En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© LUDOVIC MARIN / AFP
Big bang ?

Formation professionnelle : le détail des annonces de Murielle Pénicaud

Publié le 05 mars 2018
La ministre du Travail a dévoilé ce lundi 5 mars le contenu du volet "formation professionnelle" du futur projet de loi "pour la liberté de choisir son avenir professionnel"
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La ministre du Travail a dévoilé ce lundi 5 mars le contenu du volet "formation professionnelle" du futur projet de loi "pour la liberté de choisir son avenir professionnel"

Moocs, crédits formation, cotisations, la ministre du Travail Murielle Pénicaud a dévoilé les grandes lignes de sa réforme sur la formation professionnelle.  Une réforme qui devrait simplifier un système d' "une complexité inouïe" selon la ministre et qui a pour but de préparer les Français à "la transformation des métiers". Voici ce qu'il faut retenir du "big bang" annoncé.

Un nouveau compte personnel de formations

En plus de l'augmentation des droits à la formation ( passant de 24 à 35h par an), le compte personnel de formation dont chaque personne au sein de la population active dispose sera transformé pour passer d'une unité en heures à une unité en euros. "Les euros sont beaucoup plus concrets et lisibles pour chacun" a expliqué la ministre. Les partenaires sociaux de leur côté fustigent la mesure et craignent une inflation des coûts des formations. Les salariés disposeront sur leur compte de 500 euros par an travaillé avec un plafond à 5000 euros. Les personnes qui n'ont pas de qualification auront-elles 800 euros avec un plafonnement à 8000. Pour les personnes en CDD ou celles en travail à temps partiel, le compte s'alimentera au prorata des périodes travaillées.

Enfin, pour les salariés qui veulent entreprendre une formation longue sans disposer des crédits suffisants, une modalité sera mise en place pour qu'elles soient réalisables et seront conditionnées à la validation d'une commission paritaire.  

Une application mobile

Une application mobile CPF sera déployée pour que chaque actif puisse prendre connaissance de ses droits, du montant des crédits sur son compte. Il pourra s'inscrire directement aux formations depuis l'application. Pour encadrer le prix des formations une agence qui se nommera "France compétences" sera créée et sa gestion sera confiée à l'Etat aux organisations patronales, syndicales ainsi qu'aux régions.

Urssaf

Les cotisations pour la formation professionnelle seront collectées dorénavant par l'Urssaf et non plus par les organismes de formation comme c'était le cas jusqu'alors. Les organismes paritaires collecteurs agréés (Opca) seront transformés pour devenir des "Opérateurs de compétences" chargés d'anticiper la transformation des métiers et de financer les centres de formation d'apprentis.

La facture pour les entreprises elle, ne changera pas et restera à hauteur de 1,23% de la masse salariale pour les entreprises qui comptent jusqu'à 10 employés et 1.68 au-delà.

Enfin, un effort sera fait pour développer les formations en ligne via les Moocs.

Des mesures saluées par CroissancePlus

CroissancePlus, premier réseau français des entrepreneurs de croissance a tenu à saluer dans un communiqué ces mesures qui "rejoignent, pour un grand nombre d’entre elles, les propositions de CroissancePlus qui sont issues du vécu des chefs d’entreprises". Jean-Baptiste Danet, président de CroissancePlus déclare: "Les mesures annoncées par le Gouvernement démontrent une réelle compréhension des enjeux de la formation professionnelle pour notre pays : adaptation des compétences des salariés aux mutations économiques et aide au retour à l’emploi. CroissancePlus accompagnera le Gouvernement dans cette réforme essentielle pour qu’elle réponde de manière pragmatique aux attentes des salariés et des entreprises".

Vu sur : Lu sur LCI
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Descente aux enfers : alors que la canicule s’abat sur la France, la culture démocratique s’évapore

02.

Les Français contre le burkini mais de moins en moins nu(e)s à la plage : la France devient-elle puritaine malgré elle ?

03.

Ces caractéristiques pas très progressistes qui expliquent paradoxalement que Greta Thunberg soit devenue l’idole de ceux qui croient l’être

04.

Un million de personnes veulent envahir la zone 51 aux Etats-Unis

05.

Pourquoi le Roi Lion pourrait être le dernier classique que Disney parvient à recycler

06.

Jordan Bardella sur Sibeth Ndiaye : "Elle est habillée comme un Télétubbies"

07.

Quand les documents officiels sur le SNU montrent que l’occasion de restaurer l’autorité a été manquée

01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

05.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

06.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

03.

Descente aux enfers : alors que la canicule s’abat sur la France, la culture démocratique s’évapore

04.

Ces caractéristiques pas très progressistes qui expliquent paradoxalement que Greta Thunberg soit devenue l’idole de ceux qui croient l’être

05.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

06.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
gilbert perrin
- 06/03/2018 - 08:22
NUL ...
NUL NUL ARCHI NUL Toujours IRRESPONSABILITE