En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© BERTRAND GUAY / AFP
Gros sous

Assistants présumés fictifs d'eurodéputés: les juges saisissent 2 millions d'euros au Rassemblement national

Publié le 08 juillet 2018
Marine Le Pen assure que sans cette somme, le parti sera "mort à la fin du mois d'août".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marine Le Pen assure que sans cette somme, le parti sera "mort à la fin du mois d'août".

Nouveau rebondissement dans l'affaire des assistants présumés fictifs d'eurodéputés FN. Les juges d'instruction financiers parisiens ont décidé de retenir 2 millions d'euros de subventions publiques qui devaient être versées lundi au Rassemblement national (RN, ex-FN), ont annoncé des cadres du parti. 

La sentence est tombée par une ordonnance datée du  28 juin, dans laquelle les juges d'instruction "ont ordonné la saisie pénale d'une somme destinée au Front national au titre de l'aide publique apportée aux partis pour un montant de deux millions d'euros", a indiqué un responsable du parti.

"En confisquant notre dotation publique sans jugement sur cette pseudo affaire-des assistants, les juges d’instruction nous appliquent la peine de mort "à titre conservatoire". La volonté d’assassiner le 1er parti d’opposition est un coup de force inédit contre la démocratie !", a réagi Marine Le Pen sur Twitter. Auprès de l'AFP, elle a expliqué que sans cette somme, "dès lundi, le RN ne pourra plus mettre en oeuvre aucune activité politique" et sera "mort à la fin du mois d'août".

Les 2 millions d'euros retenus représentent près de la moitié de l'aide publique octroyée au Rassemblement national, qui s'élève à 4,5 millions d'euros par an. La moitié de cette somme devait être versée ce lundi au RN devait recevoir lundi, ainsi qu'à d'autres partis politiques.

Vu sur : Lu sur RTL
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

02.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

03.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Quand Isabelle (Saporta) trompe Yannick (Jadot) avec Gaspard (Gantzer) et que le vrai cocu s'appelle David (Belliard)

06.

La fin des Bisounours : les experts en marketing découvrent que plus d’un Français sur deux avoue une attirance pour « les méchants »

07.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Greta Thunberg : un voyage à New-York en bateau... mais six vols en avion pour l'organiser

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
LOTHARINGIEN 31
- 09/07/2018 - 20:27
...
les juges sont moins véloces pour savoir d'où le fils Fabius a gagné de quoi s'acheter un "pied à terre" .... où pour voir comment Ferrand s'est fait une belle pelote au détriment de sa mutuelle . Ou Bayrou et ses magouilles ... Mais patience , la Justice est indépendante , si quelqu'un en doute c'est de la jugeophobie ....
tananarive
- 09/07/2018 - 11:45
Démocratie socialiste.
Tout est bon en socialie pour détruire l'adversaire, on l'avait déjà vue avec la destruction de Fillon. Par contre on attend toujours pour les comptes de campagne de notre Erdogan nationale.
cloette
- 09/07/2018 - 10:55
Démocratie en danger
pour toutes sortes de raisons ....