétaire du pays, chiffré à 83 milliards d'euros.

Les contrôleurs fiscaux de moins en moins nombreux

En juillet dernier, le syndicat dénonçait la suppression de près de 38 0000 postes à la Direction générale des Finances publiques (DGFIP) depuis 2002. Les contrôleurs fiscaux n'ont pas été épargnés, avec 3 100 emplois de ce type supprimés depuis 2010. Le magazine, selon qui la sous-déclaration de revenus reste la fraude la plus courante, révèle que les 3 500 ménages les plus riches concentreraient une fraude à hauteur de 5 milliards d'euros annuels, en raison de leurs avoirs détenus illégalement à l'étranger. 
 
Selon Vincent Drezet, du bureau national du syndicat Solidaires-Finances publiques, interrogé par RT France en juillet dernier, le gouvernement prévoirait la suppression d'ici 2022 de 16 000 à 22 000 emplois à Bercy.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires