En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© Reuters
D-day
Grève du 22 mars : entre 300 000 et 500 000 manifestants
Publié le 22 mars 2018
La CGT propose désormais une journée nationale de mobilisation interprofessionnelle le 19 avril.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La CGT propose désormais une journée nationale de mobilisation interprofessionnelle le 19 avril.

Mise à jour  21h50 :

  • Selon la préfecture de police, 49 000 personnes ont défilé ce jeudi à Paris, en deux mouvements : celui des fonctionnaires (32 500 personnes) et celui des cheminots (16 500 personnes).
  • Pour la CGT, ce chiffre monte à 65 000 personnes (40 000 pour les fonctionnaires et 25 000 pour les cheminots). 
  • Enfin, le comptage indépendant réalisé par le cabinet Occurrence pour un collectif de médias a déterminé que 34 700 fonctionnaires ont défilé à Paris pour un total de 47 800 personnes.
  • Dans toute la France, le ministère de l'Intérieur a dénombré 323 000 manifestants pour cette journée de mobilisation. La CGT évoque 482 000 manifestants. Force Ouvrière parle de 500 000 personnes.
  • La CGT propose désormais une journée nationale de mobilisation interprofessionnelle le 19 avril.
  • En milieu de journée, on comptait 35,4% de grévistes à la SNCF et 12,8% à l'Education nationale

 

------------------------------------------------------

La direction de la SNCF avance le chiffre de 35,4% de grévistes au niveau national. Du côté de l'éducation nationale, le ministère annonce 12,8% de grévistes. 

Travailleurs français, préparez-vous à une journée quelque peu compliquée. Ce jeudi, les cheminots protestent contre la réforme de la SNCF voulue par le gouvernement, et sont soutenus dans leur action par les agents de la RATP. Les contrôleurs aériens ont également appelé à cesser le travail, demandant une "hausse sensible du recrutement. A ce cortège vient s’ajouter d'autres mouvement des syndicats de fonctionnaires des hôpitaux et enseignants, qui défileront séparément contre la réforme de la fonction publique. Au total, plus de 140 manifestations sont annoncées en France.

En Ile-de-France, selon la RATP, le trafic est "quasi-normal" sur l'ensemble des lignes de métro, de bus et de trams en Ile-de-France. Trois trains sur quatre sont annoncés sur le RER A et le RER B sur l’ensemble de la journée, deux sur trois aux heures de pointe. En revanche, la situation est difficile pour les automobilistes. Il y a 322 km de bouchon en cumulé en région parisienne ce matin. Toutes les routes menant vers la capitale sont ralenties. 

La province aussi est fortement impactée.  34 vols ont été annulés à l'aéroport de Nice et plus d'une quarantaine ont été supprimés à l'aéroport de Toulouse-Blagnac. Plus au nord, les Hauts-de-France est la région la plus touchée par les grèves. Moins de 10% des TER sont maintenus, et environ un TGV sur trois.  Pour cette journée en forme de "test social", Europe 1 précise qu’Emmanuel Macron, en déplacement à Bruxelles où il doit participer au Conseil européen, sera informé en temps réel de l'évolution de la situation. Bruno Le Maire avait indiqué que le gouvernement était déterminé « à tenir ».

Vu sur : Lu sur Europe 1
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
03.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
04.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
05.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
06.
De crypto-macroniste à Paris à orbaniste à Budapest, où va le Nicolas Sarkozy d’aujourd’hui ?
07.
Ce gouffre spectaculaire qui sépare le vocabulaire de la France du front anti-Macron de celle qui le soutient
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
Henri Guaino : « L’Union Européenne attise désormais les violences et les pulsions mauvaises qu’elle prétendait guérir à jamais »
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
01.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
02.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
03.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
04.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
05.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 25/03/2018 - 12:25
Seul côté symp de ce gvt
Affronter ces enfoires
alam
- 23/03/2018 - 22:03
Une honte
Alors qu 'ils ont la sûreté de l ' emploi et d 'autres avantages majeurs (meilleures retraites payées par le contribuable et l ' endettement de la France) par rapport aux salariés du privé, ils osent faire grève. Ce commentaire ne s ' applique pas aux personnels des hôpitaux et d'autres services qui ne relèvent que du service vraiment public comme la police.
francoise34
- 22/03/2018 - 23:45
On s'en fout
Nous, les 11 millions de provinciaux attardés sans poste, ni medecin, ni interent ou portable, ils nont pas le pouvoir de nous gacher la vie
Et Bah
Nous sommes quand même 11 millions et personne ne fait grève pour nos connexions portables ou Internet,j attend la CGT branche telecom
C est quand qu' on défend le service pour tous ???????