En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© LUDOVIC MARIN / AFP
Tendances

74% des Français estiment que la politique d'Emmanuel Macron est "injuste"

Publié le 21 mars 2018
Même chez les sympathisant du chef de l'Etat, "la désaffection est sensible" constate un sondage Elabe pour BFMTV.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Même chez les sympathisant du chef de l'Etat, "la désaffection est sensible" constate un sondage Elabe pour BFMTV.

Emmanuel Macron s'apprête à vivre des jours difficiles. Dès jeudi, un important mouvement de grève va débuter dans les transports mais aussi parmi les agents de la fonction publique. Une grève qui fait suite à la politique menée par l'exécutif… et que de plus en plus de Français ne se privent pas de critiquer. D'après un nouveau sondage "L'Opinion en direct" dirigé par l'institut Elabe pour BFMTV, 58% des sondés jugent les décisions prises conformes aux engagements pris durant la campagne présidentielle, mais 74% estiment que cette politique est "injuste".

Un chiffre en hausse de six points par rapport à la précédente mesure d'il y a trois semaines. Parmi les plus mécontents, les classes populaires, moyennes et les retraités. "La première catégorie citée ne présente qu'un taux de 25% de personnes évoquant une politique juste, et 20% apte à fédérer la population".

Même chez les sympathisants d'Emmanuel Macron, "la désaffection est sensible" note BFMTV. Ils ne sont que 46% de partisans de l'actuel chef de l'Etat à décrire l'orientation gouvernementale comme "rassembleuse" et ils sont également 46% à ne pas la considérer comme juste. Soit un sentiment en hausse de neuf points, l'augmentation la plus importante au sein de l'étude.

D'autant plus que les personnes interrogées n'abordent guère l'avenir avec optimisme. 59% des sondés ne pensent pas que la politique actuelle puisse améliorer la situation du pays, tandis que 57% ne voient pas comment elle pourrait relancer l'économie. 

 

Vu sur : Lu sur BFMTV
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

02.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

03.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

04.

Quand Isabelle (Saporta) trompe Yannick (Jadot) avec Gaspard (Gantzer) et que le vrai cocu s'appelle David (Belliard)

05.

La fin des Bisounours : les experts en marketing découvrent que plus d’un Français sur deux avoue une attirance pour « les méchants »

06.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

07.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

04.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ISABLEUE
- 22/03/2018 - 16:30
Bien fait pour ceux qui ont voté pour lui....
le mec a un égo surdimensionné, il suffisait de le regarder.....
lasenorita
- 22/03/2018 - 14:17
Macron est un dictateur!
Macron fait ce qu'il décide sans concertation, il fait tout passer en force en légiférant par ordonnances. Les réunions des députés ne servent à rien!..Macron a réalisé 7 milliards d'économies en supprimant 100.000 lits dans les hôpitaux français: la ''rentabilité'' de l'hôpital n'est pas à être prise en compte, notre santé n'est pas à brader! Si les parasites étrangers payaient leurs soins ainsi que les immigrés qui profitent du système sans cotiser, sans payer. .on pourrait éviter de supprimer des lits dans nos hôpitaux! Nous avons 80 milliards de fraude fiscale: que Macron récupère cet argent au lieu de taper sur les fonctionnaires et les retraités.. Qu'il RENVOIE les ''migrants'' dans leur pays: cela aussi fera faire des économies!...
vangog
- 21/03/2018 - 22:41
Putain! Encore quatre ans!
C’est marrant, car les lâches qui ont permis l'élection de Macron-le-sans-couille, disaient aussi cela il y a cinq ans, et il y a dix ans...jamais deux sans trois, comme on dit! Mais la quatrième sera la Jeanne d’Arc qui sauvera la France des collabos avec les envahisseurs...