En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Européennes 2019
Christophe Castaner lance la campagne de LREM pour les élections européennes à travers "la grande marche pour l'Europe"
Publié le 07 avril 2018
En vue des élections européennes de 2019, le parti d'Emmanuel Macron lance ce samedi 7 avril "la grande marche pour l'Europe", rapporte L'Express. L'objectif : aller sonder les Français sur leurs attentes et leurs craintes vis-à-vis de l'Europe.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En vue des élections européennes de 2019, le parti d'Emmanuel Macron lance ce samedi 7 avril "la grande marche pour l'Europe", rapporte L'Express. L'objectif : aller sonder les Français sur leurs attentes et leurs craintes vis-à-vis de l'Europe.

C'est à Fondettes, près de Tours (Indre-et-Loire), que Christophe Castaner a lancé ce samedi 7 avril "la grande marche pour l'Europe", indique L'Express. Accompagné de trois députés LREM d'Indre-et-Loire, le secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement est allé sonner à la porte des habitants pour les interroger au sujet de l'Europe et capter leur ressenti.

Selon Christophe Castaner, entre 30 000 et 40 000 "marcheurs" étaient mobilisés ce samedi pour parler d'Europe. "On a dans chaque département un responsable Europe qui organise les marches. Elles vont durer cinq semaines. Tous les questionnaires seront ensuite centralisés et analysés par le siège, à la fois par un traitement numérique mais aussi humain, questionnaire par questionnaire, car les questions ouvertes qu'ils comportent le nécessitent. Ensuite, on va enrichir le constat, le diagnostic, mais aussi le projet sur lequel on va travailler dans les mois qui vont suivre la grande marche", a-t-il expliqué.

"On est là pour écouter ce que les gens perçoivent de l'Europe. On n'est pas là pour dérouler notre projet mais essayer de comprendre pourquoi il y a un désamour, des doutes autour du projet européen", assure de son côté Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement. L'objectif final du parti au pouvoir est de "construire un projet européen fidèle à la réalité du terrain", selon Christophe Castaner.

Vu sur : L'Express
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Dick Rivers est décédé des suites d'un cancer
02.
Les princes William et Harry n’auraient jamais dû s’appeler ainsi
03.
Pourquoi la France est malade de son immobilier
04.
1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"
05.
Ce rapport du Conseil national de productivité rédigé par des proches d’Emmanuel Macron préfigure-t-il le vrai tournant du quinquennat ?
06.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
07.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
04.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
05.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
06.
Tous végétariens ou vegans ? Quand l’OMS met le hola sur les régimes universels écologiques
01.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
02.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
03.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
04.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
05.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
06.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 08/04/2018 - 11:29
En nous saoulant de rapides réformettes
et de déclarations oiseuses, ils veulent nous faire marcher.
Vincennes
- 08/04/2018 - 10:34
@jc..........bien dit ?
et si c'est Macrounet ? avec ses belles chaussure bobo-croco ? accompagné de Mamy/Macron sur ses "stiletos" dernière mouture ?
jc0206
- 08/04/2018 - 10:22
Si je vois ....
Castaner ou un député LREM approcher de mon portail, je branche le 220 sur le bouton de la sonnette, si c'est Griveaux, je mets le 380.