En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© Alberto RAGGIO / AFP
Droits des femmes
Le Sénat rejette la légalisation de l'avortement en Argentine
Publié le 09 août 2018
Les sénateurs ont voté contre le texte adopté en juin dernier par l'Assemblée nationale.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les sénateurs ont voté contre le texte adopté en juin dernier par l'Assemblée nationale.

Les organisations féministes en Amérique du Sud viennent de perdre un important combat. Les sénateurs argentins ont rejeté ce jeudi la légalisation de l'avortement. 

Le projet de loi avait pourtant été approuvé par les députés en juin dernier. 

Au total, 38 sénateurs sur 72 ont décidé de dire "non". 31 sénateurs ont voté en faveur du texte et deux se sont abstenus. 

Le texte prévoyait d'autroriser l'interruption volontaire de grosesses (IVG) pendant les 14 premières semaines de grossesse.

Le suspense a duré jusqu'au milieu de la nuit.  

Le pays du pape François va donc rester avec la loi de 1921. L'avortement n'est autorisé qu'en cas de viol ou de danger pour la santé de la mère. Amnesty International a indiqué que 500 000 avortements étaient pratiqués chaque année en Argentine. Près de 50 000 femmes sont admises à l'hôpital suite à des complications. Une cinquantaine d'entre elles meurent chaque année.

Ce rejet par le Sénat est tout de même historique pour les mouvements féministes et pour le combat pour les droits des femmes en Amérique du Sud. C'est en effet la première fois qu'un texte sur l'avortement est examiné au Parlement argentin, à la suite de quatre tentatives. Un délai d'un an sera nécessaire pour qu'un nouveau texte soit soumis au vote des parlementaires.

Seuls Cuba, l'Uruguay et le Guyana ont autorisé le libre accès à l'avortement en Amérique latine.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
02.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
03.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
04.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
05.
La Nasa envisage d'explorer la protoplanète Pallas dans la ceinture d'astéroïdes ; Osiris-Rex : deux découvertes surprenantes sur l'astéroïde Bennu !
06.
Acte 19 des Gilets jaunes : victoire sur le terrain pour le gouvernement, incertitude politique maximale
07.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
01.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
02.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
03.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
04.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires