En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Appel aux dons
Marine Le Pen fait appel de la lourde sanction financière contre le Rassemblement national et dénonce "un attentat contre la démocratie"
Publié le 09 juillet 2018
Le Rassemblement national fait appel de la saisie judiciaire de deux millions d'euros d'aide publique. Cette sanction met gravement en danger le parti sur le plan financier.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Rassemblement national fait appel de la saisie judiciaire de deux millions d'euros d'aide publique. Cette sanction met gravement en danger le parti sur le plan financier.

Marine Le Pen contre-attaque. Son parti, le Rassemblement national a décidé de faire appel de la saisie judiciaire de deux millions d'euros d'aide publique qui lui étaient destinés. 

L'ancienne leader du Front national dénonce "un attentat contre la démocratie". Marine Le Pen était l'invité de Jean-Jacques Bourdin ce lundi matin sur les antennes de RMC - BFM TV :  

"La décision des juges est un véritable coup d'Etat".

Marine Le Pen a notamment évoqué le cas de "magistrats politisés" et "un parquet extrêmement coloré à gauche". Selon Marine Le Pen, l'ordonnance des juges "entraîne la mort du Rassemblement national fin août, car nous verserons les salaires de nos employés fin juillet - fin août, en l'état, nous ne pourrons pas les verser."

Marine Le Pen a indiqué lors de cet entretien que le parti avait décidé de faire appel lundi matin "à la première heure". L'appel n'est pas suspensif.

"Les juges d'instruction se comportent comme les avocats du Parlement européen, mais il n'y a aucun risque de dissipation de cette créance hypothétique puisque notre mouvement touche 4,5 millions par an de l'Etat".

Marine Le Pen conteste "formellement l'infraction" reprochée au Rassemblement national et aux pratiques du Front national au Parlement européen.

Afin de surmonter cette crise, le parti a ouvert dimanche un site "Alertedemocratie.fr" pour collecter des dons. En septembre 2013, l'Ump avait récolté près de 11 millions de dons afin de rembourser les frais de la campagne de Nicolas Sarkozy après l'invalidation des comptes. 

Les juges d'instruction du pôle financier, Renaud Van Ruymbeke et Claire Thépaut, ont demandé cette saisie pénale à la fin du mois de juin. Cette procédure intervient dans le cadre de l'enquête sur les assistants des députés européens du Front national. Le parti est accusé d'avoir utilisé comme rémunération les deniers européens de manière détournée. Le préjudice s'établirait à sept millions d'euros durant la période entre 2009 et 2017. 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
03.
Ces risques malheureusement ultra prévisibles liés au retour de l’encadrement des loyers à Paris
04.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
05.
1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"
06.
Ce rapport du Conseil national de productivité rédigé par des proches d’Emmanuel Macron préfigure-t-il le vrai tournant du quinquennat ?
07.
Emmanuel et Brigitte Macron profitent d'un bain de foule au Touquet
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
04.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
winnie
- 10/07/2018 - 08:21
il est clair. ....
que le danger pour la REM aux europeenes c est le RN et le gouvernement aider des juges rouges et des media fait tout pour le saborder : mise en examen de n. Bay, acusation de viol de g. Collar, retrait des fonds europeens etc,etc... C est tres clair! Mais plus que grave!
vangog
- 09/07/2018 - 23:45
Si les patriotes doivent payer pour des fautes non commises...
je crains que ce ne soient tous les Francais qui paient un jour pour des fautes non commises...mais peut-être ce jour est-il déjà advenu?
raslacoiffe
- 09/07/2018 - 18:37
La victimisation c'est son fond de commerce.
A-t'elle dénoncé une seule fois le traitement infligé aux LR par les mêmes juges , plutôt que d'exploiter ces affaires. Alors ses larmes de crocrodile elle se les garde. Qu'elle demande l'argent à Papa puisqu'ils se sont rabibochés.