En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© PHILIPPE WOJAZER / AFP / POOL
En hausse
Popularité : Emmanuel Macron regagne deux points
Publié le 22 avril 2018
Le chef de l'Etat obtient 44% de satisfaction dans le baromètre mensuel de l'Ifop pour Le Journal du dimanche (JDD).
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le chef de l'Etat obtient 44% de satisfaction dans le baromètre mensuel de l'Ifop pour Le Journal du dimanche (JDD).

La tempête est-elle passée ? Emmanuel Macron enraie la baisse de sa cote de popularité dans le baromètre mensuel de l'Ifop pour Le Journal du dimanche (JDD) avec deux points gagnés au mois d'avril. 'Après sa double prestation télévisée de la semaine dernière, Emmanuel Macron progresse dans l’opinion, passant de 42% à 44% de satisfaits par rapport au mois dernier", écrit le journal.

Alors que le chef de l'Etat avait fortement chuté au premier trimestre, passant de 52% en décembre à 42% le mois dernier, il a enregistré une remontée significative chez les retraités (+ 5), les personnes âgées (+ 7 chez les 65 ans et plus) et les sympathisants du MoDem (+ 6) et, dans une moindre mesure, des Républicains (+3).

C’est sans doute le signe que son attitude de fermeté face aux grévistes, aux zadistes et aux étudiants a porté", analyse Frédéric Dabi, directeur général-adjoint de l’Ifop.

La popularité du premier ministre, Edouard Philippe, augmente également de deux points, à 45%, tandis que le taux de mécontents passe, le concernant, de 54% à 50%.

Etude réalisée en ligne et par téléphone, du 12 au 21 avril, auprès d'un échantillon de 1949 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

 

Vu sur : Lu dans Le JDD
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Gilets jaunes : les états-majors des grandes entreprises imaginent trois scénarios de sortie de crise possibles
03.
Alain Finkelkraut étrille Marlène Schiappa après ses propos sur la Manif pour tous
04.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
05.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
06.
Auto-positionnement politique des Français : le sondage qui montre l’ampleur de la crise existentielle vécue par la droite
07.
Pour la mairie de Paris, la capitale serait sale à cause du réchauffement climatique
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
04.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
05.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
06.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
01.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
02.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
03.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
04.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
05.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
06.
Un président étranger à son peuple mais aussi de plus en plus étranger à la communauté internationale
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 22/04/2018 - 20:43
une impression
que les sondagiers s'agitent comme des guignols sur les écrans, devant des téléspectateurs indifférents . Impression diffuse d'indifférence généralisée .
Vincennes
- 22/04/2018 - 19:00
W.CHURCHILL disait : "il y a les mensonges...les GROS mensonges
et les statistiques".......j’ajoute : les sondages !!!! Quelle question l'IFOP pour le JDD (quelle références), a t'il posé pour avoir un tel résultat ? alors qu'élabe le 20/4 parlait de 20% de popularité 46 décevants 34% ne voulaient pas se prononcer et que Cambadélis disait que "la popularité de Macron se réduisait à sa base électorale"
Qu'ils arrêtent de nous ENFUMER pour nous vendre du "macron"
J'accuse
- 22/04/2018 - 18:03
La marge d'erreur est de 3%
C'est tout ce qu'il a réussi à gagner avec sa semaine hyper-médiatique ? Et combien a coûté aux contribuables son déplacement "rural", pour récupérer un point (l'autre point, c'était avec Plénel) ? Le gain n'est même pas certain, et très provisoire.