En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Critique
Olivier Faure : "le vrai privilégié, il passe à travers les gouttes"
Publié le 19 mars 2018
Le nouveau patron du Parti socialiste ira manifester "en soutien" le 22 mars prochain.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le nouveau patron du Parti socialiste ira manifester "en soutien" le 22 mars prochain.

Olivier Faure enfile son nouveau costume de patron du PS. Invité sur RMC, le député a contesté la politique gouvernementale contre les cheminots. S'il reconnait que la SNCF a "des difficultés", il estime qu'on "ne discute pas avec un ultimatum. On négocie, (...) pas avec un pistolet sur la tempe", avec "un gouvernement qui a déjà fait ses choix" précise-t-il. Jugeant le service public "menacé", il ira manifester "en soutien" le 22 mars prochain, lors de la mobilisation nationale.

"Les privilèges, pour Emmanuel Macron, c'est le petit cheminot à 1500 euros, c'est le retraité à 1200 euros, c'est le fonctionnaire parce qu'il a la garantie de l'emploi. C'est toujours le petit. En revanche, le vrai privilégié, il passe à travers les gouttes, il a la baisse de l'impôt sur la fortune" affirme-t-il. "Pourquoi on ne touche pas aussi aux grandes fortunes? (...) Ce gouvernement n'est pas un gouvernement juste. Je veux bien qu'on touche aux privilèges, mais qu'on touche à tous les privilèges".

"Ceux qui sont vraiment les profiteurs, ceux qui sont dans l'évasion, dans l'optimisation fiscale, qui bénéficient des largesses de l'Etat, ceux-là, on n'y touche pas" a-t-il critiqué.

 

Vu sur : Lu sur RMC
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
03.
Un bilan dont il “n’y a pas à rougir” : radioscopie des performances économiques de la France depuis l’élection d’Emmanuel Macron
04.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
07.
La taxe carbone va prendre l’avion, très bonne idée, sauf que ceux qui vont payer ne sont pas ceux que l’on croit
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
06.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
01.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
02.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
03.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Liberdom
- 19/03/2018 - 21:24
La gauche des branleurs
Celle des fonctionnaires qui justifient leur existence en emmerdant ceux qui travaillent tout en vivant sur leur dos, celles des politicards qui n'ont jamais occupé un emploi productif. Celle, devenue un vestige politique après avoir appauvri le pays et fait exploser le chômage. Merci M'sieur Faure de nous rappeler ce "bon vieux temps" des socialauds qui se sont abattus sur le pays comme un nuage de sauterelles. Mais adieux aussi à cette gauche ringarde qui a perdu ses deux ailes : l'une qui est allée atterrir chez Macron et l'autre chez Mélenchon pendant que son reste faisandé s'est écrasé comme une merde, en somme le dernier étron émis par Hollande, que vous présidez du fond des latrines. pouah !
l'enclume
- 19/03/2018 - 17:05
L'arroseur arrosé = Mort de rire
vangog - 19/03/2018 - 10:35 -" Trois articles par jour sur le nouveau parrain du PS" C'est logique, comparé à la foultitude de commentaires que vous adressez à Atlantico.
vangog
- 19/03/2018 - 10:35
Trois articles par jour sur le nouveau parrain du PS...
le Front National n’a pas eu le droit à cette débauche de propagande, lors de son congrès national. La peur de la vérité- peut-être, pour Atlantico?...