En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Regrets
Frédéric Lefebvre regrette d'avoir "tout sacrifié, passionnément, aveuglément, connement" à Nicolas Sarkozy
Publié le 18 mars 2018
L'ancien porte-parole de l'UMP revient avec amertume sur cette période où "mener Nicolas Sarkozy à l’Elysée était devenu l’objectif de ma vie"
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancien porte-parole de l'UMP revient avec amertume sur cette période où "mener Nicolas Sarkozy à l’Elysée était devenu l’objectif de ma vie"

Secrétaire d'Etat sous la présidence Sarkozy et ancien porte-parole de l'UMP, Frédéric Lefebvre était alors considéré comme le porte-flingue de l'ex-président. Depuis, il a quitté Les Républicains et lancé le mouvement "Agir", parti de droite "Macron-compatible" et publié un livre, "Chaos, histoire secrète de la guerre des droites" (éditions Michel Laffont), où il il dévoile la noirceur d’un parti où les intérêts partisans n’ont cessé de l’emporter sur le souci du bien public, sabotant le quinquennat Hollande et ruinant la candidature Fillon.

Invité sur Europe 1 samedi à présenter son livre, il est revenu sur l'ère Sarkozy, période qui l'a éprouvé, tant physiquement que moralement. "Je m'y suis jeté à corps perdu et ça a été très douloureux pour moi quand je me suis retourné et que j'ai vu les dégâts que je faisais auprès de mes proches." Il le résume d'ailleurs dans son livre par les phrases : "Mener Nicolas Sarkozy à l'Elysée était devenu l'objectif de ma vie. Je lui ai tout sacrifié, passionnément, aveuglément, connement."

Si la période était grisante, il souligne "quand même avoir bien morflé. Bien sûr que c'est incroyable, mais j'ai tutoyé la mort à cause de ça. Après sept embolies pulmonaires et un infarctus pulmonaire, quand vous sauvegardez la vie, vous vous dîtes que c'est la seule chose importante."

Agé aujourd’hui de 54 ans, l’homme politique n’en garde pas moins une certaine admiration pour le personnage : "il connaît toute la littérature du XIXe siècle. C'était la même chose sur le cyclisme, sur le foot, le tennis... C'est ça Nicolas Sarkozy."

 

 

Vu sur : Lu sur Europe 1
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Il agresse un agriculteur pendant que son épouse filme
02.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
03.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
04.
Mais pourquoi les Français épargnent-ils une part non négligeable du pouvoir d’achat gagné ces derniers mois ?
05.
Tensions grandissantes en Algérie : Bouteflika n’est plus là, mais les généraux, si
06.
Cannes : Abdellatif Kechiche s'emporte contre la question "imbécile" et "malsaine" d'un journaliste
07.
Ce qui explique la nouvelle vague d'eugénisme
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
03.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
04.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
05.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
06.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
CasCochyme
- 19/03/2018 - 11:32
il s'est vite remis
Ce monsieur était candidat en 2017 à un poste d'élu des Français de l'étranger (secteur Amérique du Nord), et à ce titre, dans sa déclaration/brochure, était encore plus macroniste que le macroniste estampillé. Mais si on regarde bien, son ex-boss partage des repas fins avec le couple princier de nos jours, alors ils sont sur la même longueur d'onde.
pitron67
- 19/03/2018 - 11:28
clairvoyant
il a enfin pris conscience qu'il était con ,nous on l'avait vu depuis longtemps
Beredan
- 19/03/2018 - 09:43
La mauvaise foi ..
... ça tue .