En direct
Best of
Best Of
En direct
© Fabrice COFFRINI / AFP
Prudence
JO 2024: un rapport met en garde contre les dérapages budgétaires
Publié le 14 mars 2018
Selon le Parisien, les rapporteurs évoquent de "réels risques à la fois de non-réalisation dans les délais de certains équipements mais aussi de surcoûts importants."
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon le Parisien, les rapporteurs évoquent de "réels risques à la fois de non-réalisation dans les délais de certains équipements mais aussi de surcoûts importants."

Ce n'est un secret pour personne. Les derniers Jeux olympiques ont vu leur budget exploser. Paris peut-elle éviter l'écueil en 2024 ? Rien n'est moins sûr, à en croire un rapport intermédiaire obtenu par le Parisien. Rédigé par les rapporteurs de l’Inspection générale des finances, de l’inspection générale de la Jeunesse et des sports et du conseil général de l’environnement. Selon eux, il existe de "réels risques à la fois de non-réalisation dans les délais de certains équipements mais aussi de surcoûts importants."

Parmi les sites les plus inquiétants, celui du centre nautique, prévu à Saint-Denis, qui multiplie les intermédiaires et donc les retards potentiels. "Le cluster du Bourget, celui devant accueillir le village des médias et des sites temporaires (volley, tir, badminton) est également pointé" souligne le Parisien. Enfin, le village olympique présente aussi des risques de dérapages.

Pour autant, Bercy, qui a commandé le rapport, ne panique pas. Pour éviter les déboires, gouvernement pourrait suivre les préconisations du rapport et simplifier les strates de ce chantier pharaonique.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
04.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
05.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
06.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
07.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
05.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Atlante13
- 14/03/2018 - 10:14
Elle ne sera plus là,
donc elle s'en fout. Ou alors elle sera encore là, et elle s'en fout aussi. En attendant, comme c'est pas elle qui va payer, comme personne ne la poursuivra pour faillite frauduleuse, alors... qu'est-ce qu'elle s'en fout !!!! C'est beau la présomption d'innocence de nos tripoux politiques.
J'accuse
- 14/03/2018 - 10:12
Risques ? Non: certitudes !
On sait par expérience que tout grand projet public excède de plusieurs fois son budget initial. En le multipliant par trois, on ne devrait pas être loin de ce que ça coûtera réellement. Le vrai risque est que ce soit encore pire.
vangog
- 14/03/2018 - 09:54
La mairesse de Paris a prévu de se rendre aux épreuves des JO
en vélo, depuis la mairie de Paris, pour montrer l’exemple socialiste....ah ben non! Suis-je bête?...Hidalgomygode ne sera plus là, lors de ce désastre économique annoncé!...peut-être sera-t-elle repartie en Andalousie, par les cols des Pyrénées, sous les quolibets et les crachats du peuple de France?...vamos saver?...