En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© FRANCK FIFE / AFP
Famille politique
Edouard Philippe, Nicolas Sarkozy et Gérald Darmanin ont déjeuné ensemble à Matignon
Publié le 04 juillet 2018
Selon des informations du Monde, le Premier ministre Edouard Philippe et l'ancien chef de l'Etat se sont retrouvés lors d'un dîner à Matignon.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon des informations du Monde, le Premier ministre Edouard Philippe et l'ancien chef de l'Etat se sont retrouvés lors d'un dîner à Matignon.

Après avoir rencontré Laurent Wauquiez (juste avant le limogeage de Virginie Calmels),  Nicolas Sarkozy a donc vu le Premier ministre Edouard Philippe et le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin. Les trois hommes se sont retrouvés pour un déjeuner à Matignon, le vendredi 29 juin.

Selon des informations du Monde obtenues auprès de proches de l'ancien chef de l'Etat, ce rendez-vous "très amical" s'est déroulé dans une "atmosphère chaleureuse". 
 
L'entourage d'Edouard Philippe a également précisé qu'il s'agissait "d'un déjeuner de courtoisie, qui s'est passé très cordialement". 
 
Des proches de Nicolas Sarkozy sont revenus sur ce déjeuner à Matignon. 
 
"Il n'y avait pas d'ordre du jour. Les responsables politiques se rencontrent, même s'ils ne sont pas d'accord sur tout."
 
Ce repas serait "dans la logique des choses, ils font partie de la même famille politique", selon un proche de Nicolas Sarkozy. 
 
L'ancien chef de l'Etat continue d'entretenir le doute sur sa volonté de revenir dans le jeu politique. 
 
En octobre 2017, le parti Les Républicains avait acté le départ d'Edouard Philippe de ses rangs. L'ancien maire du Havre n'a en revanche pas adhéré à La République en marche. Edouard Philippe avait appelé Nicolas Sarkozy pour s'entretenir avec lui, dès son arrivée au pouvoir à Matignon. 
 
Ce rapprochement du 29 juin à Matignon peut surprendre car les deux hommes ont été longtemps opposés par le passé, notamment lors du rapprochement entre Edouard Philippe et Alain Juppé. Selon des informations du Monde de mai 2017, Edouard Philippe et Nicolas Sarkozy avait même failli en venir aux mais, le 17 novembre 2002, lors du congrès fondateur de l'UMP, au Bourget.  
 
Nicolas Sarkozy et Edouard Philippe auraient donc oublié leurs querelles sans doute grâce à Gérald Darmanin et Bruno Le Maire, les autres personnalités estampillées "de droite" au coeur du gouvernement d'Emmanuel Macron. 
 
Vu sur : Lu sur Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Castaner : l'inconnue n'en était pas une (et peut-être pas la seule); Foresti rit au soleil, Laeticia Hallyday & Paris Jackson dépriment à L.A; Meghan engage un coach "gestion de bébé"; Public voit un enfant pour Jenifer et une joueuse du PSG pour MBappé
02.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
03.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
04.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
05.
Acte XIX des Gilets jaunes : pourquoi les médias peinent à trouver le bon dosage en matière de diffusion des images de violence
06.
Julie Gayet a touché un petit pactole après la révélation de sa relation avec François Hollande
07.
Les dessous de la superpuissance américaine : une (super) puissance militaire ?
01.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
02.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
01.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
02.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
03.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
04.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pharamond
- 06/07/2018 - 09:41
@Ganesha
Pourriez vous expliciter par des faits et non par des opinions "cette ignoble crapule de Sarko"?
Vincennes
- 05/07/2018 - 19:48
Le GVT MACRON est tellement manipulateur que je me méfie
de ce "déjeuner" qui n'est, certainement, qu'une manip de plus pour 'faire parler' et en vous lisant tous…... ça marche bien.
Attendons, déjà, que JUPITER "tombe" encore plus et wait and see en cessant de se prendre la tête sur les uns et les autres !!!
cloette
- 05/07/2018 - 14:59
@Clint
Il n'y arrivera pas, car même s'il s'est proposé en recours quand Macron chutera, les Français choisiront autre chose . Ni Macron, ni Hollande ( qui s'est proposé aussi en recours ), la tendance Juppé je n'y crois pas non plus .